• Ayant trouvé la pêche, le lendemain et dernier jour du séjour nous restons sur un bras de 500 mètres sur 100 mètres de large et faisons des dérives toute la journée. Ce fut l'orgie comme on ne la jamais connu en France, à part ma gueule comme souvent, nous avons eu pas loin de 80 tapes de poissons pour une quarantaine de prises sur la journée.

    Ici un joli doublé de Seb et Bruno à la trout line coloris perche

    Irlande 2016

     

    Que des beaux poissons

     

    Irlande 2016

     

    Non ce n'est pas le même, je vous l'ai dit c'est l'orgie

    Irlande 2016

     

    Un chouille plus petit celui-là

    Irlande 2016

     

    Les prises se font soit au BBZ soit à la trout line

    Irlande 2016

     

    Bruno exhibe fièrement ce poisson de 80 up!

    Irlande 2016

     

    Je l'ai dit précédemment, c'était l'orgie mais pour les copains....Moi j'ai eu deux tapes dans la journée, il me reste une heure de pêche avant que le séjour ne se finisse.

    Pourtant je pêche comme eux, avec les mêmes leurres, au même rythme mais rien y fait jusqu'à ce que ma trout line soit arrêtée net, je ferre ca monte en surface, ca saute hors de l'eau.... j'y crois pas, j'annonce un poisson métré.

     

    C'est au bout de quelques minutes de combat en fond de lac avec des creux de plus d'un mètre en plein vent par moment (non je n'exagère rien) que j'arrive à monter ce superbe spécimen. Il affiche 102cm est me comble de bonheur! J'en ai fait qu'un seul ce jour mais ce fut une belle récompense!

    Irlande 2016

     

    Irlande 2016

     

    Quelques belles prises en direct:

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Retour en images sur traditionnel séjour à l'étranger. Séjour qui a débuté à la maison la veille de prendre l'avion autour de la piscine et d'une bonne petite paella...

    Une fois arrivés sur place, installés et les barques disposés sur les lacs nous débutons la pêche....qui se révèle catastrophique pour les 3 premiers jours.

    Un ou deux brochets par ci par là peinent à faire la photo.

    Ici un bec pris sur une ondulante

     

    Irlande 2016

     

    Pascal pose avec un tout petit brochet....En temps normal on ne prend pas la peine de photographier ces petits poissons mais lorsque ca ne mord pas on fait avec ce que l'on a.

    Irlande 2016

     

    On s'ennuie telle à la pêche que l'idée me vient d'aller chercher des champignons dans les bois. Pour une fois j'ai été bien inspiré; Nous avons ramassé des kilos de girolles. Les Irlandais ne les connaissent pas et ne les ramassent pas, allez comprendre!

    Irlande 2016

    Il y en a tellement qu'on ne mangera pas tout. On part donc en en laissant des tapis complets!

    Irlande 2016

     

    Le mercredi on décide de faire le lac de Garty à proximité de Arvagh...Le matin c'est le calme plat, pourtant le secteur est magnifique, avec des hauts fonds, des roselières, des nénuphars. Bref, un vrai spot à brochets mais ca ne veut rien y fait. C'est l'âme en peine que nous mangeons en bord de lac à se demander si l'après midi sera une copie conforme de la matinée. Pour arranger tout çà le vent et la pluie se mêlent de la partie...Le moral des troupes est au plus bas.

     

    Mais contre toute attente le vet baisse, la pluie cesse et sur la même zone que nous avions exploré le matin, Seb pique un premier bec

    Irlande 2016

     

    Rapidement suivi par un spécimen beaucoup plus gros (90cm)

     

    Irlande 2016

     

    Derrière c'est Domi qui à son tour remonte un joli poisson toujours sur le même spot

    Irlande 2016

    Enfin la partie de pêche est lancée, les beaux poissons s'enchainent et les sourires reviennent sur nos visages tendus

    Irlande 2016

    Irlande 2016

     

    Le secteur est bon, il nous glorifie d'une dizaine de poissons en l'espace d'une heure!

    Irlande 2016

     

    Le lendemain on change de secteur, on va sur le Gowna, on arrive à prendre quelques poissons, on a enfin réussi à trouver le poissons.

    Irlande 2016

    Irlande 2016

     

    Pris avec une truite line 20 cm de chez savage gear!

    Irlande 2016

     

    Ayant trouvé la pêche, le lendemain et dernier jour du séjour nous restons sur un bras de 500 mètres sur 100 mètres de large et faisons des dérives toute la journée. Ce fut l'orgie comme on ne la jamais connu en France, à part ma gueule comme souvent, nous avons eu pas loin de 80 tapes de poissons pour une quarantaine de prises sur la journée.

    Ici un joli doublé de Seb et Bruno à la trout line coloris perche

    Irlande 2016

     

    Que des beaux poissons

     

    Irlande 2016

     

    Non ce n'est pas le même, je vous l'ai dit c'est l'orgie

    Irlande 2016

     

    Un chouille plus petit celui-là

    Irlande 2016

     

    Les prises se font soit au BBZ soit à la trout line

    Irlande 2016

     

    Bruno exhibe fièrement ce poisson de 80 up!

    Irlande 2016

     

    Je l'ai dit précédemment, c'était l'orgie mais pour les copains....Moi j'ai eu deux tapes dans la journée, il me reste une de pêche avant que le séjour se finisse.

    Pourtant je pêche comme eux, avec les mêmes leurres, au même rythme mais rien y fait jusqu'à ce que ma trout line soit arrêtée net, je ferre ca monte en surface, ca saute hors de l'eau.... j'y crois pas, j'annonce un poisson métré.

     

    C'est au bout de quelques minutes de combat en fond de lac avec des creux de plus d'un mètre en plein vent (non je n'exagère rien) que j'arrive à monter ce superbe spécimen. Il affiche 102cm est me comble de bonheur! J'en ai fait qu'un seul ce jour mais ce fut une belle récompense!

    Irlande 2016

     

    Irlande 2016

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Deuxième sortie de l'année, ca fait plaisir.....en compagnie de Pilou et de Thierry dont je fais la connaissance. La journée commence plutôt mal puisque j' ai cassé ma canne ultra léger dans la portière de la voiture.

     

    Il fallait se lever tôt ce matin pour toucher du poisson.

    A l'aube....

     

    En effet tant que le soleil n'est pas levé j'ai la chance de piquer une perche et un petit bec ainsi que prendre quelques petites tapes.

     

    A l'aube....

    A l'aube....

     

    Un selfie avec l'équipe et la partie de pêche sera terminée pour la journée.

    A l'aube....

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Enfin je me retrouve au bord de l'eau, il aura fallu attendre 7 mois avant que je retrouve le chemin de la pêche...Et oui la construction d'une maison ca monopolise pas mal de temps, bref....Petit retour sur cette sortie pêche en Corrèze en compagnie des copains. Evidement les retrouvailles commence toujours par un repérage des lieux sur les cartes autour d'un apéro....Ici Pilou manque à l'appel.

    Séjour Corrèze

     

    Je débuterai l'après-midi avec Vincent et je prendrai une réelle démonstration de pêche à l'ultra léger sur un petit ruisseau en milieu encombré, le tout avec la plus grande humilité...Chapeau Vincent 25 à 2 le score parle de lui même.

    Voici quelques photos des truites Corréziennes

    Séjour Corrèze

     

    Séjour Corrèze

     

    Les jours qui suivent j'alternerai la pêche à la truite et les carnassiers en barque...

    Ici Vincent avec une belle Masta de 40 cm

    Séjour Corrèze

    Pour Pilou et moi ca sera le désert ce jour là...

     

    Préparatifs et apéro le soir à la fraîche

    Séjour Corrèze

     

    Le lendemain retour à la truite avec Seb sur une rivière bien plus large et surtout beaucoup plus accessible et facile à pratiquer.

    Séjour Corrèze

    Les leurres Illex coloris truitelle sont sortis du lot

    Séjour Corrèze

     

    Séjour Corrèze

    Séjour Corrèze

     

    Une perchette se mêle à la fête

    Séjour Corrèze

     

    Le lac du Chastang est une pure merveille, un petit paradis bien poissonneux même si on a pas eu la chance de le réussir.

    Séjour Corrèze

     

    Seb contre toute attente prend ce sandre à l'ondulante, certainement sur sa zone de chasse

    Séjour Corrèze

    Séjour Corrèze

     

    Pilou après 2 jours et demi à mouliner tape enfin ce sandre maillé, toujours à l'ondulante....Allez comprendre

    Séjour Corrèze

     

    Vincent et moi on tapera 3 ou 4 brochets dans l'après-midi...Certe pas bien gros m'enfin on va pas faire les fines bouches

    Séjour Corrèze

     

    Séjour Corrèze

     

    La vidéo:

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Et oui, comme le titre l'indique on a pris une démonstration de pêche de la part de Nono....5 Sandres, 1 brochet et 1 belle perche pour Renaud qui était en forme et seulement quelques petits poissonets à se partager pour Bruno et moi....

    Retour en image sur cette journée passée sur le Salagou avec mes deux compères.

    A notre arrivée, on aurait pu croire à un concours de pêche, du monde de partout à la mise à l'eau....Le temps est correct et les températures agréables pour un mois de décembre.

    Une légère brise nous permet de faire des dérives correctes sur des fonds variant de 12 à 17 mètres de profondeur.

    Leçon de pêche

     

    Rapidement, on prend quelques tapes de perches, qui restent inferrables, puis c'est Renaud qui prend le premier poisson. Malgré une remontée lent et progressive, il a les yeux qui sortent des orbites, cependant il a réussi à regagner les profondeurs du lac.

    Leçon de pêche

     

    Nono ne se fait pas attendre et reprend très rapidement un sandre quasi identique au premier

    Leçon de pêche

     

    On prend les mêmes et on recommence, toujours Nono avec un sandre de 47cm ce coup-ci

     

    Leçon de pêche

     

    De mon côté je commence un peu à m'impatienter quand je vois le tour de Bruno venir avec cette petite perche

    Leçon de pêche

     

    Bruno est tellement abattu qu'il nous sert l'apéro avant 11h, ma tête en dit long, c'est trop tôt..

    Leçon de pêche

     

    J'arrive enfin à prendre un petit sandre en verticale.

    Leçon de pêche

     

    Puis c'est encore et toujours à Nono de continuer à enchainer les prises avec du sandre, une belle perche et un brochet mais en linéaire ce coup-ci.

    Ne vous fier pas au plomb sabot, c'est bien du linéaire.

    Leçon de pêche

     

    Belle perche de 33cm

    Leçon de pêche

     

    Et ce joli bec pris par 14 mètres de fond

    Leçon de pêche

    Quand à Bruno et moi on prendra deux ou trois "perchettes" de plus mais rien qui mérite la photo...

    Bravo à Nono qui nous a mis la misère!

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Un léger vent de Nord était annoncé, dixit la météo 20km/h. En réalité on devait atteindre des pointes à 50km/h, le lac se démonte au fur et à mesure que l'on avance dans la matinée, se qui rend la pêche quasi impossible et de plus en plus dangereux.

    On asurfé sur le Salagou

     

    Ca ne nous empêche pas de faire une paire de poissons, à l'aide d'une grosse plombée je prend ce sandre que je libère pour ne pas avoir à le toucher et le laisser repartir dans son élément.

    On asurfé sur le Salagou

    On asurfé sur le Salagou

     

    Je relance, le leurre touche à peine le fond que je reprend une nouvelle tape, je ferre et c'est une belle petite perche qui vient faire la photo

    On asurfé sur le Salagou

     

    C'est au tour de Pilou de prendre une perche de 30 up mais elle lui glisse des mains et ne pose pas pour la tof.

    On continue à surfer sur la vague, et les dérives sont extrêmement rapides.

    On asurfé sur le Salagou

     

    J'arrive quand même à prendre ce bec sur un montage en drop

    On asurfé sur le Salagou

     

    Pour finir je pique un gros brochet sur le fond, mais il me casse avant que je puisse voir le bout de son bec

    Le Salagou vu de la plage lorsque nous décidons de stopper la pêche.

    On asurfé sur le Salagou

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • A croire que le Salagou m'a entendu...Dans mon précédent article j'ai dis que je n'avais jamais bien réussi lorsque le lac était plat, aujourd'hui il m'a prouvé le contraire. Seule une légère brise faisait son apparition par intermittence, je craignais le pire.

    On s'est fait plaisir

     

    Et pourtant, c'est un festival de touches en verticale avec une légère animation ou je devrais dire une "non-animation" du leurre.

    Je pique un premier sandre de 30 cm que je relâche rapidement pour éviter de le faire souffrir, Renaud enchaîne avec un sandre de 46 cm.

    On s'est fait plaisir

     

    J'enchaîne derrière avec un petit 40, une photo rapide et il rejoint son élément

    On s'est fait plaisir

     

    Puis sur une cassure, je sens que je suis posé sur un roc je met une tirée et je relâche pour passer l'obstacle...A la descente, je prend une belle tape et remonte ce petit bec juste maillé.

    On s'est fait plaisir

     

    On continue la dérive, et c'est au tour de Renaud de prendre une tape et de monter comme un poids mort ce brochet qui n'a malheureusement délivré aucun combat.

    On s'est fait plaisir

     

    On continue et on enchaîne les prises, ce coup-ci c'est une perche qui vient prendre la pause

    On s'est fait plaisir

     

    Pilou nous regarde enchainer les prises mais ne rencontre pas le même succès que nous.

    Ici un sandre de 47cm qui malgré le fait que je l'ai remonté doucement à les yeux qui sortent des orbites il est bien reparti quand même.

    On s'est fait plaisir

     

    Je prends des tapes inferrables, je dis à mes deux acolytes que je pense que les sandres viennent se coucher sur le leurre ou tape la gueule fermée.

     

    Ca ne fait pas 5 minutes que j'ai dit cela que je prends une belle tape que je ferre, le combat est sympathique, forcément il est piqué sous le ventre ce qui lui donne d'avantage de puissance. 49 cm tout rond.

    On s'est fait plaisir

     

    Il est midi, c'est l'heure de passer à table. Les frelons ayant envahi les peupliers c'est un coin moins exposé que nous choisirons pour casser la croûte.

    Le temps du repas, le vent s'est levé et la pêche n'est plus la même... Les deux électriques chauffent pour tenter de diminuer la vitesse des dérives. On est obligé d'augmenter le grammage de nos montages pour sentir le fond.

    On s'est fait plaisir

     

    Cependant on arrive à sortir une paire de poissons. Ici Renaud avec un sandre pris avec un Fat swim impact rose et en prime une belle grimace

    On s'est fait plaisir

     

    Quand à moi je prend cette perche de 30 up prise par 16 mètres de fond.

    On s'est fait plaisir

     

    Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, on finit à 13 poissons pas énormes certe mais une belle activité.

    Le direct c'est ici:

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Sortie sur le Salagou, aujourd'hui on part avec deux barques, avec Renaud et Bruno dans la première et Pilou et moi même dans la seconde....L'eau du lac est légèrement trouble, on part directement au large pour gratter le fond en espérant prendre un sandre ou une belle perche.

    Le lac est très plat ce matin ce qui n'augure rien de bon, je n'ai jamais réussi la pêche quand il n'y a pas un léger vent et je ne me suis pas trompé....C'est une traversée du désert toute la journée.

     

    Seul Renaud a la chance de sortir une perche du fond des abysses, une belle zebrée de 31 cm.

     

    Il faut attendre l'après-midi après que le vent se soit légèrement levé

     

    pour enfin prendre un poisson par 11 mètres de fond au jigging rap

     

    35cm tout rond

     

    Un nouveau coloris validé

     

    Rapidement suivi par sa soeur de 34 cm toujours avec le même leurre

     

    Les deux belles ne se sont pas faites prier pour regagner les profondeurs après la traditionnelle photo. 10 minutes plus tard en fin de dérive sur les bordures c'est mon divinator qui s'est fait marquer par un brochet mais je n'ai pas pu concrétiser le ferrage.

    Voilà une journée de pêche pour 20 minutes d'activité, c'est pas toujours simple, je m'estime heureux car vu comme ca partais je pensais bien douiller.

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Retour sur quatre matinées de pêche sur le lac de Biscarosse-Parentis dans les Landes....Partis en famille avec des amis pour une semaine, j'ai logiquement fait suivre la barque pour pêcher un peu cette énorme étendue d'eau.

    Vu l'immensité des lieux, ca n'a pas été simple de se repérer et de trouver le poisson. D'autant qu'à 500 mètres des berges il n'y a par endroit qu'un mètre d'eau. Puis avec un 5 chevaux au cul de la quicksilver, on ne pouvait pas s'aventurer bien loin.

    Malgré ce, avec l'aide de l'HDS7 Touch et en regardant les "locaux" pêchaient, on a tant bien que mal réussi à faire une paire de poissons.

    A la sortie du port de Parentis, il y a comme une sorte de lac avec de belles bordures et des troncs immergés.

     

    Biscarosse-Parentis

     

    Renaud se lance avec un Fat Swim impact 5" sur tête plombée avec palette, et moi avec un Divinator fraichement acquis la veille et je vous garantie que j'av'ais bien l'intention de le dépuceler.

    Ca n'a pas tardé, après quelques lancers, je prend une belle tape, le leurre est marqué par les dents de "sir essox"...j'insiste et au contour d'un remontant marqué par des herbiers et des roseaux je pique ce 62 cm qui m'a engamé complètement le leurre.

    Biscarosse-Parentis

     

    En insistant dans les bordures et les bois immergés je sors encore un petit bec de50 cm environ.

    Biscarosse-Parentis

    Biscarosse-Parentis

     

    Renaud de son côté pique un petit bec avec un leurre souple monté en texan.

    Biscarosse-Parentis

     

    On tente quelques gros leurres du style "trout line, BBZ, trout 3D, l'anguille de savage gear", seul Renaud décrochera une grosse perche estimée à 35up avec ce type de gros leurres.

    Le lac est réputé pour abriter une belle population de sandres, c'est donc naturellement qu'on a gratté le fond en linéaire, en drop shot et même en verticale mais mis à part quelques tapes inferrables, on a rien pris. On est donc passé à notre arme infaillible, le jigging rap. Mais là aussi, le poisson est peu actif..... Hors mis quelques perchettes,  comme celle-ci

    Biscarosse-Parentis

    ou ces deux brochets piqués par 8 et 4 mètres de fond

    Biscarosse-Parentis

    Biscarosse-Parentis

     

    les sandres ne sont pas actifs sur le secteur ou l'on pêche. Preuve que jigging rap est une arme redoutable, Renaud montera cette belle souche d'au moins 20 kilo par 3 mètres de fond.

    Biscarosse-Parentis

     

    Il faudra attendre le jour du départ pour enfin voir la dorsale d'un sandre, après mesure il est tout juste maillé, 51 cm.

    Biscarosse-Parentis

     

    Renaud ce jour là piquera uniquement cette petite perchette

    Biscarosse-Parentis

     

    Je finis le séjour avec un sixième brochet toujours sur le jigging en cherchant le sandre...J'ai eu de la chance de le monter car il a mis mon 28/100 dans la gueule sans le casser.

    Biscarosse-Parentis

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Si je devais caractériser en un mot cette journée de pêche ca serait: "Dur" ...En effet, est-ce par ce qu'on a pas trouvé la pêche, ou est-ce du à la finale du concours "prédator" de ce week end ou plus de 20 participants ont matraqué le Salagou mais alors, on a pas fait grand chose aujourd'hui...

    Pourtant les conditions climatiques étaient idéales, l'air extérieur à 15°, léger vent de sud est pour une bonne dérive et l'eau à 16,6°.

    Grosse peche automnale

     

    De plus on a localisé le poisson fourrage à l'échosondeur

    Grosse peche automnale

     

    On gratte dessus pendant plus d'une heure, on se repositionne mais il n'y a rien à faire. On se déplace sur un autre poste dans 14 mètres de profondeur quand Pilou sort enfin son premier poisson sur un leurre reins 3" positionné en potence.

    Grosse peche automnale

     

    Elle mesure 32 cm

    Grosse peche automnale

     

    Vu que ca ne donne pas beaucoup au fond, on décide de faire les bordures, j'attaque avec un spinnerbait ou je me fais couper le trailer, puis en passant sur des fonds à 4 mètres je décide de sortir mon crank fétiche, le B-switcher.

    Grosse peche automnale

     

    Bien m'en a pris, après seulement quelques lancers, j'annonce "pendu", et c'est une belle mémère de 41 cm qui vient faire la photo

    Grosse peche automnale

     

    une de plus pour le plaisir

    Grosse peche automnale

     

    Sentant que la suite de la journée serait relativement calme, on a bien pris le temps entre midi et deux...

    Grosse peche automnale

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Un mois et demi que je n'avais pas pêché, c'est long et ca fait du bien de reprendre contact avec les cannes. Même si la journée n'a pas été exceptionnelle en nombre de prises ca fait plaisir de se retrouver sur l'eau à traquer le carna.

     

    On voit bien que l'automne est arrivé, les premières feuilles tombent et la température de l'eau à bien chuté puisqu'elle n'est plus qu'à 16°.... c'est une bonne chose pour la suite.

    Premiers carnassiers d'automne

    Cette sortie se fera sur l'Hérault, avec Pilou, en espérant taper quelques perches ou encore un bec ou deux.

    J'attaque avec des Trout line 19.5cm pendant plus de deux heures mais je ne fait rien monter. Pilou décroche une belle perche au bateau avec un spinnerbait.

     

    Les touches sont rares, la pluie et le vent se lèvent, ce qui n'arrange rien pour la suite de la journée.

    Pilou avec un Fat swim impact 3,8" fait monter quelques petites perches sans réussir à les piquer.  Je change de leurre pour monter un Trigger-X, sur tête plombée de 12 grammes. Au premier lancer et après seulement quelques animations, je prend une belle tape dans le poignet, je ferre, ca met un combat sympathique, et le verdict tombe, 76cm.

     Premiers carnassiers d'automne

     

    Premiers carnassiers d'automne

    Allez une dernière photo du bec

    Premiers carnassiers d'automne

    Ce dernier est bien retourné dans son élément après ces quelques photos.

     

    Le reste de la journée n'a pas été terrible si ce n'est cette jolie perche de 30up prise avec un spinnerbait par Pilou

    Premiers carnassiers d'automne

     

    Les prises en direct c'est par ici:

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Dernière session pour ce mois d'aout sur le Salagou, un léger vent de nord est nous attend pour ce début de matinée et le ciel est bas, les pluies de la semaine dernière ont fait monter le lac de 80 cm environ...On espère que ca ne changera pas trop la pêche.

     

    Cette fois-ci Renaud est de la partie pour nous accompagner Pilou et moi...Et c'est d'ailleurs lui qui ouvre le bal avec brochet de 53cm pris sur un leurre Berkley.

    Vers la fin de l'été

     

    Puis hors mis quelques perches décrochées en surface pour moi, on traverse une longue période sans toucher de poissons jusqu'à e qu'enfin on arrive à trouver un banc de petites perches qui montent sur nos leurres, j'en ferai 5 au total, la plus grosses faisant seulement 28cm.

    Vers la fin de l'été

    Puis c'est enfin au tour de Pilou d'annoncer "poisson", un bec tout juste maillé pris sur un One up 7" ramené lentement sur le fond en linéaire.

    Vers la fin de l'été

     

    Et enfin c'est moi qui clôture cette journée avec un petit bec de 55 cm pris au spinnerbait au ras des herbiers dans 2 mètres d'eau, je l'ai vu sortir et attaquer en direct presque sous la barque, c'était sympa à voir.

    Vers la fin de l'été

     

    Tous les directs sont ici:

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Cette sortie restera dans nos mémoires.... Arrivés à 6h25, Pilou et moi commençons la pêche à 06h40 et quittons les lieux à 09h45...Et oui c'était annoncé, un vent fort nous stoppera dans notre élan...Dommage ca commencer fort!

    A peine arrivés, nous remarquons que des carpistes ont envahi le Salagou, tous les 300mètres il y en a un. Certains jouent le jeu et s'annoncent avec des marqueurs en ne dépassant pas 80 mètres de lignes portées pendant que d'autres se retrouvent à plus de 300mètres sans marquage. Je n'ai rien contre les carpistes, on peut partager notre espace de jeu tant que le respect est présent mais ce n'est pas toujours le cas. Bref, je ne suis pas là pour débattre mais quand même ca me saoule....

    Ca ne m'a pas empêché d'assister à un magnifique lever de soleil et à faire mes premières perches dès l'aube

    Poussés par le vent...

    Quelques perches qui se suivent et qui sont calibrées, prises sur un stickbait Payo coloris Bass...Je vous jure, elles en raffole!!!

    Poussés par le vent...

    Poussés par le vent...

    Poussés par le vent...

    La présence des carpistes étant envahissante, on change pour se rendre sur un secteur moins profond et très fréquenté par les promeneurs du bords, ce qui rend inintéressant les lieux pour les pêcheurs de carpes.

    Bien nous en a pris car Pilou, après avoir pris une tape au premier passage, ne loupe pas sa deuxième chance et pique ce brochet de 50 cm tout juste sur un spinnerbait Payo que je lui ai offert il y a quelques jours.

    Poussés par le vent...

    Puis, il change pour une cuillère tournante de marque Mepps n°3 à pompon rouge et tape un petit bec non maillé.

    Moi pendant ce temps, avec mon spinnerbait fétiche de marque Booyah assorti d'un petit leurre Keitech en 2"8 je pique deux perches calibrées..

    Poussés par le vent...

    Poussés par le vent...

    Et Pilou, toujours sur sa cuillère Mepps n°3, pour finir se fait littéralement atteler, ça sonde, ca part d'un côté puis de l'autre, Pilou le bride, joue avec le frein, le combat dure, Pilou pose sa main sur le frein pour l'aider mais malheureusement au bout de 1 minutes 20 secondes ça lâche net, Pilou remonte la ligne, la sleeve n'a pas tenu....

    On est tous les deux déçus de ne pas avoir eu la chance d'apercevoir ce qui se trouver au bout du fil mais vu l'attitude et la façon dont c'est parti, il s'agissait certainement d'un beau silure...A voir les beaux coups de têtes et le départ sur la vidéo!!!

     

    Le vent redouble d'intensité, ca devient dangereux, il n'est que 09h30 mais nous préférons quitter le Salagou pour mieux le retrouver plus tard.

    Poussés par le vent...

    Bien dommage, ca donner un peu, mais il vaut mieux être prudent, certains sur le Salagou en ont fait les frais.

    Les prises en direct et un magnifique combat pour Pilou suivi d'une casse, c'est aussi ça la pêche:

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Lors de mon dernier article sur "le leurre du mois", j'avais hésité  entre deux leurres et j'avais choisi le Trout line, c'est donc naturellement que cette fois-ci mon l'objet de mon hésitation, à savoir la cuillère ondulante Syclops de Mepps.

    Descriptif:

    Leur profil très élaboré leur donne 10 plans de réflexion de la lumière et une nage, où alternent ondulations, battements, et brusques écarts latéraux. Grâce à leur double galbe, elles conservent la qualité de leurs mouvements quelle que soit leur vitesse de nage: lente, normale ou accélérée.

    Cette caractéristique les destine à la prospection rapide des eaux calmes et vastes (brochet, sandre, bass) ainsi qu'à la pêche des courants soutenus (truite, ombre, saumon).

    Dimensions:

    - Taille 00: 5g - 4cm

    - Taille 0: 8g - 5cm

    - Taille 1: 12g - 6cm

    - Taille 2: 17g - 7,5cm

    - Taille 3: 26g - 9cm

    Coloris:

    Le leurre du mois de Juillet

     

    Pour ma part, je préfère la classique "argent/rouge" en n°2 ou n°3 et je l'utilise en linéaire en variant la vitesse de ramener (quelques tours de moulin plus ou moins vite alternés par de très courtes pauses) et parfois en manié en alternant avec des pauses qui peuvent provoquer de belles attaques.

     

    Si je devais noter ce leurre, je le ferai de la façon suivante:

    - Beauté et variété des coloris: 4/5 : Je trouve personnellement qu'il y a suffisamment de couleur dans cette gamme.

    - Prix: 5/5 je suis d'accord avec les deux précédents commentaires, il est difficile d'avoir un leurre à brochet à ce Prix là.

    - Qualité de nage et attractivité: 4,5/5 Un leurre très efficace, moi je n'étais pas un fan de l'ondulante mais Pilou et surtout Seb m'ont démontré son efficacité.


    - Résistance dans le temps: 4/5 un petit point négatif à ce sujet, je trouve qu'elle devient mate, qu'elle perd de sa brillance dans le temps et qu'elle se "marque" au contact des autres leurres.

    TOTAL: 17,5/20

    Je me moquais de mon pote Sébastien en permanence avec ses cuillères ondulantes, mais bon l'an passé il m'a remis au clair, il m'a fait une démonstration avec de belles prises sous le nez, donc c'est fini je ne dis plus rien et je suis forcé de dire que la cyclops est hyper efficace. Il y a quelques jours à peine j'ai même réussi à leurrer un silure avec....

    La preuve avec ces beaux poissons pris avec la Syclops

    Le leurre du mois de Juillet

     

    Le leurre du mois de Juillet

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Ca y est c'est ma dernière session pour ces vacances qui touchent à leur fin....Lundi c'est déjà la reprise mais avant ca je profite encore une fois d'un superbe lever de soleil .

    Pêche d'été en surface

     

    Bref!!! revenons à la pêche, aujourd'hui, toujours accompagné par Pilou et toujours sur le Salagou mais sur un secteur différent ce coup-ci nous allons embêter les poissons en surface. A l'aide d'un stickbait de chez décathlon couleur perche je vais faire du "walking the dog" pour faire monter les perches et d'éventuels brochets j'espère.

    Pêche d'été en surface

    Le résultat ne se fait pas attendre, je monte quelques perches, pas bien grosses, mais avec toujours des attaques spectaculaires en surface.

    Pêche d'été en surface

     

    J'alterne avec un vibro fat 3" et une tête plombée de 2 grammes qui me donne également quelques bons résultats...

    Pêche d'été en surface

     

    Les petits brochets se laissent également séduire par mon stick et donne de belles sensations à l'attaque malgré leur petite taille...

    Pêche d'été en surface

     

    un petitou de 42 cm

    Pêche d'été en surface

     

    Le mot de la fin revient à Pilou qui sort ce brochet juste maillé avec un spinnerbait

    Pêche d'été en surface

     

    Les belles attaques en surface c'est ici:

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Voilà......tout est dans le titre!!! Ce matin dès le lever du soleil on est en place sur le Salagou, il fait déjà chaud et l'eau est à 25°, le ciel est dégagé pas un brin de vent à l'horizon, ca va cogner aujourd'hui.

    Tout à l'ondulante

     

    On équipe les cannes et j'attaque avec un "trout line" mais je pense qu'en insistant avec ce leurre et vu la température de l'eau je vais passer à côté de la pêche. Pilou est avec un one up blanc 7" au bout de sa shogun, mais lui aussi change pour mettre de la ferraille au bout du fil.

     

    Je mets mon spinnerbait habituellement gagnant, mais là au bout de 10 minutes,pas une seule tape, je mets un petit LS 3" pour taquiner la perche, rien non plus...Aie ca pue! On va pas taper beaucoup de poissons ce matin. Allez je monte la bonne vieille cuillère ondulante n°3.....

    Tout à l'ondulante

     

    Premier lancer, PAN!!! c'est pendu! un petit combat sympathique et le brochet retourne dans son élément.

    Tout à l'ondulante

     

     

    Je continue toujours avec mon ondulante et après un premier passage ou je rate une belle tape, je relance sur la même zone et BOOM , cartouche dans le poignet!!! c'est un peu déçu que je remonte ce silure avec un ventre apparemment déjà bien rempli.

    Tout à l'ondulante

     

    Pas mal ca bouge enfin sous le bateau.... Pas encore pour Pilou mais ca va venir. Une demi heure plus tard c'est en fin de course, au bateau que je me fais happer la cuillère par un petit bec tout juste maillé!

    Tout à l'ondulante

     

    On traverse un long moment sans touche, d'ailleurs l'activité sur le lac a nettement baissé, mais Pilou, malgrè tout prend cette perche toujours avec une ondulante mais de couleur orange cette fois-ci.

    Tout à l'ondulante

     

    Contre toute attente Pilou en pêchant à avec un spinnerbait dans les herbiers pique ce brochet de 50cm environ.

    Tout à l'ondulante

    On en restera là pour aujourd'hui, il est 11h, il fait un cagnard de malade, on se rentre..... Les beaux directs c'est ici:

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Aujourd'hui, on s'est donné rendez-vous sur le Salagou, au lever du jour pour pêcher à la fraiche....Une session courte de 6h00 à 11h00 avec Pilou. Les sorties se suivent et dieu merci ne se ressemblent pas. La dernière n'avait pas été terrible alors que celle-ci nous a permis de taper une quinzaine de poissons.

    Session estivale sur le Salagou

     

    Un léger vent de nord nous offre une belle dérive pour peigner les bordures, et passer au dessus des herbiers. L'eau est à 23.5°, ca ne sert à rien de s'attarder sur les postes, donc on reste sur des pêches rapides à l'aide de spinnerbait, crankbait, et cuillère ondulante.

    Je pique cette perche sur un de mes derniers spinnerbait  acheté dans la semaine, le payo phantom archer couleur fire tiger

    Session estivale sur le Salagou

     

    Pilou quand à lui décroche un petit bec au bateau et moi j'enchaine avec ce petit brochet

    Session estivale sur le Salagou

     

    Je piquerai 5 petite perches de 20 à 25 cm avec des petits LS type amonite shad ou encore vibro fat en 3". Pilou pique cette perche avoisinant les 30cm avec un petit crank de chez Illex

    Session estivale sur le Salagou

     

    A mon tour je tape à l'aide d'un spinner Booyah cette belle perche de 35cm

    Session estivale sur le Salagou

     

    Pilou pique ce bec avec une ondulante taille 2 couleur orange

    Session estivale sur le Salagou

     

    Je finirai avec ce petit brochet pris sur une cuillère ondulante n°3

    Session estivale sur le Salagou

    Voilà pour cette session avec "enfin" du poisson, pas bien gros certe mais de quoi s'amuser un peu.

    Les prises en direct

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • C'est pas tous les jours Noel, cette sortie n'a pas été productive du tout mais c'est aussi ca la pêche....Ce ne sont que deux pauvres poissons qui seront sortis sur cette courte session sur l'Hérault.

    Arrivés très tôt ce dimanche matin, nous sommes opérationnels à 6h00 pour une session carnassier. Je crois que c'est la première fois que je vois une eau "courante" aussi chaude, le sondeur affiche 26.4°....ca va être difficile!

    TRop chaud sur l'Hérault

     

    On insiste longtemps au spinnerbait en espérant décider un bec ou une perche mais rien n'y fait, on a beau changer les vitesses de récupération, les grammages ou encore les animations, le spinner ce jour là à fait un flop!

    TRop chaud sur l'Hérault

    Je sortirai mon sauve bredouille, le Diving Chubby de chez Illex qui une fois de plus me donnera pleine satisfaction avec ces deux petits fish...

    D'abord un petit cabot, qui l'a tapé à la tombée du leurre

    TRop chaud sur l'Hérault

     

    Puis cette perche qui peine à atteindre les 25cm prise entre deux eaux

    TRop chaud sur l'Hérault

    Les postes sont pourtant bien marqués et le secteur très intéressant mais rien n'y fait, à 10h15 on est déjà à la maison.

    TRop chaud sur l'Hérault

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Petite escapade à la truite pendant cette semaine de vacances dans le nord Aveyron. Le niveau d'eau est moyen, quelques pluies pourraient faire le plus grand bien mais bon...on s'en contentera et on a pas le choix.

    Le secteur que nous avons pratiqué est plus adapté à la pêche au toc mais on a pris uniquement le lancer et des leurres donc on s'adapte et on y va.

     

     

    Truites farios sur la Selve

     

    Renaud attaque avec une cuillère mepps n°2 à points noirs et sort rapidement une belle fario qui avoisine les 28 cm

    Truites farios sur la Selve

     

    Moi j'ai monté un tiny fry de chez illex couleur vairon, je prends des tapes dessus mais je décroche à chaque fois donc je suppose qu'elles tapaient bouche fermée...Je passe avec un spin tail 3.5gr de chez sébile, le résultat ne se fait pas attendre

    Truites farios sur la Selve

     

    Comme je l'ai précisé un peu plus haut, quelques pluies seraient les bienvenue

    Truites farios sur la Selve

     

    On décale pas mal de poissons mais très peu mordent franchement dans les leurres, j'arriverai quand même à piquer cette petitoune toujours avec le spin tail.

    Truites farios sur la Selve

     

    Je finirai là dessus, Renaud quand à lui en décroche 6 sur une cuillère mepps blanche à points rouge cette fois-ci....

    De beaux directs

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Me voilà de retour après une semaine passée en famille en Viadène sur le lac de Maury (ou la Selve)....Evidemment je n'ai pas pu m'empêcher de prendre mon matos de pêche..... On a profité de quelques beaux levers de soleil.

    Carnassiers en Viadène sur le lac de Maury

     

    Malgré une chaleur écrasante, 49° en plein soleil certe mais c'est dire le feu qu'il tombait, on a réussi avec mon pote à sortir quelques poissons...

    Carnassiers en Viadène sur le lac de Maury

    Avec une eau à presque 24° autant vous dire qu'il ne servait à rien de gratter le fond ou de sortir les gros leurres pour insister sur un poste marqué...On a donc logiquement opté pour une pêche rapide, le "power fishing" pour être tendance...

     

    Ici une perche qui a été séduite par un diving chubby coloris vairon de chez Illex prise à l'Ultra Léger.

    Carnassiers en Viadène sur le lac de Maury

     

    Celle-ci qui avoisine les 30cm a succombé à spinnerbait Booyah

    Carnassiers en Viadène sur le lac de Maury

     

    Renaud avec un spinner Delalande

     

    Carnassiers en Viadène sur le lac de Maury

     

    On a également pris quelques petits becs non maillés qui provoquent de belles attaques

    Carnassiers en Viadène sur le lac de Maury

     

    Ici encore une belle petite perche toujours au spinner Booyah

    Carnassiers en Viadène sur le lac de Maury

     

    Encore un petit brochet qui a succombé à un B-switcher 4.0 de chez zip bait

    Carnassiers en Viadène sur le lac de Maury

     

    Sur quatre matinées de pêche passées sur le lac, ce sera pas moins 60 poissons de tapés à deux...Vu la chaleur étouffante, c'est pas mal du tout. Un lac que j'ai découvert avec plaisir, qui présente une belle population de poissons. A refaire très vite en saison automnale.

     

    De très beaux directs avec des attaques sur spinnerbait en surface, à voir:

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Ce mois-ci j'ai hésité entre deux leurres, je présenterai l'autre le mois prochain. J'ai sélectionné le Line Trout de chez Savage Gear

     

    Ce leurre imite à la perfection la nage d'une truite. C'est mon détaillant de pêche à Pézenas qui est toujours à "la pointe de la technologie", qui a toujours les derniers leurres sortis sur le marché et qui a part son côté "commercial" (c'est aussi le jeu) est de très bons conseils m'a fait découvrir ce leurre.

    Ce leurre présente différentes caractéristiques (tailles, poids, techniques de pêche, coloris..)


    Et là on a du choix puisque ce leurre est décliné en :

    -15 cm (35 et 40gr)

    -20cm (93 et 98gr)

     -30cm (290 et 303gr)
    -40cm (730grammes) pour la pêche à la traine

    coloris (en Français):

    -perche
    -sandre (ou plutôt doré)
    -fire tiger
     -truite fario

    -truite arc en ciel
    -albinos

    Tous ces leurres sont déclinés en 2 verions: Slow Sink et Moderate Sink. Pour le prix ca varie de 12 euros à 70euros pour la grosse truite de 40 cm.

    Pour ma part j'utilise les truites 20 cm en MS et SS, mais j'ai une préférence pour les MS, il faut avoir une canne adaptée car les leurres que j'utilise font pas loin de 100 grammes. Je n'ai pas encore suffisamment insisté en France par contre comme je l'ai dit plus haut, en Irlande il a été terriblement efficace, il a une nage exceptionnelle. De plus il existe deux positionnement différent pour lui donner une différence de nage.
    La technique avec ce leurre est relativement simple, puisqu'il s'agit de lancer et ramener de façon plus ou moins rapide.

    Je n'ai que peu pêché avec, mais il m'a quand même fait prendre quelques beaux brochets en Irlande (82,80,78, etc...)

     

    Le leurre du mois de Mai

     

    Le leurre du mois de Mai

    Si je devais noter ce leurre sur 4 critères, je le définirais comme suit:

    -efficacité 4,5/5
    -tenue dans le temps 4/5
    je craignais que les dents acérées du brochets l'abime, mais il est fait de façon à ce qu'il glisse sur le fluoro lorsque le brochet a les triples dans la gueule.
    variété de poids dans la gamme 5/5
    de 35 à 730 gr ca laisse un libre choix à tous les pêcheurs.
    prix 3,5/5
    Un leurre qui reste quand même un investissement, il faut avoir de bons nœuds de raccord pour ne pas le perdre en vol.

    résultat 17/20

    A avoir dans sa boite à leurre pour la bonne saison...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Ca y est, le dernier est arrivé, on est partagé entre la déception d'en finir avec un ce séjour annuel et le contentement de retrouver les siens....Depuis mercredi les conditions météorologiques se sont améliorées et de ce fait la pêche n'est que meilleure (cela dit ca ne pouvait pas être pire), on espère que ce dernier jour en sera de même....

     

    Ici, une sorte de "gite" au bord du lac avec de belles roselières à proximité

    Irlande 2015: The last day

     

    On tape du poissons de toute taille, ici les copains qui se sont "tanqués" au fond tous les 3 en même temps...

    Irlande 2015: The last day

     

    Ici Vincent avec un petit bec pris avec la Syclops

    Irlande 2015: The last day

     

    Puis c'est toujouirs Vincent qui enchaine avec ce super 87 cm

    Irlande 2015: The last day

     

    Moi je ferai quelques poissons de 50-55cm, avec un poisson décroché sur une chandelle que j'estime à 90cm...tour à tour nous avons des touches , des poissons au bateau des décrochés et c'est Bruno qui cloture ce séjour avec ce joli bec...

     

    Irlande 2015: The last day

     

    toujours le même...

    Irlande 2015: The last day

     

    Voilà on finit ce séjour avec 130 poissons environ dont 84 maillés, pris à 80% sur les trois derniers jours, ce qui n'est pas mal du tout lorsqu'on voit le début du séjour. Mention particulière à Bruno pour l'organisation du séjour.

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Le jeudi nous sommes toujours sur le lac Gowna, cette fois-ci je fais équipe avec Julien et Sébastien. La veille, j'ai repéré de belles iles battues par le vent mais que nous n'avions pas pu prospecter par manque de temps. Aujourd'hui c'est pas la même, l'objectif est clair, nous commençons par les iles, et bien nous en a pris.

    Julien après seulement deux lancers, monte cette belle mémère bien grasse de 92 cm sur une trout line (SS) couleur Brown trout.

    Irlande 2015: jeudi, jour des gros

     

    Ca sera d'ailleurs la plus belle prise du séjour

    Irlande 2015: jeudi, jour des gros

     

    Puis j'enchaine un beau 82 cm au Trout line fire tiger Sinking

    Irlande 2015: jeudi, jour des gros

     

    Suivi par ce 80 cm toujours avec le même leurre

    Irlande 2015: jeudi, jour des gros

     

    Autour de Julien d'égaliser avec ce bec de 80 cm

     

     Irlande 2015: jeudi, jour des gros

     

    Je reprend un léger avantage avec petit 56 qui est monté prendre ma trout line de 20cm...Les becs Irlandais n'ont pas froid aux yeux

    Irlande 2015: jeudi, jour des gros

     

     

    Seb ouvre enfin le compteur avec une belle fario de lac de 44 cm

    Irlande 2015: jeudi, jour des gros

     

     

    Puis enchaine sur ce bec de 65 cm pris à la Syclops n°3

    Irlande 2015: jeudi, jour des gros

     

    On se tient informé avec les copains sur l'autre barque, le résultat est aussi intéressant avec 8 brochets maillés à la mi journée.

    Je prend ce bec après l'avoir fait monter 3 fois au bateau, toujours sur le trout line qui sera incontestablement le leurre de la journée pour moi.

    Irlande 2015: jeudi, jour des gros

     

    Encore un autre pris durant la journée

    Irlande 2015: jeudi, jour des gros

     

    On finit la journée avec plus de 30 poissons dont une grosse quinzaine dépasse les 80 cm. Et là on se dit que si toute la semaine avait pu être comme aujourd'hui on se serait gaver mais bon.....

     

    Les beaux brochets du lac de Gowna

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • On se retrouve donc en milieu de semaine, les températures sont largement meilleures qu'en début de semaine, nous sommes donc à nouveau plein d'espoir. Comme je l'ai dit précédemment nous avons fait mettre les barques sur le lac Gowna qui s'étend sur des dixaines de kilomètres.

     

    On divise le groupe en deux, je pars avec Seb et Vincent. Au bout d'une demi heure de pêche on enregistre enfin les premières touches...

    Irlande 2015 suite....

     

    Seb avec quelques brochets de taille moyenne

    Irlande 2015 suite....

     

    Moi avec un bec de 67 cm pris au Buster

    Irlande 2015 suite....

     

    L'essentiel des prises se font à la cuillère Ondulante taille n°3

    Irlande 2015 suite....

     

    Il me semble qu'on finit la journée avec une vingtaine poissons par barque, je peux vous dire que le sourire est revenu sur les visages. Le soir les histoires y vont bon train et chacun raconte les touches et les poissons sortis durant la journée.

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Ca y est enfin de retour d'Irlande ou l'on peut dire que le séjour était en demi teinte. En effet la semaine précédent notre arrivée un gros coup de froid à fait fermer la gueule des brochets Irlandais. Enfin, voici le récit en détail....

    Ca part de là....Départ de l'aéroport de Carcassonne avec la compagnie de Rayanair en direction Dublin.

    Irlande 2015,ca part de là...

     

    La carlingue qui nous amènera à bon port

    Irlande 2015....ca part de là

     

    Allez perception des voitures et direction le comté de Longford à la limite du comté de Cavan vers Ballinamuck ou nous sommes hyper bien accueillis par le propriétaire des lieux alias Sean.

    Irlande 2015....ca part de là

    Le samedi de l'arrivée est souvent une journée longue et épuisante puisqu'il faut s'occuper de toute la logistique (bouffe, rangement, installation, etc...) et attendre les copains qui sont partis de l'aéroport de Lyon et qui arrivent plus tard au cottage.

    Nous sommes tellement impatients à l'idée de faire du brochet de partout que la première nuit est souvent très courte. Mais comme je l'ai dit un peu plus haut, notre enthousiasme va tomber aussi rapidement qu'un soufflet qui sort du four.

    Pourtant Sean nous pose les barques sur des secteurs de toutes beauté, avec des roselières comme celle-ci

    Irlande 2015....ca part de là

     

    ou encore des ilots battus par le vent

    Irlande 2015....ca part de là

     

    Mais le vent qui nous glace le sang, accompagné de pluie et de grêle ne nous facilite pas la pêche. Le matin nous avons 2° au réveil et à peine 9° au meilleur moment de la journée. Durant deux jours nous changeons à plusieurs reprises de lacs, d'équipage, de techniques mais rien y fait. Hors mis quelques légères tapes, timides et de petits poissons décrochés au bateau, nous n'arrivons pas à décider les poissons.

     

    Nous sommes obligés de nous rabattre sur des petites rivières et canaux ou les eaux doivent être plus chaudes pour attraper quelques poissons.

    Irlande 2015....ca part de là

     

    Ici Vincent avec un superbe brochet de 81 cm pris à l'ondulante n° 3 sur une rivière d' à peine 5 mètres de large, je vous garantie que le combat est au rendez vous.

    Irlande 2015....ca part de là

     

    Voyez la largeur des rivières et autres canaux qu'il y a dans le Comté.

    Irlande 2015....ca part de là

     

    Encore un brochet pris sur le même secteur

    Irlande 2015....ca part de là

     

    Le mardi soir, on est triste et le moral dans les chaussettes...Putain, tu vas en Irlande pour faire du Fish en pagaille...Là, on est à 25 poissons environ sur 3 jours de pêche à 6 pêcheurs, le bilan est catastrophique. 

    On essaie de se remonter le moral avec une bonne Guinness

    Irlande 2015....ca part de là

     

    Nous misons beaucoup sur un redoux annoncé à compter du mercredi pour prendre du brochet. Le vent est censé tomber et les températures devraient remonter de 7 ou 8 °, nous demandons à Sean de nous déplacer les barques sur le lac Gowna.

    Deuxième partie du séjour à suivre dans un autre article.

    Première vidéo avec de beau Rush quand même.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  •  

    Ca y est à l'avant veille de mon dé part pour l'Irlande, il était temps que je fasse les valises et que je sélectionne les leurres qui m'accompagneront dans cette nouvelle aventure Irlandaise.... cette année je ne suis pas trop mal, 19,5 kilo pour le bagage en soute et 9,2 kilo pour celui en cabine. Bon, il y a quand même 7,1 kilo de leurres répartis dans 4 boites...

    Dans la première boite on trouve essentiellement du souple mais de grosse taille des Savage gear line trout 20 cm en 3 coloris (fire tiger, perche, et albinos), savage gear 3D trout 20cm albinos, les anguilles savage gear, des Illex Dexter shad, un fat bone clicker, magic swimmer dur et divinator rose et vert...

    Préparatifs

     

    Dans la seconde boite, je prend des leurres plus petits et plus légers pour une pratique plus rapide avec quelques crank bait types B-switcher de chez Zip Bait, un dexter shad dur de chez Illex, un leurre Westin qui nage jusqu'à 5mètres de profondeur, une paire de cuillère Mepps n°3 à pompom rouge, deux ondulantes, un deviator belly up, un spin shad de chez Sébile, un jigwobbler, quelques souples berkley accompagnés de têtes plombées en 10 et 15 grammes et biensur quelques spinner au cas il fasse chaud et que les brochets remontent plus près dans les herbiers.

    Préparatifs

     

    Et oui les gars, il est impensable de partir en Irlande sans prendre les buster Jerk de Strike Pro, c'est pourquoi j'ai fait le plein, je pars avec 5 coloris différents, des BBZ que j'adore particulière et qui fonctionne très bien, l'an passé mon pote Renaud a cartonné avec et a fait monté un pike métré sur le bateau. J'ai pris deux Seven de Biwaa en deux coloris et deux tailles différentes, ce leurre est aussi très prenant et pour finir avec cette boite un Zalt qui peut faire la différence lorsque les brochets sont peu mordeurs.

    Préparatifs

     

    La quatrième et dernière boite avec du souple de toute taille, les incontournables One up en 7" de chez sawamura, deux leurres S-Pro, des gamblers, des Fat swim impact de coloris différents, deux Octopus de 120 grammes chacun, des têtes plombées de 80 grammes et certainement d'autres que j'oublie.

    Préparatifs

     

    Il était impensable de ne pas prendre les Magic swimmer de Sébile qui font des ravages dans les nénuphars, certes on a beaucoup de ratés mais alors l'attaque en surface est fabuleuse...Je vais essayer de vous mettre ca dans ma Go Pro.

    Préparatifs

     

    Bien évidemment je prend des cannes pour me servir de tous ces jouets...La première canne est une casting, une sakura trinis puissance 7/28gr pour une prospection rapide des secteurs...La seconde une spinning, puissance 10/50gr pour les leurres de grammages plus conséquents et enfin la troisième, ma canne à Big Bait de chez BFT pour jeter tous gros leurres jusqu'à 150 grammes.

    Biensur du bas de ligne Varivas 60/100 assorti à des agrafes taille 3, résistance 30 kilo pour éviter ma mésaventure de l'an passé (le brochet m'a ouvert une agrafe taille 2 et s'est fait la male avec mon buster dans la gueule).

     

    Je pense avoir pris tous les types de leurres afin de pouvoir m'adapter à tous types de conditions climatiques. Je sais lors de ce type de voyage que si vous n'avez pas les 2 ou 3 leurres qui fonctionnent vous pouvez passer à côté de la pêche durant la semaine et regardez vos copains sortir de beaux brochets sous vos yeux car il vous manque LE leurre qui fonctionne.

    Le résumé en images dans une dizaine jours.

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Ce matin direction le lac du Salagou avec Pilou, le rendez vous est fixé à 6h30 et on assiste à beau lever de soleil.

    Bonne matinée sur le Salagou

     

    Le lac est calme, on commence sur des arbres immergés ou nous avons localisé le poisson et on gratte pendant plus de deux heures et demi en espérant décider un sandre mais en vain... On à beau alterner les leurres, les techniques, rien y fait que ce soit en linéaire, au jigging ou encore en verticale....

    Bonne matinée sur le Salagou

     

    Une légère brise venue de la mer nous amène des nuages et nous fait faire une bonne dérive, on décide d'aller faire les bordures en espérant avoir d'avantage de résultat.

    Je débute avec un Illex Dexter Shad durant un bon moment lorsque soudain je suis stoppé net...Mes jambes tremblent, le frein  siffle, j'attends les coups de tête mais rien....et oui je me suis tanqué dans une souche...Je suis dégouté, j'y croyais vraiment.

     

    Du coup je change de canne, je passe avec ma casting  7/28gr avec un petit spinner Booyah pour passer juste au dessus des herbiers...Bien m'en a pris j'enregistre une touche, le ferrage est appuyé et je monte ce bec au bateau.

    Bonne matinée sur le Salagou

     

    Du coup Pilou monte à son tour un spinner et ferre rapidement un petit brochet non maillé.

    Bonne matinée sur le Salagou

     

    Puis le vent tombe et ca devient le calme plat halieutiquement parlant. On en profite pour pêcher avec d'autres leurres, je monte même une cuillère Mepps N°2 avec le pompon rouge mais le résultat sera négatif.

     

    Le vent se lève, ce qui nous redonne une bonne dérive et je repasse donc sur un spinner et à nouveau le résultat ne se fait pas attendre, je prend une belle touche, je ferre et mon te ce bec de 45 cm environ

    Bonne matinée sur le Salagou

     

    C'est Pilou qui aura le mot de la fin avec ce brochet pris en pleine eau avec un one up slug blanc en 5 pouces.

    Bonne matinée sur le Salagou

     

    Voilà, finalement on aura tapé quelques poissons, c'est pas si mal pour une matinée qui s'annonçait mal barrée.

     

    Toutes les prises en direct, c'est plaisant à regarder:

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Ca y est, la saison du carnassier redémarre (très doucement d'ailleurs).....m'enfin, l'essentiel c'est bien de se retrouver au bord de l'eau. Avec mon ami Renaud, nous avons fait plusieurs sorties sur l'Hérault et le Salagou, le bilan n'est pas fameux mais on a quand même quelques photos de fish a vous présenter.....

    Ouverture du carnassier...c'est ici

     

    Du brochet pris avec un cranck de savage gear couleur bleu/jaune avec des rayures grises, excusez moi je ne connais pas le nom du leurre....Bref, pour sa deuxième sortie il est validé.

     

    Ouverture du carnassier...c'est ici

     

    Entre temps, sur une fausse de presque 7 mètres ou je sais que des moustachus  trainent je propose à Nono de gratter le fond...Bien nous en a pris car il se prend une violente cartouche dans le bras, le silure plie la canne en deux, et file directement sous les arbres...Impossible avec une canne 10/40gr de brider ses grosses moustaches...Il aura gain de cause et nous n'auront pas la chance d'en voir la couleur.

     

    On continue et Nono toujours avec son cranck bait pique un nouveau brochet quasi identique au premier sur ce poste à proximité des arbres immergés

     

    Ouverture du carnassier...c'est ici

     

    Le brochet, de 53 cm environ

    Ouverture du carnassier...c'est ici

     

    Le reste des prises et des décrochés sont à voir dans la vidéo car je n'ai pas fait des photos de tous les poissons.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Bon, avec Pilou nous nous sommes donnés rendez-vous à Marseillan pour finir les escabenes que nous avions acheté et utilisé la veille....

     

    C'est donc à 7h30, pas très motivé pour ma part, que j'arrive sur place. Pilou est déjà en place avec 3 cannes calées et pas une seule touche au compteur. Ca s'annonce mal....

     

    Ona quand meme droit à un beau levé de soleil bien que ma photo soit médiocre...

    Pour finir les escabènes

     

    Le vent tourne sans cesse, un coup de sud, un coup de nord, bref c'est pas top pour la pêche

    Pour finir les escabènes

     

    Puis quelques petites touches, faibles et sans intérêts nous occupent malgré tout. On prend trois petits poissons de roche , ici un gobbie

    Pour finir les escabènes

     

    Puis quelques touches un peu plus intéressantes si je puis dire mais qui nous ramène que des petites dorades qui repartiront dans leur élément.

    Pour finir les escabènes

     

    Un autre gobie pour moi

    Pour finir les escabènes

     

    Et une toute petite dorade pour moi, après ca, voyant l'heure tourner pour rien, je plie et je mets fin à ma partie de pêche

     

    Pour finir les escabènes

     

    Une courte vidéo de nos prises

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Aujourd'hui, petit pique nique en famille au bord de l'étang de Thau. Le temps est relativement clément, Nous opterons pour une pêche à la canne à coup avec des escabenes dures.  On a vu sur la colline qui domine le cap d'agde.

    Daurades en famille

     

    Ici ma femme qui s'essaie à la pêche en eau salée

    Daurades en famille

     

    Mon fils aussi, il est encore un peu trop actif et manque encore de patience

    Daurades en famille

     

    Il faudra attendre pas moins de 2h pour enfin prendre la première daurade après une ou deux touches loupées et un poisson décroché

    Daurades en famille

     

    Ici mon fils qui prend sa première daurade avec l'aide de papa, elle est pas bien grosse mais lui l'a trouve énorme!!!

    Daurades en famille

     

    Le dernier venu dans la famille, après s'être bien dépensé, se repose un peu

    Daurades en famille

     

    Puis on concrétise quelques touches, avec des daurades du même gabarit entre 18 et 22 cm

    Daurades en famille

     

    A ma grande surprise je pique un muge avec une escabène, le combat n'est pas le même et encore il n'est pas bien gros

    Daurades en famille

     

    Toujours la go pro vissée sur la tête

    Daurades en famille

     

    Ma femme, à droite qui fait la belle pour la photo

    Daurades en famille

     

    Pilou persévère, en vain...Peuchère

    Daurades en famille

     

    Encore une petitoune, qui  est repartie à l'eau comme toute ses congénères

    Daurades en famille

     

    Voilà, elles sont toutes calibrées, on en a fait une bonne douzaine et elles sont toutes reparties à l'eau et en pleine forme, il y a cas voir dans la vidéo un peu plus bas...

     

    Daurades en famille

     

    Des prises en direct:

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire