• Aujourd'hui nous voulions débuter par la pêche au loup sur l'étang tant qu'il y  avait quelques vagues avant de filer sur la mer pour chercher les maquereaux.

    Loup et mer

     

    Le ciel est voilé, le vent de secteur sud, l'eau est très chaude et les méduses sont partout sur l'étang de Thau!

    Loup et mer

    On plonge juste l'épuisette sous la surface de l'eau et on en remonte de partout!

     

    On débute avec leurres de surface type popper, Nohan rate 2 ou 3 tapes en surface...Quand à moi je monte un riser bait et pique ce petit loup de 27cm!

    Loup et mer

    Ca sera tout pour ce matin, l'eau devient lisse, pas de vent on bascule en  mer, les entrées maritimes ont laissé place au soleil et la chaleur! On attaque au jig et cane traine pas.....Les premiers poissons sont là!

    Loup et mer

     

    Ca tire sur des cannes légères...un vrai plaisir!

    Loup et mer

     

    Nolhan aussi bataille!

    Loup et mer

     

    On rentre quelques maquereaux et gascons comme sur la photo ci-dessous!

    Loup et mer

     

    On rentre quelques poissons mais ca pique moins que d'habitude.

    Loup et mer

     

    Les maquereaux montent sur les jigs puis retournent immédiatement au fond. Mais bon....certains se font quand même leurrer!

    Loup et mer

    Terminé pour aujourd'hui, on a rentré 16 ou 17 poissons il me semble maintenant on va se baigner sur les tocs!!

    Loup et mer

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • On en profite tant que les maquereaux sont là! Ma femme et mon fils se régalent à jjgger sur les bancs! Aujourd'hui les conditions sont bien différentes, la mer est plus calme et surtout elle a perdu 5 degrés en 5 jours! Elle ne fait plus que 20°!

    En mode guide de pêche

     

    Prêt à aborder la journée en famille!

    En mode guide de pêche

     

    Et c'est Nolhan qui ouvre le bal avec la première prise.

    En mode guide de pêche

    Mel et Nolhan s'offrent même quelques doublés pendant que moi je passe totalement à côté de la pêche! (il y a des jours comme ça!

    En mode guide de pêche

     

    Nolhan à tout juste huit ans annonce "poisson" et se débrouille comme un chef!

    En mode guide de pêche

     

    Ca enchaine! ils sont partout!

    En mode guide de pêche

     

    Encore et encore!

    En mode guide de pêche

     

    Joli combat sur nos petites cannes!

    En mode guide de pêche

     

    Le plus gros de la partie revient à Mel !

    En mode guide de pêche

     

    Alors que je peine à prendre 7 maquereaux et 2 gascons sur la journée, mes deux accompagnateurs ne cessent de prendre du poisson!

     

    En mode guide de pêche

    Il est 15h on en a assez pour aujourd'hui! 42 maquereaux, quelques gascons et une orphie plus tard on se rentre!

    On espère maintenant que les bonites fassent leur entrée, de façon a ce que les combats soient un peu plus physique!

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Ce matin on devait sortir en mer, notre décision était prise mais...en voyant le ciel gris au réveil nous étions bien plus indécis!

    Petit coup d'œil sur les caméras de viewsurfs, les bateaux sortent... C'est parti on y va, on verra bien!!!

    Le ciel est bas, menaçant, température de l'air 23°, de l'eau 26°! Ca bouge un peu, faudra trouver l'équilibre sur le bateau

    Avant l'orage

     

    On commence avec une traine pour tenter de localiser le poisson et pêcher dessus. Mel me crie dessus d'arrêter le moteur! La canne plie et ma dame s'y attèle !

    Avant l'orage

     

    Il est au bateau!

    Avant l'orage

     

    On pique quelques orphies qui se décrochent au bateau, et quelques gascons également!

    Avant l'orage

     

    Un autre pour Mel!

    Avant l'orage

     

    Mais on a beau chercher dans toutes les profondeurs, les maquereaux sont quasi introuvables!!

    Avant l'orage

     

    On désespère pas, on rentre une quinezaine de poissons mais seulement 6 maquereaux!

    Avant l'orage

     

    Jusqu'à ce qu'un bel orage nous arrive dessus et nous pousse vers la sortie! C'est fini pour aujourd'hui, on reviendra!

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Voici un court résumé de deux sorties en mer aux maquereaux au jig avec ma femme et Nolhan au large de Marseillan plage.

    On profite avant que je subisse ma troisième opération du doigt suite à une luxation ce coup-ci! La mer est calme et les maquereaux sont présents d'après ce que j'ai pu entendre. On va s'y coller pour voir tout çà!

    Sorties maquereaux

     

    On tente une traine à vitesse lente avec un train de plume mais mis à part un ou deux poisson de temps en temps ca ne donne pas franchement. On décide de chercher les bancs de maquereaux au sondeur et d'y pêcher dessus au jig. Pour nous ca sera la bonne méthode puisque rapidement on commence à ferrer nos premiers Mac!

    Sorties maquereaux

     

    Mel se régale à jigger et à prendre du poisson!

    Sorties maquereaux

     

    On a même le privilège d'assister à un balai aquatique! Les dauphins sont présents et se laissent approcher à une vingtaine de mètres!

    Sorties maquereaux

     

    On enchaine, le poisson est partout, un véritable plaisir!

    Sorties maquereaux

    Sorties maquereaux

     

    On a le sourire, des journées comme ca font vraiment plaisir!

    Sorties maquereaux

    Sorties maquereaux

     

    La deuxième sortie du 17 juillet Nolhan est de la partie et lui aussi pique ses premiers maquereaux!

    Sorties maquereaux

    Sorties maquereaux

    Tout le monde se régale et prend du poisson.

    Sorties maquereaux

     

    Au total c'est pas moins de 91 maquereaux sur deux sorties, on s'est régalé!

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Allez c'est parti pour des petites vacances avant ma deuxième opération du doigt! On a loué une semaine dans l'Aveyron toujours sur le lac de Pareloup que nous affectionnons particulièrement.

    Ca commence par un resto et son traditionnel aligot saucisse à Salles Curan!

    Pareloup en famille

    Pareloup en famille

     

    Place à la pêche...après tout on est là pour ca! J'attaque avec un Mud Digger coloris ayu et je pique une première perche.

     

    Pareloup en famille

     

    Mel monte une petite perchette .... Ca compte, ca fait un poisson!

    Pareloup en famille

     

    Puis à l'approche de branchages couchés dans l'eau je décide de monter un spinnerbait et bien m'en prend car je monte ce bec de 67 cm dans le bateau!

    Pareloup en famille

     

    Mélanie, cheveux ébouriffés par le vent prend une jolie zebrée de 30 cm!

    Pareloup en famille

     

    Les poissons ne sont pas évidents à trouver, on prend quelques touches par-ci par-là....Mel se fait même casser par un brochet sur du fluoro en 60/100 juste sous le bateau ! C'est du jamais vu pour moi! On a eu le temps de le voir on l'estime à 80cm! C'est un beau poisson mais rien d'extraordinaire pour couper net du fluoro de ce gabarit. Surprenant!

     

    Je piques quelques perches ici et là avec un jigging rap!

    Pareloup en famille

    Pareloup en famille

     

    Dans la semaine le soleil fait son apparition, les eaux se réchauffent et Nolhan prend enfin une première perche sur ce séjour!

    Pareloup en famille

     

    Mélanie quand elle après plusieurs décrochés, des casses prend enfin le premier brochet de sa vie en linéaire avec un jigging rap sur du 25/100! Chapeau ma chérie! 67 cm sur la toise.

    Pareloup en famille

    Quelques photos pour immortaliser le moment et retour dans son élément.

    Pareloup en famille

    On profite de la vue sur le lac! C'est tellement agréable!

    Pareloup en famille

     

    Et on n'oublie pas de se faire plaisir avec une belle côte de bœuf de l'Aubrac accompagné d'un bon petit rosé!

    Pareloup en famille

     

    On ne l'arrête plus puisque sur ce séjour Mel monte un deuxième bec avec B-switcher coloris écrevisse! Il a engamé et saigne pas mal mais après lui avoir retiré le leurre délicatement il repartira rapidement dans son élément.

    Pareloup en famille

     

    Les vacances se passent bien, on prend quelques touches et quelques poissons! Nolhan avec une perche prise au petit divinator coloris brochet!

    Pareloup en famille

     

    Il est fier de sa prise et très heureux de la libérer! C'est bien mon cœur!

    Pareloup en famille

     

    Ma canaille fait le beau gosse en navigant torse nu!

    Pareloup en famille

    Ici encore une perche prise avec un B-switcher coloris violet

    Pareloup en famille

     

    Le lac est envahi d'écrevisses, c'est l'occasion pour nous d'aller en pêcher quelques unes et les déguster pour l'apéro!

    Pareloup en famille

     

    Pareloup en famille

     

    La semaine est déjà terminée... On a passé un bon moment comme bien souvent dans l'Aveyron!! On reviendra certainement mais en novembre cette fois-ci!

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Voilà un long moment que je ne suis pas retourné à la pêche suite à une quadruple fracture du doigt de ma main forte. Rééducation tous les jours, bref.... Pas le temps de pêcher et pas la possibilité à cause de cet handicap!

    Revenons à nos moutons....Les zigues (Bruno et Renaud) me proposent un week-end prolongé à Saint Etienne-Cantalès dans le Cantal...Feu! Ca fait 4 ou 5 mois que j'ai pas tenu une canne, j'ai hâte! Acompte versé au camping, c'est parti, nous prenons la route!

     

    Nous prenons la route!? Pas bien longtemps, çà non! Arrivés du côté de Rodez un drôle de bruit nous alerte, on se stationne on passe la remorque en revue....Evidemment, les roulements en croix! (pourtant changés 6 mois plus tôt).

    Séjour avec les zigues

     

    Quel bordel! Qu'est-ce qu'on fait? Pas de garage à proximité, personne pour nous dépanner et Saint Etienne Cantalès est bien trop loin pour réussir à le rallier. Pareloup est à côté, c'est notre seule issue de secours! Réservation d'un mobil-home et c'est parti nous arrivons tant bien que mal!

     

    Pour bien faire le temps est dégueulasse...Du vent, de la pluie, du brouillard et même quelques flocons de neige virevoltent par moment!!

    Pas grave on est là pour pêcher!

    Séjour avec les zigues

    On a le sourire mais on le gardera pas longtemps! Une grosse averse accompagnée de rafales de vent nous obligera à quitter le plan d'eau! Malgré nos équipements on est trempé jusqu'aux os!

    Séjour avec les zigues

     

    Une fois l'averse passée on y retourne un court moment et enfin j'ai envie de dire.... Premier poisson!

    Une perche de 38cm pour moi! Faite avec un one up 5pouces!

    Séjour avec les zigues

     

    Le deuxième jour est encore plus déplorable puisque nous ne pourrons pas du tout sortir tellement le vent souffle fort et le lac déchaîné! Nous sommes dépités!

    Séjour avec les zigues

     

    Arrive le troisième jour, c'est largement mieux niveau météo et activité halieutique. Ce n'est pas la panacée non plus mais on s'en contentera!

     

    Renaud pique cette perche de 26 au jigging rap par 15mètres de fond tant dis que je décroche un bec estimé à 60/65cm au busterjerk!

    Séjour avec les zigues

     

    Puis c'est autour de Bruno de prendre une perche sous le pont de Boulouis!

    Séjour avec les zigues

     

    C'est l'heure du repas, petit moment détente!

    Séjour avec les zigues

    On y retourne.... Renaud rentre une nouvelle perche!

    Séjour avec les zigues

     

    Bruno enchaine perche et brochet avec un jigging rap!

    Séjour avec les zigues

    Séjour avec les zigues

     

    Retour dans son élément bien sur!

    Séjour avec les zigues

     

     

    Renaud quant à lui pique cette belle de 40 cm toujours au jigging mais en linéaire ce coup-ci!

    Séjour avec les zigues

    Séjour avec les zigues

     

    Mais la belle prise de ce séjour compliqué revient à Bruno avec cette Masta de 44 cm!

    Elle établie d'ailleurs son nouveau record perche! bravo

    Séjour avec les zigues

     

    Séjour avec les zigues

     

    Voilà! Le séjour se termine avec ces galères mais au moins ça fait toujours des souvenirs à raconter!

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Cette fois-ci c'est une première pour moi sur le secteur de Sète avec Wilfrid sur son bateau. Un bateau cabine tout confort!

    Beau temps, belle dérive, eau à 11° j'aurais un peu plus de chance que ma dernière session en mer!

    En avant chauffeur direction le spot!

    Grosse seiche

     

     

    Le cadre laisse présager d'une belle sortie!

    Grosse seiche

     

     

    Les cannes sont prêtes et sont mises à l'eau mais malheureusement rien ne se pique! C'est donc avec ma canne à leurre avec de fortes animations sur le fond que j'exerce!

    Bien m'a pris puisque je monte la première seiche pas trop vilaine en plus.

    Elle valide ma nouvelle épuisette que m'a apporté le papa Noel!

    Grosse seiche

     

    Elle prend sa place dans le seau!

    Grosse seiche

     

    Elle est rapidement suivie par sa grande sœur toujours avec la même technique style bichi bachi!

    Grosse seiche

     

    La belle dans mes mains....Elle passe largement le kilo! Record battu! (après la pesée 1,556kg)

    Grosse seiche

    Grosse seiche

     

     

    Wilfrid en tient enfin une, elle se dirige droit dans l'épuisette!

    Grosse seiche

     

     

    C'est bon elle y est! La bredouille est évitée pour tous les deux!

    Grosse seiche

     

     

    Après un moment de calme, une de mes cannes calées au fond s'active! Enfin un calamar!

    Grosse seiche

     

     

    Puis c'est Wilfrid qui à son tour en monte un! Je suis prêt derrière l'épuisette!

    Grosse seiche

     

     

    C'est bon il y est! ça fait plaisir!

    Grosse seiche

     

     

    Petite photo avec le sourire!

    Grosse seiche

     

     

    Voilà il est 15h, c'est fini pour cette session, il est l'heure de partir au taf!

    Merci Wilfrid, j'ai passé un bon moment!  

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Bonne et heureuse année à tous! En espérant qu'on soit tous récompensés de nos efforts sur l'eau! Pour moi c'est la première sortie en cette nouvelle année qui débute par un beau capot. Mais ce n'est pas le cas de Jeff qui sortira 3 seiches lors de cette session!

    Le temps est idéal avec une mer peu agitée, un petit vent de Nord Ouest et une eau à 12°! De bonnes conditions pourtant mais......ça ne sourit pas à tous les coups!

    A l'encre de seiche

     

     

    Première seiche prise en bichi bachi!

    A l'encre de seiche

     

    Elle aura laissé des traces à en voir le visage de Jeff!

    A l'encre de seiche

     

     

    Puis une seconde sur les cannes calées en drop! Elle aussi laissera son empreinte sur le bateau!

    A l'encre de seiche

     

    La voilà la coupable!

    A l'encre de seiche

     

     

     

     

    Pas contentes d'être ôtées de leur élément elles le font savoir! 

    A l'encre de seiche

     

     

    La troisième sera prise de nuit avec une taille identique aux deux premières! La photo ne rend pas très bien de nuit je ne la posterai donc pas!

    Jeff, très appliqué, aura eu plus de résultats que moi!

    A l'encre de seiche

     

     

    Au vu du peu d'activité en cette fin d'après-midi nous écourterons la sortie assez rapidement. C'est pas bien grave on abdique pas, on reviendra!

    Merci encore pour cette sortie improvisée, vivement la prochaine session avec d'avantage de prises je l'espère!

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Assez dures ces deux dernières sorties. Oui il nous aura fallu deux sessions (courtes certes mais bon...) pour faire trois petits poissons. Pourtant les conditions sont idéales pour la traque des carnassiers!

    Une eau à 11°, peu de vent permettant de bonnes dérives mais rien y fait, ça ne marche pas! Nolhan et Kyo sont attentifs aux éléments extérieurs!

    Maigre consolation

     

    Mel qui pique une petite perche après beaucoup d'abnégation...

    Maigre consolation

     

    Puis c'est à mon tour de prendre sa sœur

    Maigre consolation

     

    Enfin un sandre oui mais....pas très gros! 39 cm à peine!

    Maigre consolation

     

    Nolhan veut faire une photo avec ...

    Maigre consolation

     

    Puis le relâcher.

    Maigre consolation

     

    Fini pour cette année... A l'an prochain!

    Maigre consolation

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Petite journée pêche avec Pilou sur un Salagou calme comme rarement on le voit... Le ciel est voilé, l'eau à perdu 2 degrés par rapport à la semaine dernière...

    Spinnerbait en décembre

     

    Les poissons sont bien présents mais très peu actifs, on a du mal à les décider.

    Ici une petite perche prise sur un jigging rap.

    Spinnerbait en décembre

     

    C'est très calme, ils ont la gueule fermée en verticale, j'essaie d'animer mon jigging rap en linéaire sur le fond comme au mort manié.

    Premier lancer, première tape et ca sera la seule d'ailleurs...

    Spinnerbait en décembre

    Le lac est calme, il offre de très belles couleurs.

    Spinnerbait en décembre

     

    Midi approche... Qu'est-ce qu'on fait ?  On mange ou on fait la bordure avant ? Allez! On monte les spinnerbaits on verra ce que ça donne!

    Bien nous a pris puisque après seulement quelques lancers sur la bordure en passant doucement au dessus des herbiers je prends une belle castagne et monte ce bec d'un peu plus de 70 cm...

    Spinnerbait en décembre

     

    Une autre photo avant de le relâcher...

    Spinnerbait en décembre

     

    On se rapproche un peu plus de la berge pour manger quand Pilou m'annonce: "poisson moi aussi!" Un poisson avoisinant les 65 cm! Bravo Pilou! Photo et remise à l'eau.

    Spinnerbait en décembre

     

    C'est sur ce bon jambonneau de l'Aveyron que nous mettrons un terme à cette session! 

    Spinnerbait en décembre

     

    Les prises en direct sont ici:

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Voilà un nouveau moteur électrique (arrière) qui vient équiper l'ultramar 405.... J'ai fait le choix d'investir dans un moteur arrière car ayant déjà un moteur avant pas besoin de doublon. Celui de devant nous servira sur les courts replacements alors que le "Haswing Protuar G 3.0 "nous servira sur les déplacements.

     

    Moteur Haswing protuar 3G

     

    Comme notre secteur de jeu le plus proche est le Salagou et que seul les moteurs électriques sont autorisés il nous fallait adapter la puissance au nouveau bateau. Oui mais je ne voulais pas non plus me ruiner avec des Motorguide ou encore Minn kota à 1500 boules !!! J'ai donc opté pour ce nouveau moteur qui développe 110lbs. Il est branché sur deux batteries 110 ah couplées en 24Volts.

    Celà fait maintenant cinq sorties que nous l'utilisons et pour l'instant hormis le fait qu'il fasse un peu de bruit à "haut régime" nous sommes pleinement satisfait! Je me suis amusé à prendre la vitesse grâce à un GPS et à l'affichage nous avions 7 km/h ce qui nous change des 55lbs que nous avions précédemment !

    Moteur Haswing protuar G 3.0

    Le mât est robuste, le moteur réagit très bien malgré le poids total sur le bateau ((500kg) à deux pêcheurs avec les affaires, un total de 4 batteries embarquées, le moteur thermique et la nourrice d'essence). La barre franche s'oriente en fonction des besoins ce qui est bien pratique pour passer des obstacles tels que le moteur thermique (pour mon cas personnel).

    De plus il est doté d'un indicateur de charge sur la tête du moteur ce qui est non négligeable...

    Moteur Haswing protuar 3G

     

    A titre indicatif sur une journée de pêche de 8 heures, en se servant uniquement de ce moteur et en étant chargé comme indiqué plus haut il nous reste 60% de charge en fin de journée! Alors que nous l'avons bien sollicité en effectuant de multiples replacements et de nombreux déplacements !

     

    En ce qui concerne le descriptif technique je ne vais pas l'inventer donc je mets les données ci-dessous:

    Puissance max (LBS) : 110 (4 cv)
    Poids (kg) : 8,0
    Amp. (Nominal / max) (A) : 45/50
    Puissance (nominale / max) (W) : 1080/1200
    Voltage (V DC) : 24
    Nbre de niveaux pour indication de charge batterie : 5
    Batterie conseillée (non inclus dans la fourniture) : TYPE 105 Ah x 2 à décharge lente
    Montage : à l'arrière : 7 positions
    Barre franche : Angle 100°
    Réglage de vitesse (Marche AV / marche AR) : Réglage variable direct électronique AV / AR
    Arbre : matériau : Aluminium
    Arbre : longueur (cm) : 90
    Hélice (noire) : nombre de pales : 3
    Longueur max. bateau (m) / poids (kg) : 7 / 700

     

    En ce qui concerne le prix on le trouve entre 600 et 680 euros, ce qui est bien plus raisonnable pour un budget modéré!

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Petite journée avec Wilfrid sur le Salagou, c'est une première pour lui en eau douce qui est plutôt habitué à pêcher les poissons des eaux salées.  Pour une fois qu'il vient avec moi, il optimise un max avec deux dans les mains (pour la photo simplement).

    Journée des percidés

     

    On cherche le brochet en vain... Il faut croire que la légère bise ne suffit pas à les faire mordre. On se rabat à une pêche en verticale en alternant les leurres souples et les jigging rap. Je louperai cinq touches au ferrage et c'est Wilfrid qui ouvre le bal avec sa première perche....30 cm tout rond! Douille sauvée pour sa première en eau douce!

    Journée des percidés

     

    Puis c'est enfin mon tour de concrétiser sur un petit petit crazy fish 3 pouces. 33 cm!

    Journée des percidés

     

    J'enchaine une autre derrière! quasi identique!

    Journée des percidés

     

    Petit changement ce coup-ci, un sandre pris sur un jigging rap

    Journée des percidés

     

    On reçoit la visite des canards à l'heure du repas....Ils ne sont pas sauvages et acceptent volontiers des morceaux de pains.

    Journée des percidés

     

    En mode touriste!

    Journée des percidés

     

    Le léger vent du matin est tombé et laisse place à une mer d'huile ce qui rend la pêche encore plus dure que le matin.

    Journée des percidés

     

    Wilfrid en linéaire avec un harima kozo pique cette perche de 25 cm environ

    Journée des percidés

     

    L'après-midi est plus que calme, pas moyen de décaler un poisson si ce n'est cette belle zebrée de 37 cm qui viendra clôturer cette journée sur le Salagou.

    Journée des percidés

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Ca fait 3 semaines au moins que la mer est agitée par une houle venue du Sud et ne permet pas de pouvoir sortir le bateau. Le flux de Nord tant attendu est enfin arrivé, il pose les vagues et calme l'état de la mer. On en profite donc pour mettre le bateau à l'eau pour voir si il y a moyen de faire quelques calamars.

    Le ciel est gris, la pluie joue à cache cache avec le soleil et nous offre un sympathique arc en ciel .

    Sorties peu fructueuses

    Voici l'unique et seule touche de la matinée, je laisse la canne à Nolhan qui est fier de monter son premier tube.

    Sorties peu fructueuses

    Petite pose pour la photo.

    Sorties peu fructueuses

     

    Je ne veux pas rester sur un échec, c'est pourquoi le lendemain soir on se décide à sortir de nuit. Ca sera pour moi l'occasion de tester mon lamparo.

    Sorties peu fructueuses

     

    Lamparo ou pas, la pêche est calme, seul un calamar et deux seiches se pendront à nos turluttes.

    Sorties peu fructueuses

    Sorties peu fructueuses

     

    Une seiche pour Pilou, prise en linéaire sur le fond par six mètres de profondeur.

    Sorties peu fructueuses

     

    Vu le peu de résultats que nous avons ces derniers temps, j'attendrais maintenant que le froid arrive en espérant que les céphalopodes se rapprochent de la côte et soient d'avantage mordeurs.

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Une fois de plus sur le Salagou à deux barques avec Bruno, Renaud, Pilou et moi même.....Le ciel est couvert, les températures sont fraîches en ce jour de novembre. Un vent de Nord-Est est annoncé, mais il tournera vite en flux de Sud.

    Une surprise de taille!

     

    Les dérives sont justes parfaites mais les débuts sont difficiles ..On gratte dans 15 mètres d'eau, rien à faire le poisson ne veut pas de leurre souple aujourd'hui... Il faut une fois de plus que je monte un jigging rap pour monter le premier poisson.

    Une surprise de taille!

    Puis c'est au tour de Pilou au plomb palette de faire cette zébrée.

    Une surprise de taille!

    Le niveau d'eau est plus que correct, les herbiers se trouvent bien sous la surface de l'eau.

    Une surprise de taille!

     

    On passe à côté de la pêche, on arrive pas à trouver le poisson tandis que de leur côté Bruno et Renaud enchaîne les prises.

    Une surprise de taille!

     

    Même Renaud avec un 3d Roch à la surprise générale pique un sandre en pleine eau.

    Une surprise de taille!

     

    Puis, vu les dérives qui nous emmènent vers les bordures je monte tour à tour des buster jerk, des trout line, bref du gros leurre mais rien y fait. Pilou monte un spinner et pique un brochet qui se décroche au bateau... Et si je faisais un copier coller!

    C'est parti, un spinner, je lance une paire de fois et la je suis attelé à cinq six mètres du bateau! Je le vois il est beau, il passe les 90 c'est sur! Il ne faudra pas combattre longtemps, il est dans l'épuisette! 1,01mètre sur la toise, je laisse éclater ma joie! un métré deplus à mon actif, ça n'arrive pas tous les jours... C'est bon j'ai fait ma journée!  

    Une surprise de taille!

    Une surprise de taille!

     

    Quelques clichés et il retourne dans son élément pour faire plaisir à un autre pêcheur j'espère.

    Une surprise de taille!

     

    Vient le moment du repas ou on se ressasse nos histoires de pêche sur un apéro toujours très apprécié!

    Une surprise de taille!

     

    L'après-midi les deux zigues continueront sur leur lancée et totaliseront une grosse quinzaine de prises...

    Cette journée aurait pu être mémorable pour moi puisque je décroche un autre métré après l'avoir tenu quelques temps avant qu'il ne se décroche.. J'ai les boules mais c'est de ma faute, il aurait fallu que je joue avec le frein plutôt que de le tenir en force! C'est aussi ça la pêche!

    Voilà, la pluie s'est invitée, on a passé un bon moment c'est maintenant l'heure de se rentrer.

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Ils étaient là!!! Mais nous, nous sommes arrivés un peu trop tard, la houle s'est rapidement levée nous obligeant à quitter les lieux car ça devenait difficilement pêchable... Pilou est prêt, les cannes sont prêtes!

     

    Ils étaient là!!!

     

    Après avoir décroché deux calamars il pique enfin son premier! Assez joli en plus!Ils étaient là!!!

     

    Les cannes sont bien encrées à l'arrière du bateau ...

    Ils étaient là!!!

     

    Et s'emballent d'un coup avec un joli doublé!

    Ils étaient là!!!

     

    Voilà le résultat de cette courte sortie, comme déjà expliqué ultérieurement je ne relâche pas ces céphalopodes... Oui ils sont très bons gustativement! 

    Ils étaient là!!!

     

    Comme dit précédemment la mer s'est levée on est pas assez plombé pour pêcher correctement au fond, on se rentre mais on reviendra c'est sûr!

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Retour sur un séjour à pareloup dans l'Aveyron avec ma petite famille....Des conditions bien difficiles, et des aléas qui font partis de la pêche....

    Ca commence par la mise à l'eau qui se situe sous notre location, le propriétaire des lieux nous informe que beaucoup de bateaux se mettent à l'eau à cet endroit, c'était sans compter les 3 mètres d'eau en moins par rapport au niveau habituel... Notre voiture s'est embourbée, impossible de la sortir, obligés d'aller chercher un agriculteur avec son tracteur. Merci à lui!!!

     

    Séjour Pareloup en famille

     

    Une vague de froid précoce traverse le pays et nous n'y échappons pas...Pas grave, bien couvert on sort...Comme disent les Canadiens, il n'y pas de mauvais froid il n'y a que des mauvais habits.  Nolhan est fier de nous montrer sa première belle perche de 27 cm.

    Séjour Pareloup en famille

     

    Puis nous sommes obligés de rentrer car la neige fait son apparition.

    Séjour Pareloup en famille

     

    Le lac revêtit un beau manteau blanc

    Séjour Pareloup en famille

     

    20 cm de neige ont recouvert les environs, la pêche est compromise pour le moment.

    Séjour Pareloup en famille

     

    Le lendemain matin en attendant le coup de vent annoncé pour la journée, le soleil a fait une apparition on en profite pour aller faire un petit tour. Et c'est encore Nolhan avec un jigging rap qui ouvre le bal.

    Séjour Pareloup en famille

     

    Séjour Pareloup en famille

     

    Puis c'est à mon tour avec un easy shiner jaune en verticale de monter cette zébrée de 29 cm...Ha oui c'est  vrai!! Suite à une luxation de l'épaule je suis obligé de pêcher avec un seul bras....pas simple!!!

     

    Séjour Pareloup en famille

     

    Nolhan enchaîne les petites perches toujours au jiggig rap.

     

    Séjour Pareloup en famille

    Séjour Pareloup en famille

     

    Vient enfin le tour de ma chérie après avoir décroché deux brochets dont un dépassant les 70 cm de monter son premier poisson... Une jolie perche de 29cm!

    Séjour Pareloup en famille

     

    Retour dans son élément, Kyo ne comprends pas pourquoi on la relâche!

    Séjour Pareloup en famille

     

    On fonce sur un autre secteur, cheveux aux vent!

    Séjour Pareloup en famille

     

    C'est à mon tour de monter un petit bec par 15 mètres de fond

    Séjour Pareloup en famille

     

    Et c'est Nolhan qui se charge de la remise à l'eau!

    Séjour Pareloup en famille

     

    Mélanie avec une autre petite perche!

    Séjour Pareloup en famille

     

    Voilà la fin de la semaine est arrivée...Pas de gros poissons, des conditions climatiques très difficiles, un lac qui a perdu 60 cm dans la semaine mais c'est pas grave nous nous sommes régalés et on reviendra!

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Sortie avec Nolhan, Pilou, Bruno et Renaud sur le Salagou.... ca va être bref, 6 poissons touchés, tous pour Bruno!

    Que ca soit en linéaire ou en verticale rien ne montera dans notre barque... Je louperai  ou plutôt le brochet loupera mon spinner en surface et n'y reviendra plus.

    Ici Nolhan et Pilou sont très appliqués mais rien y fera.

    Avec les copains

     

    Bruno aura la gentillesse de conserver un sandre pour que Nolhan puisse le voir et le remettre à l'eau!

    Avec les copains

     

    Nolhan est quand même fier de le présenter devant l'objectif

    Avec les copains

     

    Puis il le remet dans son élément

    Avec les copains

     

    Bruno avec un autre sandre de 52 cm environ

    Avec les copains

     

    Et un brochet de 70 cm il me semble pris en pleine eau. Ce dernier retournera également à l'eau.

    Avec les copains

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Bon suite à plusieurs soucis avec le moteur mariner 2 temps d'occasion, j'ai changé pour un modèle neuf. Mon  ultramar sera équipé d'un Mercury 30cv EFI.

    Nouveau moteur thermique

     

    Les essais sont concluants... un moteur beaucoup plus linéaire qu'un deux temps il claque moins et il est bien plus discret.

    Nouveau moteur thermique

     

    Il me permet, vu la coque assez légère d'aller relativement vite...43 km/h en pointe

    Nouveau moteur thermique

    Concernant le descriptif technique, je fais un copier coller ci-dessous.

     

    Fiche technique 

    Cylindrée (cm3) 526 cm3
    Démarrage Manuel + Electrique
    Hélice Aluminium
    Longueur d'arbre Long
    Nombre de cylindres 3
    Plage de régime (Tr./min) 5250-6250
    Poids 82 kg
    Puissance administrative 3
    Puissance en CV 30 CV 4 Temps
    Puissance en KW 22.1 KW
    Rapport de transmission 1.92:1
    Réservoir Séparé 25l
    Système de relevage Manuel + Electrique
    Système de commande Commande à distance

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Une fois de plus Jean François me propose une sortie en mer! A la bonite ce coup-ci! banco je viens, je n'ai pas ce qu'il faut pour pêcher mais il a des jigs à me prêter! Ça commence par un beau levé de soleil!

     

    Petites bonites

     

     

     

    C'est Jean François qui fera quelques poissons aujourd'hui... Pas beau coup de photos pour illustrer cet article!

     

    Une bonite

    Petites bonites

     

     

    Ici une autre espèce

    Petites bonites

     

    Merci encore pour la sortie!

    Petites bonites

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Première pour moi, Jean François me propose gentiment de venir faire un tour à bord de son bateau pour une sortie mer...

    Il se ferait quelques loups et quelques calamars! C'est parti j'arrive! Je suis chaud pour découvrir cette nouvelle pratique!

    Le tube de l'été

    De 18h à 20h on s'essaiera aux leurres sur le loups mais rien ne mord, pas une seule chasse, pas une seule activité!

    Seul un magnifique couché de soleil!

     

    Le tube de l'été

     

    Bon en avant! on va tester le calamar à la turlutte! La nuit tombe doucement sur la mer qui s'est calmée

    Le tube de l'été

    Sans trop attendre première touche et premier tube au bateau!

    Le tube de l'été

     

     

    Vu la durée de vie assez courte de ces bestioles nous n'avons aucun regret à les garder! On enchaîne un second!

    Le tube de l'été

     

    Je m'essaye en verticale, canne à la main avec un bas de ligne en 18/100 et comme en douce lorsqu'on prend une cartouche je met un joli ferrage mais là c'est pas la même, il ne faut surtout ferrer! trop tard, j'ai cassé et le calamar a gagné une turlutte!

     

    Jean François en prend un à son tour!

     

    Le tube de l'été

     

     

    Un autre un peu plus correct.

    Le tube de l'été

     

    Je finirai avec ce poulpe qui tentera de se faire la malle!

    Le tube de l'été

     

    Voilà pour un tout début de saison c'est pas trop mal! Merci encore Jean François, c'était un super moment!

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Vue les fortes chaleurs de l'été les sorties ont été rares, je me suis consacré à l'apprentissage de la pêche de mon fils.

     

    Rares sorties cet été

     

    Nous avons alterné pêché en finesse sur les petites perches et fait deux petites sorties à la truite dans le Tarn et l'Aveyron.

    Rares sorties cet été

     

    Rares sorties cet été

     

     

    Avec Yannick nous avons pris Nolhan sur les petits ruisseaux pour continuer son apprentissage au "toc".

    Il commence à se débrouiller comme un grand malgré les lieux difficiles d'accès.

     

    Rares sorties cet été

     

    Merci Yannick de l'avoir aidé à sortir cette belle fario.

    Rares sorties cet été

     

    Rares sorties cet été

    Mon petit pêcheur en action.

    Rares sorties cet été

     

    Sur un autre ruisseau avec un temps automnal

    Rares sorties cet été

     

    Nolhan sortira cette belle de 28 cm...

    Rares sorties cet été

     

     

    Courte sortie sur Pareloup, l'eau est trop chaude pour faire du poisson...Nolhan s'exerce à la conduite de la barque.

    Rares sorties cet été

     

    Voilà, pas grand chose à ce mettre sous la dent cet été..La bonne saison va pas tarder à arriver!

    Rares sorties cet été

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Petit tour en famille sur le lac du Salagou, les eaux sont chaudes, le temps est au beau fixe, cà nous a donné envie d'aller faire un petit tour en fin d'après-midi...

    En famille sur le Salagou

     

    Après quelques lancés au spinnerbait dans les herbiers, je prends une petite tape et donne immédiatement la canne à Nolhan qui nous remonte son premier petit brochet.

    En famille sur le Salagou

     

    Il est bien content de le remettre à l'eau

    En famille sur le Salagou

     

    Puis il enchaîne comme un grand deux petites perches avec son ensemble UL...

    En famille sur le Salagou

    Bravo mon champion, c'est l'heure de rentrer sur ce splendide couché de soleil.

    En famille sur le Salagou

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Comme cité ans le titre, voici un nouveau venu dans la famille...Grand pas pour moi, avec ce nouveau bateau. Fini la Quicksilver 410 SL, place à un Ultramar 405.

    Un nouveau venu

     

    Pourquoi vouloir changer notre outil de navigation? Plusieurs raisons...La première c'est qu'habitant en bord de mer nous voulions découvrir cette pêche, ces nouveaux poissons et pour se faire il nous fallait un bateau plus adapté aux conditions maritimes mais.... Oui il y a un mais!

    Il nous fallait une embarcation nous permettant de continuer de pêcher en eau douce et notamment au Salagou donc il fallait un bateau plus large pour gagner en stabilité mais pas trop lourd pour une mise à l'eau facile et surtout pas trop lourd pour qu'un moteur électrique puisse nous propulser sans trop de peine! 

    Nouveau moteur électrique à venir (fera l'objet d'une présentation dans nouvel article)

     

    Un nouveau venu

     

     

    C'est pourquoi après plusieurs mois de recherches je me suis arrêté sur ce modèle l'Ultramar 405.

    Poids à vide 180 kilos.

    Longueur 4,05 mètres.

    Largeur 1,72 mètres.

    Flottaison 0.35 mètres.

     

    De plus il nous fallait un petit bateau possédant des coffres de rangement ainsi qu'une petite plage car ma femme souhaite venir avec nous aux beaux jours et veut un minimum de confort, c'est pourquoi les coussins ainsi que le taud seront les bienvenus pour son bien-être à bord.

    Un nouveau venu

     

    Stocké sur une remorque cassante munie de nombreux rouleaux, la mise à l'eau est très simple et nous permettra de pouvoir pratiquer en eau douce comme en eau salée. Des améliorations sont à venir et feront l'objet d'un autre article!

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Dernier jour de ce séjour en Corrèze, je pars avec Sébastien sur une rivière à truite qui abrite une belle population de farios.

    Drôle de fin de séjour

     

    Les coups sont très beaux mais les truites peu mordeuses.

    Drôle de fin de séjour

     

    J'arrive enfin à en piquer une après avoir prospecté plusieurs postes sans succès.

    Drôle de fin de séjour

     

    Seb insiste et parvient à en faire quelques unes (pas de photo)

    Drôle de fin de séjour

     

    Une autre viendra prendre la pause

    Drôle de fin de séjour

     

     

    Je pensais bien en faire mordre une dans ce bouillon mais rien à faire

    Drôle de fin de séjour

     

     

    La dernière de cette maigre journée.

    Drôle de fin de séjour

     

    Vous allez me demander pour ce titre? "drôle de fin de séjour"...C'est simple au moment de rentrer et après avoir fait 2h de route, dans un virage à hauteur de Decazeville j'entends un gros bruits émanant de la remorque, je regarde mon rétroviseur et voit des débris voler sur la chaussée. J'ai vite compris que le moyeu nous avait lâché.

    Drôle de fin de séjour

     

    La roue ne tient plus, c'est un miracle qu'on ait pas eu d'accident.

    Drôle de fin de séjour

     

    Heureusement que nous connaissions un peu de monde dans le coin..On a contacté nos connaissances et on a pu se faire dépanner à moindre coût. Reste plus qu'à faire la réparation.

    Drôle de fin de séjour

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Petit condensé des deux derniers jours sur le Chastang..Un temps très mitigé avec des variations de températures importantes alternant entre 10 et 24°... Des pluies fines alternant avec le soleil et un lac qui a perdu 60 cm en deux jours, ça n'annonce rien de bon. 

     

    Malgré cela nous arriverons à afficher quelques poissons devant l'objectif. Ici Julien avec une belle perche de 36cm.

    Sur le Chastang

     

    J'enchaîne avec cette perche toujours au spinnerbait..L'image n'est pas top, pardonnez moi.

    Sur le Chastang

     

     

    Vincent et Pilou cherche les postes ou se trouvent les carnassiers, en vain.

    Sur le Chastang

     

    Un coup avec chapeau sous la pluie

    Sur le Chastang

     

    Un coup sans chapeau, la pluie s'est arrêtée

    Sur le Chastang

     

     

    Je finis avec cette perche ...

     

    Sur le Chastang

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Allez une sortie avec Seb toujours sur un lac Corrézien....toujours en barque et toujours en no kill.

    Très tôt le matin et assez rapidement Seb se fait atteler par un joli bec, le combat est intense, il prend un sacrès plaisir, le brochet monte au bateau, repart dans les branches, fait une chandelle mais fini quand mêe par la traditionnelle photo avant de retrouver son élément.

     

    Beau brochet pour Seb

     

     

    Il enchaîne avec ce deuxième poisson moins gros mais approchant les 55 si mes souvenirs sont bons.

    Beau brochet pour Seb

     

     

    A mon tour de monter cette perche de 34 toujours au spinnerbait.

    Beau brochet pour Seb

     

    Dans ces bois assez originaux on prendra quelques tapes sans pouvoir concrétiser.

    Beau brochet pour Seb

     

    Seb pique un brochet de plus mais je n'ai pas la phot et moi je finis avec ce bec pris sous une bordure d'arbre immergés.

    Beau brochet pour Seb

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Aujourd'hui c'est avec Pilou qu'on se retrouve sur le lac du Chastang en Corrèze pour une sortie carnassier..Toujours aux leurres, toujours en no kill.

    Assez rapidement dans un arbre immergé j’attelle un joli bec dépassant les 80 cm que je tiens pas loin de 20 secondes, malheureusement il se décrochera avant qu'on puisse le mettre à l'épuisette.

     

    Et c'est pilou qui ouvre le bal avec ce premier bec pris avec une ondulante de chez Mepps

    Carnassiers du Chastangs

     

     

    Pilou est en grande forme et enchaîne avec un deuxième brochet

    Carnassiers du Chastangs

     

    C'est enfin à mon tour de prendre la pause avec cette zebrée.

    Carnassiers du Chastangs

     

    Pilou pique un troisième brochet..Ils sont tous calibrés entre 50 et 60 centimètres

    Carnassiers du Chastangs

     

     

    Quand à moi je piquerai un brochet et une perche de plus mais je n'ai pas les photos. Une bonne journée avec quelques suivis et pas mal de tapes.

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • C'est en Corrèze que je ferai mes premiers lancers pour le carnassier...Ça démangeait et ça fait plaisir de se retrouver sur un barrage à traquer le carnassier...Cependant la pêche reste difficile, les sandres restent gueules fermées, on va donc se rabattre sur les brochets et les perches à condition que ces derniers veuillent bien coopérer.

     

    Aujourd'hui je fais équipe avec Julien...On balance tout un tas de leurres en vain. Des shads, des cuillères, des leurres de surface mais rien y fait...Il faut au bout de quelques heures se rendre à l'évidence, la pêche va être dure à trouver.

    Et c'est enfin avec un spinnerbait que je décale un premier brochet au ras des branches qui effleurent l'eau suivi par d'autres mais sans vouloir mordre. J'arrive à en faire suivre et même taper quelques-uns mais sans arriver à les piquer.

     

    Et c'est Julien qui piquera le premier de la journée

     

    Enfin l'ouverture du carnassier

     

     

    Toujours le même

    Enfin l'ouverture du carnassier

     

    Enfin un premier poisson, ce n'est pas celui escompté mais je prends quand même

    Enfin l'ouverture du carnassier

     

    Suivi de ce brochet

    Enfin l'ouverture du carnassier

     

     

    Voilà pour cette première journée...rien d'extraordinaire mais on a sauvé la douille

    Enfin l'ouverture du carnassier

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Au vue de la journée de pêche sur le ruisseau et ces quelques champignons de ramasser, j'ai profité à mon retour au camping pour m'arrêter au bord de la route et faire un petit tour dans les bois et je n'ai pas été déçu.

    Petite cueillette à la pêche

    Des cèpes un peu partout...juste ce qu'il faut pour nous régaler les papilles

    Petite cueillette à la pêche

    Ils ne sont pas tous très beaux mais ils sont encore bons.

    Petite cueillette à la pêche

     

     

    Petite cueillette à la pêche

     

    Ces deux sont encore jeunes et fermes

    Petite cueillette à la pêche

     

     

    Ces deux m'auront valu une petite grimpette dans un talus bien pentu.

    Petite cueillette à la pêche

     

    Voilà une jolie petite cueillette faite en moins d'une demi heure

    Petite cueillette à la pêche

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Premier jour, j'axe ma journée de pêche sur la truite...Les conditions météorologiques ne sont pas très clémentes, le froid, la pluie ne me donnent guère envie d'aller en barque toute la journée.

    Je décide donc de faire un petit ruisseau au toc en compagnie de Romaric.

    Truites Corréziennes

    Je toucherai essentiellement de petites truites sur ce ruisseau.

    Truites Corréziennes

    Romaric également en prendra quelques unes pas très grosses.

    Truites Corréziennes

    Au détour de ce ruisseau, je ne peux m'empêcher de regarder autour de moi et voir si quelques champignons s'y trouvent.

    Truites Corréziennes

     

    également quelques girolles

    Truites Corréziennes

     

    J’alterne ma journée entre pêche et cueillette, c'est bien agréable.

    Truites Corréziennes

    Truites Corréziennes

     

    Romaric en pique seconde devant moi

    Truites Corréziennes

     

     

    Encore quelques girolles

    Truites Corréziennes

     

     

    Et ca continue de mordre, elles ne sont pas grosses mais bien présentes.

    Truites Corréziennes

     

     

    C'est un joli petit cours d'eau qui abrite quelques truites

    Truites Corréziennes

     

     

    Celle-ci a été prise au pied du bouillon

     

    Truites Corréziennes

     

     

     

    Et une de plus...

    Truites Corréziennes

     

     

    Dans ce trou j'en prendrai quatre d'une vingtaine de centimètres.

    Truites Corréziennes

    Enfin une belle fario de 27 cm prise dans le trou juste derrière

    Truites Corréziennes

    Truites Corréziennes

     

     

    Je finirai ma journée sur ce dernier cèpe bien parfumé.

    Truites Corréziennes

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires