• Chose promise chose due! J'avais promis à mon fils de l'emmener pêcher dans un ruisseau sauvage. C'est donc avec Renaud et Noan que nous sommes partis pêcher un petit ruisseau perdu dans la nature.

    Entre pères et fils

     

    Nolhan est assez impatient de pêcher et de prendre sa première truite tout seul comme un grand...Aujourd'hui pas de leurre, juste des appâts naturels.

    Et il n'attendra pas bien longtemps, premier trou, première truite.

    Entre pères et fils

     

    Il est fier de la remettre à l'eau!

    Entre pères et fils

     

    Nolhan est très appliqué et ca paye!

    Entre pères et fils

     

    Puis avec mon aide car la canne est quand même lourde pour lui il enchaîne encore une nouvelle truite.

    Entre pères et fils

     

    Je ne l'arrête plus et son visage souriant en dit long sur sa joie de pêcher des truites sauvages.

    Entre pères et fils

     

    Renaud et Noan de leur côté aussi font quelques poissons

    Entre pères et fils

     

    Sur ce poste Nolhan en fera quatre dont une belle de23 cm...

    Entre pères et fils

    Entre pères et fils

    Entre pères et fils

     

    Il est fier de prendre la pause et de montrer ses prises.

    Entre pères et fils

     

    Noan avec une nouvelle truite.

    Entre pères et fils

     

    Encore une!!!

    Entre pères et fils

     

    Prise sur ce poste!

    Entre pères et fils

     

    Nolhan très appliqué fini avec cette belle truite de plus de 30 cm....Bravo ma canaille!

    Entre pères et fils

     

    Il était tellement fier de cette grosse prise qu'il a voulu la garder pour la montrer à maman!

    Entre pères et fils

     

    Voilà une belle après midi, nous sommes fiers de nos pèques!!!

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • J'ai profité de ce long week end en Savoie pour aller faire un tour à la truite....Ce département regorge de magnifiques ruisseaux. Après m'être acquitté de mon timbre halieutique pour le département (et oui la Savoie n'a pas de réciprocité halieutique) Je pars en compagnie de Bruno sur un très joli ruisseau.

    La première ne se fait pas attendre

    Ruisseau Savoyard

     

     

    Prise dans ce trou

    Ruisseau Savoyard

     

    Une seconde sur le même poste

    Ruisseau Savoyard

    Vu le fort débit et les eaux encore fraîches la technique du "toc" est la plus adaptée.

    Ruisseau Savoyard

     

    Sur ce secteur, une non maillée prend la pause.

    Ruisseau Savoyard

     

    Bruno bien couvert sous les fortes averse de pluie que nous subissons.

    Ruisseau Savoyard

    Les truites sot bien mordeuse même si il faut aller les chercher sous les pierres.

    Ruisseau Savoyard

    Ruisseau Savoyard

    Ruisseau Savoyard

     

    On enchaîne les poissons jusqu'à 6 dans le même poste

    Ruisseau Savoyard

     

    Prise le long de la pierre en bordure de courant.

    Ruisseau Savoyard

    Celle-ci un peu plus grosse 30 cm, m'a procuré une belle bagarre.

    Ruisseau Savoyard

     

    Prise ici dans cette petite cascade

    Ruisseau Savoyard

     

    Encore une petite dernière pour clôturer ces 3 petites heures de pêche...

    Ruisseau Savoyard

     

    Voilà une courte session avec pas loin de trente poissons pris sur ce ruisseau.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Dans le but de faire prendre du poisson à mon fils, nous sommes allés passer un moment à la pisciculture de Joncels-Lunas dans les hauts cantons de l'Hérault. Le propriétaire des lieux a gentiment accepté que Nolhan s'exerce avec son ensemble ultra light et son leurre. Dans le premier bassin de beaux géniteurs qui n'auraient fait qu'une bouchée de notre petite canne.

    Entrainement à la pisciculture pour Nolhan

     

     

    D'abord on repère les lieux avec cette jolie cascade

    Entrainement à la pisciculture pour Nolhan

     

     

    Puis on passe à l'action dans le second bassin qui ne contient que des truites Arc en Ciel...Nolhan est très appliqué ce qui me fait particulièrement plaisir

    Entrainement à la pisciculture pour Nolhan

     

    Il remonte sa première truite au leurre....Cette jolie Arc en Ciel lui a fait un beau combat

    Entrainement à la pisciculture pour Nolhan

     

    Puis il enchaîne avec une autre belle fario

    Entrainement à la pisciculture pour Nolhan

     

    Vient le moment du repas..La pisciculture offre un bel emplacement ombragé sous les sapins, le propriétaire met a disposition des barbecues, c'est idéal pour passer un moment en famille.

    Entrainement à la pisciculture pour Nolhan

     

    Puis on repart piquer quelques truites après le repas..On s'arrête dans le troisième bassin pour prendre un saumon de fontaine.Evidemment il n'y a pas de suspense mais Nolhan est aux anges!

    Entrainement à la pisciculture pour Nolhan

     

    Et on continue avec autre AEC

    Entrainement à la pisciculture pour Nolhan

     

    Voilà une belle journée d'initiation...Nolhan a intégré les premiers réflexes du pêcheur aux leurres. La prochaine sortie se fera en milieu sauvage

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Ce matin j'avais 3 heures de libre devant moi, je me suis décidé à faire un petit ruisseau que je n'avais plus pratiqué depuis un moment. Sur le sentier à l'approche du ruisseau cette belle morille me donne le sourire de bon matin...

    Petites truites du Tarn

     

    Puis j'attaque dans une belle cascade, le niveau d'eau est bien supérieur à la normale, le débit est costaud, il faut que j'adapte ma plombée en fonction. Et ca paye assez rapidement avec cette fario de 22 cm.

    Petites truites du Tarn

     

    J'enchaine les postes avec plus ou moins de succès

    Petites truites du Tarn

    Petites truites du Tarn

     

    Une petitoune se cachait dans le remou

    Petites truites du Tarn

    Petites truites du Tarn

    Dans cette cascade seule une truite non maillée taquinera mon vers.

    Petites truites du Tarn

    Petites truites du Tarn

     

    Petite sortie agréable au bord de l'eau avec seulement 7 ou 8 petites truites. C'est mieux que rien quand même.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Session compliquée en compagnie de Pilou....de violentes pluies se sont abattues durant la nuit, ce qui a eu pour effet de gonfler les ruisseaux et de faire apparaître des résurgences à flancs de montagne comme en  témoigne la photo ci-dessous.

     

    Pendant la crue

     

    Vu les niveaux des cours d'eau, inutile de préciser que la pêche sera compliquée.

    Pendant la crue

     

    Je pêche avec une plombée supérieure à 10 grammes pour tenter de tenir le courant et ca finit par payer. Je l'ai prise dans le trou situé en arrière plan.

    Pendant la crue

     

    Vu le débit important, beaucoup de trous sont impéchables, Pilou semble être dépité.

    Pendant la crue

     

    Enfin j'enchaîne avec cette truite de 23 cm.

    Pendant la crue

     

    Prise après nombres de  passages dans le remous ci-dessous.

    Pendant la crue

     

    Je confirme le proverbe, jamais deux sans trois et je rentre une nouvelle truite maillée.

    Pendant la crue

     

    Pilou persévère, en vain....

    Pendant la crue

     

    Cette quatrième et dernière truite de 30 cm mettra un terme à cette session plutôt complexe.

    Pendant la crue

     

    Les prises en direct c'est ici

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires
  • Petite sortie en semaine avec Pilou et Yannick qui nous a rejoint dans l'après midi. Les eaux sont toujours hautes, claires et fraîches. Températures extérieures avoisinant les 17°, le soleil joue à cache cache avec les nuages, le vent se lèvera en cours de journées avec de fortes rafales qui auront raison de notre insistance.

    Tout au toc

    Ca débute difficilement, les premiers trous sont improductifs, il faut attendre la demi heure de pêche pour en fin prendre une truite sur le poste en dessous.

    Tout au toc

     

    Elle n'est pas très grosse mais c'est pas grave, le plaisir reste le même.

    Tout au toc

     

    Les vairons ont fait leur apparition et c'est ce pauvre ver de terre qui en fait les frais

    Tout au toc

     

    Sur le même poste je sortirai cette truite

    Tout au toc

     

    Puis on enchaîne un long moment sans rien prendre jusqu'à ce poste

    Tout au toc

     

    La belle se tenait sous la pierre et m'a fait un joli combat...24 cm

    Tout au toc

     

    Pilou n'est pas très en veine aujourd'hui, pourtant le poste est prometteur.

    Tout au toc

     

     

    Encore une petite

    Tout au toc

     

    Qui se tenait dans le remou en premier plan

    Tout au toc

    Dans cette belle cascade, Pilou et moi sortiront 3 truites au total

    Tout au toc

     

    Tout au toc

     

    L'après midi nous sommes rejoins par Yannick mais comme je l'ai dit en début de récit le vent s'est mis à souffler fort et les truites sont restées la gueule fermée.

    Tout au toc

     

    Je prendrai seulement trois petitounes dont celle-ci.

    Tout au toc

    Et enfin cette dernière sous la chaussée.

    Tout au toc

     

    C'est sur ce beau trou que nous finirons la session avec 10 poissons pour moi,

    3 pour Pilou et malheureusement rien pour Yannick.

    Tout au toc

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Vincent ancien pêcheur au coup dans le Nord me demande si je peux lui faire découvrir la pêche de la truite en ruisseau. Ca fait quelques années qu'il n'a pas pratiqué la pêche et c'est un plaisir pour moi que lui montrer mon univers halieutique.

    Pilou est évidemment de la partie. Nous progresserons donc tranquillement à trois sur ce ruisseau qui recèle de belles farios 

    La technique qu'il pratiquait n'a strictement rien à voir avec celle que je pratique moi. Avant de démarrer, on se rempli l'estomac, merci pour le café et le gâteau Vincent!

    Initiation de la pêche au toc pour Vincent

     

    Puis bien évidemment il faut distiller quelques conseils avant de le lâcher dans le grand bain. L'appréhension de l'environnement (branches, rochers, ronces), savoir ou ferrer et comment... Pas la peine de mettre des grands coups de bras, tout vient du poignet. Comment attaquer un poste à truite (courant, remou, profondeur). Savoir si la plombée est la bonne en fonction du débit d'eau...Ou se trouve les truites en ce début de saison avec les eaux froides.. Bref la liste est longue! J'ai du lui mettre à l'envers avec tout mes conseils!

    C'est parti sur le premier trou...Comment lancer sans accrocher, garder la canne et le fil tendu...tant d'information à assimiler ce n'est pas simple mais Vincent s'en tire très bien.

    Initiation de la pêche au toc pour Vincent

    Le ruisseau est particulièrement joli mais les truites seront peu présentes!

    Initiation de la pêche au toc pour Vincent

     

    C'est quand même sans trop attendre que Vincent sort sa première truite en milieu sauvage. Elle est belle et passe allègrement les 25 cm! Je suis content, l'objectif est atteint. Lui faire prendre sa première truite.

    Initiation de la pêche au toc pour Vincent

     

    Mes deux comparses en action!

    Initiation de la pêche au toc pour Vincent

     

    C'est enfin à mon tour de piquer la belle aux points rouges!

    Initiation de la pêche au toc pour Vincent

     

    Elle se tenait en poste sur la fin de courant

    Initiation de la pêche au toc pour Vincent

     

    C'est juste sublime!

    Initiation de la pêche au toc pour Vincent

     

    Paysage magifique

    Initiation de la pêche au toc pour Vincent

     

    Quand certains osent dire que la pêche c'est du repos! Il faut souvent escalader, sauter de rochers en rochers, traverser des forêts dense! A bon entendeur...

    Initiation de la pêche au toc pour Vincent

     

    Ici Pilou tente de faire sortir une fario de sous les rochers, en vain!

    Initiation de la pêche au toc pour Vincent

     

    Je prendrai cette belle dans la cascade juste derrière

    Initiation de la pêche au toc pour Vincent

     

    Vincent progresse très vite, il se débrouille comme un chef!

    Initiation de la pêche au toc pour Vincent

     

    Pilou est très concentré sur cette photo!

    Initiation de la pêche au toc pour Vincent

     

    Enfin je prendrai une troisième truites sur le poste en arrière plan

    Initiation de la pêche au toc pour Vincent

    Fin de journée et Vincent conclue avec une deuxième prise.

    Initiation de la pêche au toc pour Vincent

     

    Bilan plus que positif même si les truites ont été discrètes aujourd'hui. Vincent à progressé très rapidement, il n'a même pas accroché une monture c'est vous dire comme il a bien pêché. De plus il a réussi à prendre deux truites et en a décroché autant. Journée réussie, à refaire!

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Ca y est elle est enfin arrivée! Qui? L'ouverture de la truite...Tant attendue depuis le temps, on y est enfin, le jour s'est levé, les pêcheurs sont présents, il y a du monde, c'est pas grave...Depuis le temps qu'on attendait ce moment, rechausser les waders, et d'aller taquiner dame fario!

    Ouverture truite 2018

     

    On se retrouve avec les copains de jeu sur un petit ruisseau de montagne. Les eaux sont claires et fraiches, certainement dues à la fonte des neiges de ces derniers jours. Malgré cela, les truites sont bien présentes, même si elles ne sont pas grosses, le plaisir de prendre des poissons sauvages reste intact.

     

    Ouverture truite 2018

     

    On se sépare en trois groupes de deux, je ferai équipe avec Alain....Tous deux pêcherons au toc et vers de terre comme appât principal. 

    Je débute le ruisseau mais ce n'est qu'au bout de 50 mètres de parcours dans ce remou sous la pierre que je prendrai ma première fario.

    Ouverture truite 2018

     

    J'enchaîne en remontant le ruisseau et dans cette cascade je prendrai pas moins que 4 truites. A croire qu'elles avaient quitté les secteurs plus bas pour attendre la nourriture sous la chute d'eau.

    Ouverture truite 2018

    La plus jolie qui dépasse les 23cm...Bien sombre, la robe est magnifique et les points rouges bien visibles.

    Ouverture truite 2018

     

    Encore une petitoune prise sous un roncier

    Ouverture truite 2018

     

    Sur ce courant j'en prendrai une de plus

    Ouverture truite 2018

     

    Elle ne parait pas avec mes grandes mains mais elle passe les 23 également. Elle repartira elle aussi dans son élément sans attendre.

    Ouverture truite 2018

     

    C'est enfin au tour de mon accompagnateur du jour de sortir un poisson.

    Ouverture truite 2018

    Ouverture truite 2018

    Alain au pied d'une belle cascade mais qui ne prendra rien malheureusement.

    Ouverture truite 2018

     

    Une de plus pour moi

    Ouverture truite 2018

     

    Superbe point de vue mais malheureusement impéchable

    Ouverture truite 2018

     

    Encore une après qu'Alain est pêché le secteur

    Ouverture truite 2018

     

     

    Je fini ma session avec cette 14 ème truites...

    Ouverture truite 2018

     

    Prise sur ce poste

    Ouverture truite 2018

     

    Il est treize heures, l'heure de rejoindre les copains pour manger et mettre un terme a cette première session truite de la saison.

    Ouverture truite 2018

     

    L'ouverture en vidéo c'est juste en dessous

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Cette journée a était particulièrement difficile malgré les bonnes conditions météorologiques... Tout commence sous un ciel couvert avec une légère bise venue du Nord.

     

    Ca piquait fin

     

    C'est parti, nous sommes prêts avec Pilou à en découdre avec les carnassiers.

    Ca piquait fin

     

    Une fois fixés sur le secteur que nous allons pêché, j'annonce à Pilou que le premier qui touche un poisson sert l'apéro...Je n'ai pas précisé ni la taille, ni le type de poissons. Voilà pourquoi je fais cette tête...c'est moi qui servirait.

    Ca piquait fin

     

     

    J'enregistre beaucoup de tapes sur mon vibro fat 3" monté en drop shot mais pas mal restent vaines si ce n'est ces quelques petites perches.

    Ca piquait fin

     

     

    Il faudra que j'attende ma cinquième prise pour enfin présenter une zebrée correcte...36 cm

    Ca piquait fin

     

    Ca piquait fin

     

     

     

    Le vent s'est posé, le soleil a fait son apparition et les touches sont de plus en plus rares...

    Ca piquait fin

     

    Seule cette cette petitoune succombera à un jigging rap.

    Ca piquait fin

     

     

     

     

    Pilou en linéaire par 12 mètres de fond  prend une tape et monte à son tour une belle perche.

    Ca piquait fin

    Ca piquait fin

    Chose promise chose due, c'est moi qui sert l'apéro à midi. 

    Ca piquait fin

     

     

    Après le repas changement de vent, léger orienté sud, sud est...Je pique ce petit sandre qui porte les stigmates d'une attaque de brochets...

    Ca piquait fin

     

    Ca piquait fin

     

    Je fini la journée avec ce bec juste maillé pris au dessus des hebiers en linéaire avec un Pro shad.

    Ca piquait fin

     

     

     

    Voilà le soleil commence a décliné, les températures baissent, il temps de mettre un terme notre session.

    Ca piquait fin

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Retour sur une session fort sympathique en compagnie de Pilou sur le Salagou. Nous sommes arrivés suffisamment tôt afin d'assister à un magnifique levé du soleil sur le lac.

    Session Salagou

     

     

    On débute sur le secteur de Liausson car nous repérons de très beaux echos

    Session Salagou

     

    Mais rien y fait, on a beau insister dessus on ne prendra pas de poissons, donc un changement de secteur s'impose.

    Session Salagou

     

    Je ne tarderai pas à enregistrer quelques petites tapes typiques des petites perches. 

    Session Salagou

     

    Pilou nous fera quelque chose d'improbable, un doublé perche et brochet sur la même ligne.

    Session Salagou

     

    puis il enchaîne avec d'autres belles zébrées entre 30 et 35 cm

    Session Salagou

    Session Salagou

     

    Çà fait un moment que je n'ai rien pris et au moment ou je fini ma phrase, je prend une belle petite cartouche et remonte ce brochet de 55-60 environ.

    Session Salagou

     

     

    Je finirai l'après-midi avec une perche 

    Session Salagou

     

     

    Et ce brochet à peine maillé

    Session Salagou

    Session Salagou

     

    Le temps se couvre, les températures ont chuté et le mauvais temps arrive...Il est temps pour nous de rentrer après cette bonne journée de pêche ou on aura touché pas mal de poissons.

    Session Salagou

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Oui ce reportage est long et se termine sur ce troisième volet. Je suis tellement enchanté par ce séjour qu'il m'est difficile de ne pas relater mon expérience et ce qui sont devenus maintenant, mes souvenirs.

    Il m'est difficile durant ce séjour d'occulter la force probante d'un leurre de Vincent, je ne sais plus le nombre de tapes et de poissons qu'il a pris mais son efficacité n'est plus à démontrer. Il a cependant un très gros défaut...à chaque prise le plomb intégré dans le leurre et situé sous la gueule s'arrache systématiquement contrairement aux "trout line" qui coulissent sur l'avançon en acier, ce qui protège le leurre.

    Suède partie 3

    Voici un des nombreux brochets qui n'a pu résister à l'efficacité redoutable du leurre cité ci-dessus.

     

    Suède partie 3

     

    Difficiles également de ne pas poster quelques photos des secteurs de pêche que nous avons prospecté.

    Suède partie 3

    Suède partie 3

    Suède partie 3

    Forcément les poissons y sont bien présents

    Suède partie 3

    Suède partie 3

    On a beau se trouver en Suède quand les brochets ont décidé de garder le bec fermé , aucun leurre n'y fait...Et c'est ce que je citais au début de l'article, la diversité halieutique nous permet de nous rabattre sur la pêche du sandre en grattant les plages et les cassures rapidement identifiées grâce à la carte donnée par sweden predator fishing. Et ces dernières nous réserves de bonnes surprises avec quelques petits sandres et quelques beaux poissons décrochés.

    Suède 2017

     

    Seb est le seul à prendre un sandre correct. 66cm...

     Suède 2017

     

    Un autre de taille plus modeste

    Suède 2017

     

    Evidemment nous réussissons à faire quelques beaux doublés. La preuve ici en image...

    Suède 2017 partie 2

     Suède 2017

     

    Un bilan plus que positif pour cette semaine avec pas loin de 300 tapes dont 150 poissons toutes espèces confondues et réparties comme suit pour mes prises:

    -Perches: 17 dont 6 de plus de 40cm

    -Sandres: 9

    -Brochets 28

     

    Voilà un bilan plutôt positif pour moi comparé à l'Irlande ou, oui il m'est malheureusement arrivé de rentrer en France avec seulement 9 poissons de pris en une semaine.

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Voici la deuxième partie du séjour avec Vincent qui monte d'un cran et signe là son plus beau brochet qui accuse 108cm et rejoint le bateau pour poser devant l'objectif.

    Suède 2017

    Au bout de 3 jours les températures ont fortement augmenté ce qui a changé les conditions de pêche et réduit les tailles des poissons mais le nombre de prises reste correct.  La température de l'eau est passée de 18-19° à 22°, les gros leurres type "trout line" ne sont plus tellement d'actualité, je me suis rabbatu sur des jerkaitbait type minow, des spinnerbait et des LS de 10-12cm.

    S'en suivent de nombreux brochets pour tout le monde.

    Suède 2017

     

    Ce oli bec dépassant les 85 cm n'a pas résisté à mon buster "couleur "flashi", il s'est littéralement jeté dessus à la tombée du leurre et m'a procuré un excellent combat. 

    Suède 2017 partie 2

     

    Seb prend la pose avec de bien jolis pikes

     

    Suède 2017

    Suède 2017

     

     Un petit "release" en direct

    Suède 2017 partie 2

     

    Les épuisettes n'ont pas chaumé, elles nous ont été très utiles sur ce séjour.

    Suède 2017 partie 2

    Suède 2017 partie 2

    Ici Seb m'annonce une chasse de perche en surface, je monte rapidement un leurre de surface  de marque "Payo" et prend une petite perche de 26 cm, je rejette derrière, mon leurre est littéralement gobé..A cet instant précis je pense à un bec mais belle surprise c'est une belle zebrée de 43 qui m'offre un superbe combat. 

    Suède 2017

     

     

    Sebastien avec un "popper" enchaîne cette masta 45.

     

    Suède 2017

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Me voilà de retour d'une semaine de Suède effectuée au mois d'aout. Un séjour inoubliable totalement différent de ce que j'ai déjà pu faire en Irlande et qui propose une population de poissons (brochets, perches, sandres) inquantifiable. 

    D'un point de vue halieutique et n'ayant que peu de points de comparaisons je préfère de loin la Suède à l'Irlande. 

    Suède 2017

    Pourquoi? Tout d'abord la diversité halieutique et la densité de poissons présents dans les lacs...Les paysages beaucoup plus boisés, vallonnés et "chaleureux" qu'en Irlande, ce qui du reste n'enlève rien au charme irlandais. Les paysages se rapprochent énormément du Canada. Tout comme en Irlande la gestion piscicole est bien meilleure que celle que nous retrouvons "malheureusement" en France. 

    Suède 2017

    Ce qu'il faut savoir en Suède c'est que tous les lacs sont privés sauf les 3 plus grand du pays (Malar, Vanern et Vattern si je ne me trompes pas). Et oui contrairement à chez nous les lacs appartiennent à des propriétaires terriens et sont découpés tels que des parcelles de terre chez nous en France. 

    Suède 2017

    Nous sommes partis avec le groupe "sweden predator fishing" que je remercie au passage pour les conseils qu'ils nous ont dispensé.

    Ils s'agit donc d'une maison située au bord du lac avec des bateaux mis à disposition par le groupe. Les bateaux mis à disposition sont très stables et équipés de démarreurs électriques, de sondeurs bicolores et de tout l'accastillage nécessaire. A noter également qu'une carte nous indiquant les profondeurs du lac nous a été mise à disposition, ce qui nous a énormément faciliter la traque des carnassiers. 

    Suède 2017

     

    Les sandres, brochets et belles perches sont très bien représentés dans ce lac.

    Nous avons décidé de faire le trajet en voiture de façon à pouvoir transporter nos affaires de pêche, la bouffe et l'alcool. Après avoir parcouru les 2500 kilomètres qui me séparent de notre lieu de pêche à proximité de Vastervik et après avoir récupérer les copains sur le trajet à Clermont Ferrand, nous prenons possession de notre logement au bord du lac. Une habitation composée de 4 appartements avec vue imprenable sur le lac. 

    Suède 2017

     

    La voiture est prête, chargée ras la gueule pour affronter les 24h de route qui nous séparent de notre destination.

    Suède 2017

     

    Nous faisons escale en Allemagne à hauteur de Hannovre pour scinder le trajet en deux dans un "airbnb"

    Suède 2017

     

    J'aime autant vous dire que malgré la fatigue du trajet, l’excitation est bien présente, nous sommes tous surexcités d'embarquer pour aller traquer les brochets Suédois. D'ailleurs nous ne résistons pas à aller jeter quelques leurres du bord sans résultat.

    Evidemment, nous fêtons notre présence en Suède autour d'un verre de l'amitié rêvant des gros brochets Suédois.

    Suède 2017

     

    Le lendemain matin à 6h c'est parti on se lance dans le grand bain tous heureux d'y être enfin.

    Suède 2017

     

    Le vent s'est levé dans la matinée, les conditions ne seront pas simples mais nous parviendrons quand même à prendre quelques poissons.

    Suède 2017

     

    Mon premier poisson sera cette belle zebrée de 39 cm prise avec un LS Pro shad de chez Fox Rage  

    Suède 2017

     

    Ici un joli bec pris avec ma "trout line" albinos... Oui il saigne, la photo n'est pas "politiquement correcte" mais ce sont malheureusement des choses qui arrivent quand on pêche au leurre, ca n'a pas empêché ce poisson de repartir dans son élément.

    Suède 2017

    C'est contre toute attente que Vincent prend un très beau bec de 105 cm avec un spinnerbait savage gear. Bravo à lui qui n'a pas hésité à le brider très rapidement et à le sortir des nénuphars sans quoi je pense qu'il n'aurait pas pu prendre la pause avec. 

    Suède 2017

     

    On alterne les prises chacun son tour

    Suède 2017

     

    Voici une belle masta qui peuple le lac prise dans les herbiers et qui accuse 45 cm sur la toison.

    Suède 2017

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Salut à tous, ça fait un petit moment que je n'ai pas posté...Retour sur mes deux dernières sorties. Et oui cette année les sorties pêche ont été malheureusement trop rares.

    On s'est retrouvé sur le Salagou avec Pilou ou il m'a mis la misère avec 3 brochets contre rien pour moi si ce n'est deux becs décrochés.

    Dernières sorties

    Les trois brochets ont été pris avec un leurre type Biwaa

    Dernières sorties

    Ils sont tous maillés entre 52 et 70 cm environ.

    Dernières sorties

    Bravo Pilou

     

    Dernières sorties

    Puis retour sur un court week end avec les affreux en famille sur Pareloup ou nous prendrons quelques poissons. Mais d'abord ça commence par un apéro et une grillade au bord du lac dans la maison que nous avons loué.

    Dernières sorties

    Dernières sorties

     

     

    J'avais promis un tour en barque à mon fils, dommage que le froid nous ait ralentit dans notre élan .

    Dernières sorties

     

     

    On a eu la chance de trouver de beaux échos au sondeur sans toute fois réussir à prendre un seul poisson sur ces secteurs.

    Dernières sorties

    J'attaque la première matinée avec un LS Fox Rage ou je rate 4 brochets à la touche. Je pense qu'il s'agissait plus d'attaques réflexes que l'intention de se nourrir.

     

    Dernières sorties

    Le soir, peu de temps avant la tombée de la nuit, j'arrive enfin à sortir ce sandre de 53 cm au jigging rap par 10 mètres de fond.

     

    Dernières sorties

    Le lendemain, malgré le froid et le mauvais temps qui s'est installé, j'essuie quelques tapes inférables et harponne cette "perchette" avant de faire craquer ce sandre de 54cm.

     

    Dernières sorties

     

    Le dernier jour le vent s'est levé et souffle terriblement fort, mes dérives sont trop rapides, je ne peux pas pêcher correctement, je décide de m'encrer à l'entrée d'une anse et de prospecter dans le sens des aiguilles d'une montre en linéaire au fond avec un LS. Mais au bout d'une demi heure après avoir "peigner" consciensieusement le secteur, pas une seule touche, absolument rien. Je décide donc de prendre ma nouvelle canne big bait "koner vertigo" et je prospecte avec un buster flottant en espérant décider un brochet. Contre toute attente c'est un sandre de 59 cm qui montera comme une balle à 3 mètres du bateau. La pêche réserve parfois de belles surprises. 

    Dernières sorties

    Dernières sorties

     

    Voilà ce court résumé de mes rares sorties ces derniers temps. 

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Ca faisait un bon moment (3 ans environ) que je lorgnais sur les nouvelles bagagerie proposées par les fabricants de matos.

    Je commençais à en avoir assez de me trimbaler deux sacs de pêche à chaque fois que je partais pêcher. Le dilemme étant toujours le même à savoir ou se trouvait tel leurre souple, tel leurre dur ou telle cuillère!

    Chaque début d'année les fabricants sortent tous des bagages toujours plus design, toujours plus pratiques, toujours plus adaptés aux pêcheurs et surtout toujours plus chers...

    J'avais craqué à l'époque sur le sac de BFT mais il était hors de question de mettre 130 balles là dedans!

     

    Cette année en me rendant chez mon détaillant "nature et pêche", mon regard est porté sur un sac de chez Savage Gear contenant déjà 3 boites "grosses capacité",, un espace vide à coté pouvant accepter des boites supplémentaires et des poches de rangement sur le côté.

     

    Ce qui m'importe le plus est de savoir le prix de ce sac de pêche.....89 euros! C'est bon je prend! Il est effectivement moins cher sur le net mais je trouve bien de faire travailler les commerçants locaux surtout lorsque ces derniers sont sympathiques et de bons conseils! (ce qui est le cas pour mon détaillant de pêche)

    Nouvelle bagagerie

     

    Ces dimensions sont tout à fait honorable, L 49 x l38 x h23 plus deux rangements sur le devant et un rangement de chaque côté du sac.

     

    De plus, sur le dessus il a un système de laçage pouvant servir à mettre un pantalon de pluie ou un wader néoprène, ca ne prend pas de place et ca tient bien.

    Nouvelle bagagerie

     

    Voilà maintenant que mon acquisition est faite, j'ai pu faire qu'une seule et unique bagagerie de pêche. Elle me permet de contenir la quasi totalité des leurres que j'ai pour habitude d'avoir avec moi lors de mes sorties pêche. Voilà 7 boites de leurres dans mon sac!

    Nouvelle bagagerie

     

    A l'intérieur du capot du sac se trouve deux poches de rangement permettant d'y glisser quelques sachets de leurres souples!

     

    Pour finir ce sac offre une bâche de protection permettant de la couvrir en cas de pluie.

    Nouvelle bagagerie

     

    Certains diront que c'est de la folie d'avoir autant de leurres, que ca ne sert à rien! Peut être bien! C'est vrai que certains leurres ne voient pas la couleur de l'eau dans l'année mais c'est avant tout un plaisir personnel et je suis maintenant content d'avoir tout sur moi dans un seul et unique bagage.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Suite de ce fabuleux séjour en Savoie qui nous a rapporté énormément de truites...On passe les 300 truites en 3 jours de pêche il me semble..

    Il me parait normal de faire un petit coup de pub pour le gîte dans lequel nous sommes logés tant le propriétaire est sympathique...Il s'agit donc du Tavalan au village de la Compote.

    Séjous truites en Savoie 2 ème partie

     

    On enchaîne les petits ruisseaux et les truites

    Séjous truites en Savoie 2 ème partie

    Séjous truites en Savoie 2 ème partie

     

    Séjous truites en Savoie 2 ème partie

    Bruno fait la grimace, la rivière est trop grande et ne correspond pas à ce qu'il aime.

    Séjous truites en Savoie 2 ème partie

     

    A la fin d'une journée de pêche nous faisons une halte dans une auberge et dégustons les bières locales

    Séjous truites en Savoie 2 ème partie

     

    Accompagnées de vrais produits régionaux cette fois-ci

    Séjous truites en Savoie 2 ème partie

     

    Retour à la pêche, encore d'autres ruisseaux avec toujours de belles truites

    Séjous truites en Savoie 2 ème partie

     

    Séjous truites en Savoie 2 ème partie

    Séjous truites en Savoie 2 ème partie

     

    Séjous truites en Savoie 2 ème partie

    Séjous truites en Savoie 2 ème partie

     

    Finalement malgré le manque d'eau du début de séjour le bilan est bon. Je crois qu'on a fait 300 truites sur 3 jours de pêche et 82 pour moi, je me suis régalé.

     

    Les prises en direct pour ceux que ca intéresse c'est en dessous:

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Voici un petit retour d'un séjour que nous avons fait début juin dans les Bauges avec Pilou Nono, Bruno et Pascal qui nous a fait l'honneur d'être là sur une journée.

    On commence le soir par des huitres gratinées au vin blanc, je les avais promise à Pascal

    Séjour truites en Savoie

    Le lendemain la pêche peut enfin débuter, on commence sur un joli ruisseau de la vallée des Bauges mais la sécheresse a fait cruellement baisser les niveaux d'eau.

     

    Séjour truites en Savoie

     

    Accompagné de Pilou j'arriverai à sortir quelques truites malgré tout.

    Séjour truites en Savoie

     

    Séjour truites en Savoie

     

    Séjour truites en Savoie

     

    Comme à chaque sortie vous le savez on se laisse pas abattre...Ce sont des petits magrets saignants qui serviront de repas

    Séjour truites en Savoie

    Séjour truites en Savoie


    Les paysages sont très beaux et nous réservent quelques surprises comme ici cet abris de cantonnier.

    Séjour truites en Savoie

     

    Les coins sont très beaux, dommage pour ce manque d'eau mais les truites sont quand même nombreuses

    Séjour truites en Savoie

    Séjour truites en Savoie

    Séjour truites en Savoie

    Séjour truites en Savoie

    La suite dans la deuxième partie

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Aujourd'hui Bruno me fait découvrir un de ses secteurs de pêche....Je connaissais déjà la partie haute de ce ruisseau qui est bien agréable mais cette partie est simplement magique et très poissonneuse.

    Un paradis halieutique

     

    On tapera d'ailleurs quelques truites pas grosses, juste maillées mais en quantité.

    Un paradis halieutique

     

    Les trous sont tous plus beaux les uns que les autres

    Un paradis halieutique

    Un paradis halieutique

     

    Le mode de pêche est semblable à celui de l'ouverture: Le Toc .

    L'approche se doit d'être discrète car les eaux sont très claires et les truites  devinent notre présence bien avant que nous ayons eu le temps de les apercevoir.

    Un paradis halieutique

     

     

    Bruno se régale également sur son paradis

    Un paradis halieutique

     

    et ne se laisse pas abattre ...

    Un paradis halieutique

    Un paradis halieutique

     

    Les trous sont tous aussi magnifiques les uns que les autres

    Un paradis halieutique

    et les truites malgré leur petite taille ont une robe splendide

    Un paradis halieutique

     

    Bruno avec une belle fario dans la main 

    Un paradis halieutique

    Je vous laisse sur cette belle vallée qui regorge de belles truites...

    Un paradis halieutique

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  
    Ca faisait un moment que je n'avais pas fait l'ouverture, j'ai passé une belle matinée. Et pourtant les conditions laissaient craindre le pire...Une pleine lune, un léger vent de sud et beaucoup d'eau de fonte de neige.

    Mais bon ca ne nous a pas découragé et nous nous sommes levés très tôt avec Pilou pour être les premiers sur un ruisseau de montagne.

    On avait rendez vous avec Yannick et Maxime à 6h20..Eux partez d'un côté aux leurres et nous de l'autre au toc.

    A peine le vers dans l'eau que je m'accroche, je relève doucement non je ne suis pas accroché....Ha ca fait du bien de sentir cette sensation...Elle est maillée, pas énorme mais ce décroche. L'opération se répètera 3 fois avant que je touche ma première truite.
     
     


    Prise dans cette petite cascade



    je continue sur une belle vasque ou 'en piquerai 3 maillées, pas très grosses mais entre 21 et 23 cm quand même.









     

    Pilou aussi se régale dans ne autre vasque 




    Une autre prise sur un autre poste




    Pilou en pique une petitoune




    une autre dans le trou en contre bas





    encore prise dans une très claire l'approche se devait d'être discrète







    Celle ci n'est pas très grosse mais a de belles couleurs




    Quelques photos du ruisseau





    Ca court pas mal





    C'est l'heure de rejoindre le deuxième groupe et de partager un bon moment ensemble...Dommage on ne voit pas Yannick et sa femme.




    Voilà on repart satisfait de notre matinée avec 16 poissons touchés pour moi, 10 pour Pilou et une bonne quinzaine pour Yannick et Maxime.


    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Ce matin on s'est donné rendez-vous sur le Salagou malgré le fort vent annoncé...Un brouillard épais plane sur le lac.

    Sortie hivernale sur le Salagou

     

    La pêche est un peu plus dure que prévu depuis les épisodes cévenols qui se sont abattus sur la région.

    Sortie hivernale sur le Salagou

     

    Quelques petits poissons sont venus prendre la pause, le jigging rap me permet de prendre quelques tapes et ces deux perches.

     

    Sortie hivernale sur le Salagou

     

     

    Sortie hivernale sur le Salagou

     

     

    Ce brochet tout juste maillé s'est fait leurrer par un fat swim 

     

    Sortie hivernale sur le Salagou

     

     

    Une chose est sûre ça sera ma dernière sortie de l'année....

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Retour sur ce mois d'octobre ou je me suis essayé à la pêche de la seiche à la turlutte...On a mis la Quicksilver sur l'étang de Thau, faut pas qu'il y ait trop de vent et ça le fait. 

    Petits résumé de ces quatre sorties.

    D'abord avec ma femme, mon fils et Pilou

     

    Le mois de la seiche

     

    Tout le monde se régale et réussi à attraper quelques seiches

     

    Le mois de la seiche

     

    Quelques seiches prennent la pause dans le seau

     

    Le mois de la seiche

     

    On utilise des classiques, les Yo zuri et les Yamashita montées en pater noster de façon à passer au dessus des herbiers.

    Le mois de la seiche

    Certaines pièces sont correctes, cette dernière pèse un peu plus de 800 grammes.

    Le mois de la seiche

     

    Pas de regrets à les conserver puisque la durée de vie d'une seiche est de 2 à 3 ans maxi et meurt après avoir reproduit.

    Le mois de la seiche

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Ayant trouvé la pêche, le lendemain et dernier jour du séjour nous restons sur un bras de 500 mètres sur 100 mètres de large et faisons des dérives toute la journée. Ce fut l'orgie comme on ne la jamais connu en France, à part ma gueule comme souvent, nous avons eu pas loin de 80 tapes de poissons pour une quarantaine de prises sur la journée.

    Ici un joli doublé de Seb et Bruno à la trout line coloris perche

    Irlande 2016

     

    Que des beaux poissons

     

    Irlande 2016

     

    Non ce n'est pas le même, je vous l'ai dit c'est l'orgie

    Irlande 2016

     

    Un chouille plus petit celui-là

    Irlande 2016

     

    Les prises se font soit au BBZ soit à la trout line

    Irlande 2016

     

    Bruno exhibe fièrement ce poisson de 80 up!

    Irlande 2016

     

    Je l'ai dit précédemment, c'était l'orgie mais pour les copains....Moi j'ai eu deux tapes dans la journée, il me reste une heure de pêche avant que le séjour ne se finisse.

    Pourtant je pêche comme eux, avec les mêmes leurres, au même rythme mais rien y fait jusqu'à ce que ma trout line soit arrêtée net, je ferre ca monte en surface, ca saute hors de l'eau.... j'y crois pas, j'annonce un poisson métré.

     

    C'est au bout de quelques minutes de combat en fond de lac avec des creux de plus d'un mètre en plein vent par moment (non je n'exagère rien) que j'arrive à monter ce superbe spécimen. Il affiche 102cm est me comble de bonheur! J'en ai fait qu'un seul ce jour mais ce fut une belle récompense!

    Irlande 2016

     

    Irlande 2016

     

    Quelques belles prises en direct:

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Retour en images sur traditionnel séjour à l'étranger. Séjour qui a débuté à la maison la veille de prendre l'avion autour de la piscine et d'une bonne petite paella...

    Une fois arrivés sur place, installés et les barques disposés sur les lacs nous débutons la pêche....qui se révèle catastrophique pour les 3 premiers jours.

    Un ou deux brochets par ci par là peinent à faire la photo.

    Ici un bec pris sur une ondulante

     

    Irlande 2016

     

    Pascal pose avec un tout petit brochet....En temps normal on ne prend pas la peine de photographier ces petits poissons mais lorsque ca ne mord pas on fait avec ce que l'on a.

    Irlande 2016

     

    On s'ennuie telle à la pêche que l'idée me vient d'aller chercher des champignons dans les bois. Pour une fois j'ai été bien inspiré; Nous avons ramassé des kilos de girolles. Les Irlandais ne les connaissent pas et ne les ramassent pas, allez comprendre!

    Irlande 2016

    Il y en a tellement qu'on ne mangera pas tout. On part donc en en laissant des tapis complets!

    Irlande 2016

     

    Le mercredi on décide de faire le lac de Garty à proximité de Arvagh...Le matin c'est le calme plat, pourtant le secteur est magnifique, avec des hauts fonds, des roselières, des nénuphars. Bref, un vrai spot à brochets mais ca ne veut rien y fait. C'est l'âme en peine que nous mangeons en bord de lac à se demander si l'après midi sera une copie conforme de la matinée. Pour arranger tout çà le vent et la pluie se mêlent de la partie...Le moral des troupes est au plus bas.

     

    Mais contre toute attente le vet baisse, la pluie cesse et sur la même zone que nous avions exploré le matin, Seb pique un premier bec

    Irlande 2016

     

    Rapidement suivi par un spécimen beaucoup plus gros (90cm)

     

    Irlande 2016

     

    Derrière c'est Domi qui à son tour remonte un joli poisson toujours sur le même spot

    Irlande 2016

    Enfin la partie de pêche est lancée, les beaux poissons s'enchainent et les sourires reviennent sur nos visages tendus

    Irlande 2016

    Irlande 2016

     

    Le secteur est bon, il nous glorifie d'une dizaine de poissons en l'espace d'une heure!

    Irlande 2016

     

    Le lendemain on change de secteur, on va sur le Gowna, on arrive à prendre quelques poissons, on a enfin réussi à trouver le poissons.

    Irlande 2016

    Irlande 2016

     

    Pris avec une truite line 20 cm de chez savage gear!

    Irlande 2016

     

    Ayant trouvé la pêche, le lendemain et dernier jour du séjour nous restons sur un bras de 500 mètres sur 100 mètres de large et faisons des dérives toute la journée. Ce fut l'orgie comme on ne la jamais connu en France, à part ma gueule comme souvent, nous avons eu pas loin de 80 tapes de poissons pour une quarantaine de prises sur la journée.

    Ici un joli doublé de Seb et Bruno à la trout line coloris perche

    Irlande 2016

     

    Que des beaux poissons

     

    Irlande 2016

     

    Non ce n'est pas le même, je vous l'ai dit c'est l'orgie

    Irlande 2016

     

    Un chouille plus petit celui-là

    Irlande 2016

     

    Les prises se font soit au BBZ soit à la trout line

    Irlande 2016

     

    Bruno exhibe fièrement ce poisson de 80 up!

    Irlande 2016

     

    Je l'ai dit précédemment, c'était l'orgie mais pour les copains....Moi j'ai eu deux tapes dans la journée, il me reste une de pêche avant que le séjour se finisse.

    Pourtant je pêche comme eux, avec les mêmes leurres, au même rythme mais rien y fait jusqu'à ce que ma trout line soit arrêtée net, je ferre ca monte en surface, ca saute hors de l'eau.... j'y crois pas, j'annonce un poisson métré.

     

    C'est au bout de quelques minutes de combat en fond de lac avec des creux de plus d'un mètre en plein vent (non je n'exagère rien) que j'arrive à monter ce superbe spécimen. Il affiche 102cm est me comble de bonheur! J'en ai fait qu'un seul ce jour mais ce fut une belle récompense!

    Irlande 2016

     

    Irlande 2016

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Deuxième sortie de l'année, ca fait plaisir.....en compagnie de Pilou et de Thierry dont je fais la connaissance. La journée commence plutôt mal puisque j' ai cassé ma canne ultra léger dans la portière de la voiture.

     

    Il fallait se lever tôt ce matin pour toucher du poisson.

    A l'aube....

     

    En effet tant que le soleil n'est pas levé j'ai la chance de piquer une perche et un petit bec ainsi que prendre quelques petites tapes.

     

    A l'aube....

    A l'aube....

     

    Un selfie avec l'équipe et la partie de pêche sera terminée pour la journée.

    A l'aube....

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Enfin je me retrouve au bord de l'eau, il aura fallu attendre 7 mois avant que je retrouve le chemin de la pêche...Et oui la construction d'une maison ca monopolise pas mal de temps, bref....Petit retour sur cette sortie pêche en Corrèze en compagnie des copains. Evidement les retrouvailles commence toujours par un repérage des lieux sur les cartes autour d'un apéro....Ici Pilou manque à l'appel.

    Séjour Corrèze

     

    Je débuterai l'après-midi avec Vincent et je prendrai une réelle démonstration de pêche à l'ultra léger sur un petit ruisseau en milieu encombré, le tout avec la plus grande humilité...Chapeau Vincent 25 à 2 le score parle de lui même.

    Voici quelques photos des truites Corréziennes

    Séjour Corrèze

     

    Séjour Corrèze

     

    Les jours qui suivent j'alternerai la pêche à la truite et les carnassiers en barque...

    Ici Vincent avec une belle Masta de 40 cm

    Séjour Corrèze

    Pour Pilou et moi ca sera le désert ce jour là...

     

    Préparatifs et apéro le soir à la fraîche

    Séjour Corrèze

     

    Le lendemain retour à la truite avec Seb sur une rivière bien plus large et surtout beaucoup plus accessible et facile à pratiquer.

    Séjour Corrèze

    Les leurres Illex coloris truitelle sont sortis du lot

    Séjour Corrèze

     

    Séjour Corrèze

    Séjour Corrèze

     

    Une perchette se mêle à la fête

    Séjour Corrèze

     

    Le lac du Chastang est une pure merveille, un petit paradis bien poissonneux même si on a pas eu la chance de le réussir.

    Séjour Corrèze

     

    Seb contre toute attente prend ce sandre à l'ondulante, certainement sur sa zone de chasse

    Séjour Corrèze

    Séjour Corrèze

     

    Pilou après 2 jours et demi à mouliner tape enfin ce sandre maillé, toujours à l'ondulante....Allez comprendre

    Séjour Corrèze

     

    Vincent et moi on tapera 3 ou 4 brochets dans l'après-midi...Certe pas bien gros m'enfin on va pas faire les fines bouches

    Séjour Corrèze

     

    Séjour Corrèze

     

    La vidéo:

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Et oui, comme le titre l'indique on a pris une démonstration de pêche de la part de Nono....5 Sandres, 1 brochet et 1 belle perche pour Renaud qui était en forme et seulement quelques petits poissonets à se partager pour Bruno et moi....

    Retour en image sur cette journée passée sur le Salagou avec mes deux compères.

    A notre arrivée, on aurait pu croire à un concours de pêche, du monde de partout à la mise à l'eau....Le temps est correct et les températures agréables pour un mois de décembre.

    Une légère brise nous permet de faire des dérives correctes sur des fonds variant de 12 à 17 mètres de profondeur.

    Leçon de pêche

     

    Rapidement, on prend quelques tapes de perches, qui restent inferrables, puis c'est Renaud qui prend le premier poisson. Malgré une remontée lent et progressive, il a les yeux qui sortent des orbites, cependant il a réussi à regagner les profondeurs du lac.

    Leçon de pêche

     

    Nono ne se fait pas attendre et reprend très rapidement un sandre quasi identique au premier

    Leçon de pêche

     

    On prend les mêmes et on recommence, toujours Nono avec un sandre de 47cm ce coup-ci

     

    Leçon de pêche

     

    De mon côté je commence un peu à m'impatienter quand je vois le tour de Bruno venir avec cette petite perche

    Leçon de pêche

     

    Bruno est tellement abattu qu'il nous sert l'apéro avant 11h, ma tête en dit long, c'est trop tôt..

    Leçon de pêche

     

    J'arrive enfin à prendre un petit sandre en verticale.

    Leçon de pêche

     

    Puis c'est encore et toujours à Nono de continuer à enchainer les prises avec du sandre, une belle perche et un brochet mais en linéaire ce coup-ci.

    Ne vous fier pas au plomb sabot, c'est bien du linéaire.

    Leçon de pêche

     

    Belle perche de 33cm

    Leçon de pêche

     

    Et ce joli bec pris par 14 mètres de fond

    Leçon de pêche

    Quand à Bruno et moi on prendra deux ou trois "perchettes" de plus mais rien qui mérite la photo...

    Bravo à Nono qui nous a mis la misère!

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Un léger vent de Nord était annoncé, dixit la météo 20km/h. En réalité on devait atteindre des pointes à 50km/h, le lac se démonte au fur et à mesure que l'on avance dans la matinée, se qui rend la pêche quasi impossible et de plus en plus dangereux.

    On asurfé sur le Salagou

     

    Ca ne nous empêche pas de faire une paire de poissons, à l'aide d'une grosse plombée je prend ce sandre que je libère pour ne pas avoir à le toucher et le laisser repartir dans son élément.

    On asurfé sur le Salagou

    On asurfé sur le Salagou

     

    Je relance, le leurre touche à peine le fond que je reprend une nouvelle tape, je ferre et c'est une belle petite perche qui vient faire la photo

    On asurfé sur le Salagou

     

    C'est au tour de Pilou de prendre une perche de 30 up mais elle lui glisse des mains et ne pose pas pour la tof.

    On continue à surfer sur la vague, et les dérives sont extrêmement rapides.

    On asurfé sur le Salagou

     

    J'arrive quand même à prendre ce bec sur un montage en drop

    On asurfé sur le Salagou

     

    Pour finir je pique un gros brochet sur le fond, mais il me casse avant que je puisse voir le bout de son bec

    Le Salagou vu de la plage lorsque nous décidons de stopper la pêche.

    On asurfé sur le Salagou

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • A croire que le Salagou m'a entendu...Dans mon précédent article j'ai dis que je n'avais jamais bien réussi lorsque le lac était plat, aujourd'hui il m'a prouvé le contraire. Seule une légère brise faisait son apparition par intermittence, je craignais le pire.

    On s'est fait plaisir

     

    Et pourtant, c'est un festival de touches en verticale avec une légère animation ou je devrais dire une "non-animation" du leurre.

    Je pique un premier sandre de 30 cm que je relâche rapidement pour éviter de le faire souffrir, Renaud enchaîne avec un sandre de 46 cm.

    On s'est fait plaisir

     

    J'enchaîne derrière avec un petit 40, une photo rapide et il rejoint son élément

    On s'est fait plaisir

     

    Puis sur une cassure, je sens que je suis posé sur un roc je met une tirée et je relâche pour passer l'obstacle...A la descente, je prend une belle tape et remonte ce petit bec juste maillé.

    On s'est fait plaisir

     

    On continue la dérive, et c'est au tour de Renaud de prendre une tape et de monter comme un poids mort ce brochet qui n'a malheureusement délivré aucun combat.

    On s'est fait plaisir

     

    On continue et on enchaîne les prises, ce coup-ci c'est une perche qui vient prendre la pause

    On s'est fait plaisir

     

    Pilou nous regarde enchainer les prises mais ne rencontre pas le même succès que nous.

    Ici un sandre de 47cm qui malgré le fait que je l'ai remonté doucement à les yeux qui sortent des orbites il est bien reparti quand même.

    On s'est fait plaisir

     

    Je prends des tapes inferrables, je dis à mes deux acolytes que je pense que les sandres viennent se coucher sur le leurre ou tape la gueule fermée.

     

    Ca ne fait pas 5 minutes que j'ai dit cela que je prends une belle tape que je ferre, le combat est sympathique, forcément il est piqué sous le ventre ce qui lui donne d'avantage de puissance. 49 cm tout rond.

    On s'est fait plaisir

     

    Il est midi, c'est l'heure de passer à table. Les frelons ayant envahi les peupliers c'est un coin moins exposé que nous choisirons pour casser la croûte.

    Le temps du repas, le vent s'est levé et la pêche n'est plus la même... Les deux électriques chauffent pour tenter de diminuer la vitesse des dérives. On est obligé d'augmenter le grammage de nos montages pour sentir le fond.

    On s'est fait plaisir

     

    Cependant on arrive à sortir une paire de poissons. Ici Renaud avec un sandre pris avec un Fat swim impact rose et en prime une belle grimace

    On s'est fait plaisir

     

    Quand à moi je prend cette perche de 30 up prise par 16 mètres de fond.

    On s'est fait plaisir

     

    Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, on finit à 13 poissons pas énormes certe mais une belle activité.

    Le direct c'est ici:

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Sortie sur le Salagou, aujourd'hui on part avec deux barques, avec Renaud et Bruno dans la première et Pilou et moi même dans la seconde....L'eau du lac est légèrement trouble, on part directement au large pour gratter le fond en espérant prendre un sandre ou une belle perche.

    Le lac est très plat ce matin ce qui n'augure rien de bon, je n'ai jamais réussi la pêche quand il n'y a pas un léger vent et je ne me suis pas trompé....C'est une traversée du désert toute la journée.

     

    Seul Renaud a la chance de sortir une perche du fond des abysses, une belle zebrée de 31 cm.

     

    Il faut attendre l'après-midi après que le vent se soit légèrement levé

     

    pour enfin prendre un poisson par 11 mètres de fond au jigging rap

     

    35cm tout rond

     

    Un nouveau coloris validé

     

    Rapidement suivi par sa soeur de 34 cm toujours avec le même leurre

     

    Les deux belles ne se sont pas faites prier pour regagner les profondeurs après la traditionnelle photo. 10 minutes plus tard en fin de dérive sur les bordures c'est mon divinator qui s'est fait marquer par un brochet mais je n'ai pas pu concrétiser le ferrage.

    Voilà une journée de pêche pour 20 minutes d'activité, c'est pas toujours simple, je m'estime heureux car vu comme ca partais je pensais bien douiller.

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Retour sur quatre matinées de pêche sur le lac de Biscarosse-Parentis dans les Landes....Partis en famille avec des amis pour une semaine, j'ai logiquement fait suivre la barque pour pêcher un peu cette énorme étendue d'eau.

    Vu l'immensité des lieux, ca n'a pas été simple de se repérer et de trouver le poisson. D'autant qu'à 500 mètres des berges il n'y a par endroit qu'un mètre d'eau. Puis avec un 5 chevaux au cul de la quicksilver, on ne pouvait pas s'aventurer bien loin.

    Malgré ce, avec l'aide de l'HDS7 Touch et en regardant les "locaux" pêchaient, on a tant bien que mal réussi à faire une paire de poissons.

    A la sortie du port de Parentis, il y a comme une sorte de lac avec de belles bordures et des troncs immergés.

     

    Biscarosse-Parentis

     

    Renaud se lance avec un Fat Swim impact 5" sur tête plombée avec palette, et moi avec un Divinator fraichement acquis la veille et je vous garantie que j'av'ais bien l'intention de le dépuceler.

    Ca n'a pas tardé, après quelques lancers, je prend une belle tape, le leurre est marqué par les dents de "sir essox"...j'insiste et au contour d'un remontant marqué par des herbiers et des roseaux je pique ce 62 cm qui m'a engamé complètement le leurre.

    Biscarosse-Parentis

     

    En insistant dans les bordures et les bois immergés je sors encore un petit bec de50 cm environ.

    Biscarosse-Parentis

    Biscarosse-Parentis

     

    Renaud de son côté pique un petit bec avec un leurre souple monté en texan.

    Biscarosse-Parentis

     

    On tente quelques gros leurres du style "trout line, BBZ, trout 3D, l'anguille de savage gear", seul Renaud décrochera une grosse perche estimée à 35up avec ce type de gros leurres.

    Le lac est réputé pour abriter une belle population de sandres, c'est donc naturellement qu'on a gratté le fond en linéaire, en drop shot et même en verticale mais mis à part quelques tapes inferrables, on a rien pris. On est donc passé à notre arme infaillible, le jigging rap. Mais là aussi, le poisson est peu actif..... Hors mis quelques perchettes,  comme celle-ci

    Biscarosse-Parentis

    ou ces deux brochets piqués par 8 et 4 mètres de fond

    Biscarosse-Parentis

    Biscarosse-Parentis

     

    les sandres ne sont pas actifs sur le secteur ou l'on pêche. Preuve que jigging rap est une arme redoutable, Renaud montera cette belle souche d'au moins 20 kilo par 3 mètres de fond.

    Biscarosse-Parentis

     

    Il faudra attendre le jour du départ pour enfin voir la dorsale d'un sandre, après mesure il est tout juste maillé, 51 cm.

    Biscarosse-Parentis

     

    Renaud ce jour là piquera uniquement cette petite perchette

    Biscarosse-Parentis

     

    Je finis le séjour avec un sixième brochet toujours sur le jigging en cherchant le sandre...J'ai eu de la chance de le monter car il a mis mon 28/100 dans la gueule sans le casser.

    Biscarosse-Parentis

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires