• Cette journée a était particulièrement difficile malgré les bonnes conditions météorologiques... Tout commence sous un ciel couvert avec une légère bise venue du Nord.

     

    Ca piquait fin

     

    C'est parti, nous sommes prêts avec Pilou à en découdre avec les carnassiers.

    Ca piquait fin

     

    Une fois fixés sur le secteur que nous allons pêché, j'annonce à Pilou que le premier qui touche un poisson sert l'apéro...Je n'ai pas précisé ni la taille, ni le type de poissons. Voilà pourquoi je fais cette tête...c'est moi qui servirait.

    Ca piquait fin

     

     

    J'enregistre beaucoup de tapes sur mon vibro fat 3" monté en drop shot mais pas mal restent vaines si ce n'est ces quelques petites perches.

    Ca piquait fin

     

     

    Il faudra que j'attende ma cinquième prise pour enfin présenter une zebrée correcte...36 cm

    Ca piquait fin

     

    Ca piquait fin

     

     

     

    Le vent s'est posé, le soleil a fait son apparition et les touches sont de plus en plus rares...

    Ca piquait fin

     

    Seule cette cette petitoune succombera à un jigging rap.

    Ca piquait fin

     

     

     

     

    Pilou en linéaire par 12 mètres de fond  prend une tape et monte à son tour une belle perche.

    Ca piquait fin

    Ca piquait fin

    Chose promise chose due, c'est moi qui sert l'apéro à midi. 

    Ca piquait fin

     

     

    Après le repas changement de vent, léger orienté sud, sud est...Je pique ce petit sandre qui porte les stigmates d'une attaque de brochets...

    Ca piquait fin

     

    Ca piquait fin

     

    Je fini la journée avec ce bec juste maillé pris au dessus des hebiers en linéaire avec un Pro shad.

    Ca piquait fin

     

     

     

    Voilà le soleil commence a décliné, les températures baissent, il temps de mettre un terme notre session.

    Ca piquait fin

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Retour sur une session fort sympathique en compagnie de Pilou sur le Salagou. Nous sommes arrivés suffisamment tôt afin d'assister à un magnifique levé du soleil sur le lac.

    Session Salagou

     

     

    On débute sur le secteur de Liausson car nous repérons de très beaux echos

    Session Salagou

     

    Mais rien y fait, on a beau insister dessus on ne prendra pas de poissons, donc un changement de secteur s'impose.

    Session Salagou

     

    Je ne tarderai pas à enregistrer quelques petites tapes typiques des petites perches. 

    Session Salagou

     

    Pilou nous fera quelque chose d'improbable, un doublé perche et brochet sur la même ligne.

    Session Salagou

     

    puis il enchaîne avec d'autres belles zébrées entre 30 et 35 cm

    Session Salagou

    Session Salagou

     

    Çà fait un moment que je n'ai rien pris et au moment ou je fini ma phrase, je prend une belle petite cartouche et remonte ce brochet de 55-60 environ.

    Session Salagou

     

     

    Je finirai l'après-midi avec une perche 

    Session Salagou

     

     

    Et ce brochet à peine maillé

    Session Salagou

    Session Salagou

     

    Le temps se couvre, les températures ont chuté et le mauvais temps arrive...Il est temps pour nous de rentrer après cette bonne journée de pêche ou on aura touché pas mal de poissons.

    Session Salagou

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Salut à tous, ça fait un petit moment que je n'ai pas posté...Retour sur mes deux dernières sorties. Et oui cette année les sorties pêche ont été malheureusement trop rares.

    On s'est retrouvé sur le Salagou avec Pilou ou il m'a mis la misère avec 3 brochets contre rien pour moi si ce n'est deux becs décrochés.

    Dernières sorties

    Les trois brochets ont été pris avec un leurre type Biwaa

    Dernières sorties

    Ils sont tous maillés entre 52 et 70 cm environ.

    Dernières sorties

    Bravo Pilou

     

    Dernières sorties

    Puis retour sur un court week end avec les affreux en famille sur Pareloup ou nous prendrons quelques poissons. Mais d'abord ça commence par un apéro et une grillade au bord du lac dans la maison que nous avons loué.

    Dernières sorties

    Dernières sorties

     

     

    J'avais promis un tour en barque à mon fils, dommage que le froid nous ait ralentit dans notre élan .

    Dernières sorties

     

     

    On a eu la chance de trouver de beaux échos au sondeur sans toute fois réussir à prendre un seul poisson sur ces secteurs.

    Dernières sorties

    J'attaque la première matinée avec un LS Fox Rage ou je rate 4 brochets à la touche. Je pense qu'il s'agissait plus d'attaques réflexes que l'intention de se nourrir.

     

    Dernières sorties

    Le soir, peu de temps avant la tombée de la nuit, j'arrive enfin à sortir ce sandre de 53 cm au jigging rap par 10 mètres de fond.

     

    Dernières sorties

    Le lendemain, malgré le froid et le mauvais temps qui s'est installé, j'essuie quelques tapes inférables et harponne cette "perchette" avant de faire craquer ce sandre de 54cm.

     

    Dernières sorties

     

    Le dernier jour le vent s'est levé et souffle terriblement fort, mes dérives sont trop rapides, je ne peux pas pêcher correctement, je décide de m'encrer à l'entrée d'une anse et de prospecter dans le sens des aiguilles d'une montre en linéaire au fond avec un LS. Mais au bout d'une demi heure après avoir "peigner" consciensieusement le secteur, pas une seule touche, absolument rien. Je décide donc de prendre ma nouvelle canne big bait "koner vertigo" et je prospecte avec un buster flottant en espérant décider un brochet. Contre toute attente c'est un sandre de 59 cm qui montera comme une balle à 3 mètres du bateau. La pêche réserve parfois de belles surprises. 

    Dernières sorties

    Dernières sorties

     

    Voilà ce court résumé de mes rares sorties ces derniers temps. 

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Voici un petit retour d'un séjour que nous avons fait début juin dans les Bauges avec Pilou Nono, Bruno et Pascal qui nous a fait l'honneur d'être là sur une journée.

    On commence le soir par des huitres gratinées au vin blanc, je les avais promise à Pascal

    Séjour truites en Savoie

    Le lendemain la pêche peut enfin débuter, on commence sur un joli ruisseau de la vallée des Bauges mais la sécheresse a fait cruellement baisser les niveaux d'eau.

     

    Séjour truites en Savoie

     

    Accompagné de Pilou j'arriverai à sortir quelques truites malgré tout.

    Séjour truites en Savoie

     

    Séjour truites en Savoie

     

    Séjour truites en Savoie

     

    Comme à chaque sortie vous le savez on se laisse pas abattre...Ce sont des petits magrets saignants qui serviront de repas

    Séjour truites en Savoie

    Séjour truites en Savoie


    Les paysages sont très beaux et nous réservent quelques surprises comme ici cet abris de cantonnier.

    Séjour truites en Savoie

     

    Les coins sont très beaux, dommage pour ce manque d'eau mais les truites sont quand même nombreuses

    Séjour truites en Savoie

    Séjour truites en Savoie

    Séjour truites en Savoie

    Séjour truites en Savoie

    La suite dans la deuxième partie

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Ce matin on s'est donné rendez-vous sur le Salagou malgré le fort vent annoncé...Un brouillard épais plane sur le lac.

    Sortie hivernale sur le Salagou

     

    La pêche est un peu plus dure que prévu depuis les épisodes cévenols qui se sont abattus sur la région.

    Sortie hivernale sur le Salagou

     

    Quelques petits poissons sont venus prendre la pause, le jigging rap me permet de prendre quelques tapes et ces deux perches.

     

    Sortie hivernale sur le Salagou

     

     

    Sortie hivernale sur le Salagou

     

     

    Ce brochet tout juste maillé s'est fait leurrer par un fat swim 

     

    Sortie hivernale sur le Salagou

     

     

    Une chose est sûre ça sera ma dernière sortie de l'année....

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Deuxième sortie de l'année, ca fait plaisir.....en compagnie de Pilou et de Thierry dont je fais la connaissance. La journée commence plutôt mal puisque j' ai cassé ma canne ultra léger dans la portière de la voiture.

     

    Il fallait se lever tôt ce matin pour toucher du poisson.

    A l'aube....

     

    En effet tant que le soleil n'est pas levé j'ai la chance de piquer une perche et un petit bec ainsi que prendre quelques petites tapes.

     

    A l'aube....

    A l'aube....

     

    Un selfie avec l'équipe et la partie de pêche sera terminée pour la journée.

    A l'aube....

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Et oui, comme le titre l'indique on a pris une démonstration de pêche de la part de Nono....5 Sandres, 1 brochet et 1 belle perche pour Renaud qui était en forme et seulement quelques petits poissonets à se partager pour Bruno et moi....

    Retour en image sur cette journée passée sur le Salagou avec mes deux compères.

    A notre arrivée, on aurait pu croire à un concours de pêche, du monde de partout à la mise à l'eau....Le temps est correct et les températures agréables pour un mois de décembre.

    Une légère brise nous permet de faire des dérives correctes sur des fonds variant de 12 à 17 mètres de profondeur.

    Leçon de pêche

     

    Rapidement, on prend quelques tapes de perches, qui restent inferrables, puis c'est Renaud qui prend le premier poisson. Malgré une remontée lent et progressive, il a les yeux qui sortent des orbites, cependant il a réussi à regagner les profondeurs du lac.

    Leçon de pêche

     

    Nono ne se fait pas attendre et reprend très rapidement un sandre quasi identique au premier

    Leçon de pêche

     

    On prend les mêmes et on recommence, toujours Nono avec un sandre de 47cm ce coup-ci

     

    Leçon de pêche

     

    De mon côté je commence un peu à m'impatienter quand je vois le tour de Bruno venir avec cette petite perche

    Leçon de pêche

     

    Bruno est tellement abattu qu'il nous sert l'apéro avant 11h, ma tête en dit long, c'est trop tôt..

    Leçon de pêche

     

    J'arrive enfin à prendre un petit sandre en verticale.

    Leçon de pêche

     

    Puis c'est encore et toujours à Nono de continuer à enchainer les prises avec du sandre, une belle perche et un brochet mais en linéaire ce coup-ci.

    Ne vous fier pas au plomb sabot, c'est bien du linéaire.

    Leçon de pêche

     

    Belle perche de 33cm

    Leçon de pêche

     

    Et ce joli bec pris par 14 mètres de fond

    Leçon de pêche

    Quand à Bruno et moi on prendra deux ou trois "perchettes" de plus mais rien qui mérite la photo...

    Bravo à Nono qui nous a mis la misère!

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Un léger vent de Nord était annoncé, dixit la météo 20km/h. En réalité on devait atteindre des pointes à 50km/h, le lac se démonte au fur et à mesure que l'on avance dans la matinée, se qui rend la pêche quasi impossible et de plus en plus dangereux.

    On asurfé sur le Salagou

     

    Ca ne nous empêche pas de faire une paire de poissons, à l'aide d'une grosse plombée je prend ce sandre que je libère pour ne pas avoir à le toucher et le laisser repartir dans son élément.

    On asurfé sur le Salagou

    On asurfé sur le Salagou

     

    Je relance, le leurre touche à peine le fond que je reprend une nouvelle tape, je ferre et c'est une belle petite perche qui vient faire la photo

    On asurfé sur le Salagou

     

    C'est au tour de Pilou de prendre une perche de 30 up mais elle lui glisse des mains et ne pose pas pour la tof.

    On continue à surfer sur la vague, et les dérives sont extrêmement rapides.

    On asurfé sur le Salagou

     

    J'arrive quand même à prendre ce bec sur un montage en drop

    On asurfé sur le Salagou

     

    Pour finir je pique un gros brochet sur le fond, mais il me casse avant que je puisse voir le bout de son bec

    Le Salagou vu de la plage lorsque nous décidons de stopper la pêche.

    On asurfé sur le Salagou

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • A croire que le Salagou m'a entendu...Dans mon précédent article j'ai dis que je n'avais jamais bien réussi lorsque le lac était plat, aujourd'hui il m'a prouvé le contraire. Seule une légère brise faisait son apparition par intermittence, je craignais le pire.

    On s'est fait plaisir

     

    Et pourtant, c'est un festival de touches en verticale avec une légère animation ou je devrais dire une "non-animation" du leurre.

    Je pique un premier sandre de 30 cm que je relâche rapidement pour éviter de le faire souffrir, Renaud enchaîne avec un sandre de 46 cm.

    On s'est fait plaisir

     

    J'enchaîne derrière avec un petit 40, une photo rapide et il rejoint son élément

    On s'est fait plaisir

     

    Puis sur une cassure, je sens que je suis posé sur un roc je met une tirée et je relâche pour passer l'obstacle...A la descente, je prend une belle tape et remonte ce petit bec juste maillé.

    On s'est fait plaisir

     

    On continue la dérive, et c'est au tour de Renaud de prendre une tape et de monter comme un poids mort ce brochet qui n'a malheureusement délivré aucun combat.

    On s'est fait plaisir

     

    On continue et on enchaîne les prises, ce coup-ci c'est une perche qui vient prendre la pause

    On s'est fait plaisir

     

    Pilou nous regarde enchainer les prises mais ne rencontre pas le même succès que nous.

    Ici un sandre de 47cm qui malgré le fait que je l'ai remonté doucement à les yeux qui sortent des orbites il est bien reparti quand même.

    On s'est fait plaisir

     

    Je prends des tapes inferrables, je dis à mes deux acolytes que je pense que les sandres viennent se coucher sur le leurre ou tape la gueule fermée.

     

    Ca ne fait pas 5 minutes que j'ai dit cela que je prends une belle tape que je ferre, le combat est sympathique, forcément il est piqué sous le ventre ce qui lui donne d'avantage de puissance. 49 cm tout rond.

    On s'est fait plaisir

     

    Il est midi, c'est l'heure de passer à table. Les frelons ayant envahi les peupliers c'est un coin moins exposé que nous choisirons pour casser la croûte.

    Le temps du repas, le vent s'est levé et la pêche n'est plus la même... Les deux électriques chauffent pour tenter de diminuer la vitesse des dérives. On est obligé d'augmenter le grammage de nos montages pour sentir le fond.

    On s'est fait plaisir

     

    Cependant on arrive à sortir une paire de poissons. Ici Renaud avec un sandre pris avec un Fat swim impact rose et en prime une belle grimace

    On s'est fait plaisir

     

    Quand à moi je prend cette perche de 30 up prise par 16 mètres de fond.

    On s'est fait plaisir

     

    Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, on finit à 13 poissons pas énormes certe mais une belle activité.

    Le direct c'est ici:

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Sortie sur le Salagou, aujourd'hui on part avec deux barques, avec Renaud et Bruno dans la première et Pilou et moi même dans la seconde....L'eau du lac est légèrement trouble, on part directement au large pour gratter le fond en espérant prendre un sandre ou une belle perche.

    Le lac est très plat ce matin ce qui n'augure rien de bon, je n'ai jamais réussi la pêche quand il n'y a pas un léger vent et je ne me suis pas trompé....C'est une traversée du désert toute la journée.

     

    Seul Renaud a la chance de sortir une perche du fond des abysses, une belle zebrée de 31 cm.

     

    Il faut attendre l'après-midi après que le vent se soit légèrement levé

     

    pour enfin prendre un poisson par 11 mètres de fond au jigging rap

     

    35cm tout rond

     

    Un nouveau coloris validé

     

    Rapidement suivi par sa soeur de 34 cm toujours avec le même leurre

     

    Les deux belles ne se sont pas faites prier pour regagner les profondeurs après la traditionnelle photo. 10 minutes plus tard en fin de dérive sur les bordures c'est mon divinator qui s'est fait marquer par un brochet mais je n'ai pas pu concrétiser le ferrage.

    Voilà une journée de pêche pour 20 minutes d'activité, c'est pas toujours simple, je m'estime heureux car vu comme ca partais je pensais bien douiller.

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Retour sur quatre matinées de pêche sur le lac de Biscarosse-Parentis dans les Landes....Partis en famille avec des amis pour une semaine, j'ai logiquement fait suivre la barque pour pêcher un peu cette énorme étendue d'eau.

    Vu l'immensité des lieux, ca n'a pas été simple de se repérer et de trouver le poisson. D'autant qu'à 500 mètres des berges il n'y a par endroit qu'un mètre d'eau. Puis avec un 5 chevaux au cul de la quicksilver, on ne pouvait pas s'aventurer bien loin.

    Malgré ce, avec l'aide de l'HDS7 Touch et en regardant les "locaux" pêchaient, on a tant bien que mal réussi à faire une paire de poissons.

    A la sortie du port de Parentis, il y a comme une sorte de lac avec de belles bordures et des troncs immergés.

     

    Biscarosse-Parentis

     

    Renaud se lance avec un Fat Swim impact 5" sur tête plombée avec palette, et moi avec un Divinator fraichement acquis la veille et je vous garantie que j'av'ais bien l'intention de le dépuceler.

    Ca n'a pas tardé, après quelques lancers, je prend une belle tape, le leurre est marqué par les dents de "sir essox"...j'insiste et au contour d'un remontant marqué par des herbiers et des roseaux je pique ce 62 cm qui m'a engamé complètement le leurre.

    Biscarosse-Parentis

     

    En insistant dans les bordures et les bois immergés je sors encore un petit bec de50 cm environ.

    Biscarosse-Parentis

    Biscarosse-Parentis

     

    Renaud de son côté pique un petit bec avec un leurre souple monté en texan.

    Biscarosse-Parentis

     

    On tente quelques gros leurres du style "trout line, BBZ, trout 3D, l'anguille de savage gear", seul Renaud décrochera une grosse perche estimée à 35up avec ce type de gros leurres.

    Le lac est réputé pour abriter une belle population de sandres, c'est donc naturellement qu'on a gratté le fond en linéaire, en drop shot et même en verticale mais mis à part quelques tapes inferrables, on a rien pris. On est donc passé à notre arme infaillible, le jigging rap. Mais là aussi, le poisson est peu actif..... Hors mis quelques perchettes,  comme celle-ci

    Biscarosse-Parentis

    ou ces deux brochets piqués par 8 et 4 mètres de fond

    Biscarosse-Parentis

    Biscarosse-Parentis

     

    les sandres ne sont pas actifs sur le secteur ou l'on pêche. Preuve que jigging rap est une arme redoutable, Renaud montera cette belle souche d'au moins 20 kilo par 3 mètres de fond.

    Biscarosse-Parentis

     

    Il faudra attendre le jour du départ pour enfin voir la dorsale d'un sandre, après mesure il est tout juste maillé, 51 cm.

    Biscarosse-Parentis

     

    Renaud ce jour là piquera uniquement cette petite perchette

    Biscarosse-Parentis

     

    Je finis le séjour avec un sixième brochet toujours sur le jigging en cherchant le sandre...J'ai eu de la chance de le monter car il a mis mon 28/100 dans la gueule sans le casser.

    Biscarosse-Parentis

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Si je devais caractériser en un mot cette journée de pêche ca serait: "Dur" ...En effet, est-ce par ce qu'on a pas trouvé la pêche, ou est-ce du à la finale du concours "prédator" de ce week end ou plus de 20 participants ont matraqué le Salagou mais alors, on a pas fait grand chose aujourd'hui...

    Pourtant les conditions climatiques étaient idéales, l'air extérieur à 15°, léger vent de sud est pour une bonne dérive et l'eau à 16,6°.

    Grosse peche automnale

     

    De plus on a localisé le poisson fourrage à l'échosondeur

    Grosse peche automnale

     

    On gratte dessus pendant plus d'une heure, on se repositionne mais il n'y a rien à faire. On se déplace sur un autre poste dans 14 mètres de profondeur quand Pilou sort enfin son premier poisson sur un leurre reins 3" positionné en potence.

    Grosse peche automnale

     

    Elle mesure 32 cm

    Grosse peche automnale

     

    Vu que ca ne donne pas beaucoup au fond, on décide de faire les bordures, j'attaque avec un spinnerbait ou je me fais couper le trailer, puis en passant sur des fonds à 4 mètres je décide de sortir mon crank fétiche, le B-switcher.

    Grosse peche automnale

     

    Bien m'en a pris, après seulement quelques lancers, j'annonce "pendu", et c'est une belle mémère de 41 cm qui vient faire la photo

    Grosse peche automnale

     

    une de plus pour le plaisir

    Grosse peche automnale

     

    Sentant que la suite de la journée serait relativement calme, on a bien pris le temps entre midi et deux...

    Grosse peche automnale

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Un mois et demi que je n'avais pas pêché, c'est long et ca fait du bien de reprendre contact avec les cannes. Même si la journée n'a pas été exceptionnelle en nombre de prises ca fait plaisir de se retrouver sur l'eau à traquer le carna.

     

    On voit bien que l'automne est arrivé, les premières feuilles tombent et la température de l'eau à bien chuté puisqu'elle n'est plus qu'à 16°.... c'est une bonne chose pour la suite.

    Premiers carnassiers d'automne

    Cette sortie se fera sur l'Hérault, avec Pilou, en espérant taper quelques perches ou encore un bec ou deux.

    J'attaque avec des Trout line 19.5cm pendant plus de deux heures mais je ne fait rien monter. Pilou décroche une belle perche au bateau avec un spinnerbait.

     

    Les touches sont rares, la pluie et le vent se lèvent, ce qui n'arrange rien pour la suite de la journée.

    Pilou avec un Fat swim impact 3,8" fait monter quelques petites perches sans réussir à les piquer.  Je change de leurre pour monter un Trigger-X, sur tête plombée de 12 grammes. Au premier lancer et après seulement quelques animations, je prend une belle tape dans le poignet, je ferre, ca met un combat sympathique, et le verdict tombe, 76cm.

     Premiers carnassiers d'automne

     

    Premiers carnassiers d'automne

    Allez une dernière photo du bec

    Premiers carnassiers d'automne

    Ce dernier est bien retourné dans son élément après ces quelques photos.

     

    Le reste de la journée n'a pas été terrible si ce n'est cette jolie perche de 30up prise avec un spinnerbait par Pilou

    Premiers carnassiers d'automne

     

    Les prises en direct c'est par ici:

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Dernière session pour ce mois d'aout sur le Salagou, un léger vent de nord est nous attend pour ce début de matinée et le ciel est bas, les pluies de la semaine dernière ont fait monter le lac de 80 cm environ...On espère que ca ne changera pas trop la pêche.

     

    Cette fois-ci Renaud est de la partie pour nous accompagner Pilou et moi...Et c'est d'ailleurs lui qui ouvre le bal avec brochet de 53cm pris sur un leurre Berkley.

    Vers la fin de l'été

     

    Puis hors mis quelques perches décrochées en surface pour moi, on traverse une longue période sans toucher de poissons jusqu'à e qu'enfin on arrive à trouver un banc de petites perches qui montent sur nos leurres, j'en ferai 5 au total, la plus grosses faisant seulement 28cm.

    Vers la fin de l'été

    Puis c'est enfin au tour de Pilou d'annoncer "poisson", un bec tout juste maillé pris sur un One up 7" ramené lentement sur le fond en linéaire.

    Vers la fin de l'été

     

    Et enfin c'est moi qui clôture cette journée avec un petit bec de 55 cm pris au spinnerbait au ras des herbiers dans 2 mètres d'eau, je l'ai vu sortir et attaquer en direct presque sous la barque, c'était sympa à voir.

    Vers la fin de l'été

     

    Tous les directs sont ici:

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Cette sortie restera dans nos mémoires.... Arrivés à 6h25, Pilou et moi commençons la pêche à 06h40 et quittons les lieux à 09h45...Et oui c'était annoncé, un vent fort nous stoppera dans notre élan...Dommage ca commencer fort!

    A peine arrivés, nous remarquons que des carpistes ont envahi le Salagou, tous les 300mètres il y en a un. Certains jouent le jeu et s'annoncent avec des marqueurs en ne dépassant pas 80 mètres de lignes portées pendant que d'autres se retrouvent à plus de 300mètres sans marquage. Je n'ai rien contre les carpistes, on peut partager notre espace de jeu tant que le respect est présent mais ce n'est pas toujours le cas. Bref, je ne suis pas là pour débattre mais quand même ca me saoule....

    Ca ne m'a pas empêché d'assister à un magnifique lever de soleil et à faire mes premières perches dès l'aube

    Poussés par le vent...

    Quelques perches qui se suivent et qui sont calibrées, prises sur un stickbait Payo coloris Bass...Je vous jure, elles en raffole!!!

    Poussés par le vent...

    Poussés par le vent...

    Poussés par le vent...

    La présence des carpistes étant envahissante, on change pour se rendre sur un secteur moins profond et très fréquenté par les promeneurs du bords, ce qui rend inintéressant les lieux pour les pêcheurs de carpes.

    Bien nous en a pris car Pilou, après avoir pris une tape au premier passage, ne loupe pas sa deuxième chance et pique ce brochet de 50 cm tout juste sur un spinnerbait Payo que je lui ai offert il y a quelques jours.

    Poussés par le vent...

    Puis, il change pour une cuillère tournante de marque Mepps n°3 à pompon rouge et tape un petit bec non maillé.

    Moi pendant ce temps, avec mon spinnerbait fétiche de marque Booyah assorti d'un petit leurre Keitech en 2"8 je pique deux perches calibrées..

    Poussés par le vent...

    Poussés par le vent...

    Et Pilou, toujours sur sa cuillère Mepps n°3, pour finir se fait littéralement atteler, ça sonde, ca part d'un côté puis de l'autre, Pilou le bride, joue avec le frein, le combat dure, Pilou pose sa main sur le frein pour l'aider mais malheureusement au bout de 1 minutes 20 secondes ça lâche net, Pilou remonte la ligne, la sleeve n'a pas tenu....

    On est tous les deux déçus de ne pas avoir eu la chance d'apercevoir ce qui se trouver au bout du fil mais vu l'attitude et la façon dont c'est parti, il s'agissait certainement d'un beau silure...A voir les beaux coups de têtes et le départ sur la vidéo!!!

     

    Le vent redouble d'intensité, ca devient dangereux, il n'est que 09h30 mais nous préférons quitter le Salagou pour mieux le retrouver plus tard.

    Poussés par le vent...

    Bien dommage, ca donner un peu, mais il vaut mieux être prudent, certains sur le Salagou en ont fait les frais.

    Les prises en direct et un magnifique combat pour Pilou suivi d'une casse, c'est aussi ça la pêche:

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Ca y est c'est ma dernière session pour ces vacances qui touchent à leur fin....Lundi c'est déjà la reprise mais avant ca je profite encore une fois d'un superbe lever de soleil .

    Pêche d'été en surface

     

    Bref!!! revenons à la pêche, aujourd'hui, toujours accompagné par Pilou et toujours sur le Salagou mais sur un secteur différent ce coup-ci nous allons embêter les poissons en surface. A l'aide d'un stickbait de chez décathlon couleur perche je vais faire du "walking the dog" pour faire monter les perches et d'éventuels brochets j'espère.

    Pêche d'été en surface

    Le résultat ne se fait pas attendre, je monte quelques perches, pas bien grosses, mais avec toujours des attaques spectaculaires en surface.

    Pêche d'été en surface

     

    J'alterne avec un vibro fat 3" et une tête plombée de 2 grammes qui me donne également quelques bons résultats...

    Pêche d'été en surface

     

    Les petits brochets se laissent également séduire par mon stick et donne de belles sensations à l'attaque malgré leur petite taille...

    Pêche d'été en surface

     

    un petitou de 42 cm

    Pêche d'été en surface

     

    Le mot de la fin revient à Pilou qui sort ce brochet juste maillé avec un spinnerbait

    Pêche d'été en surface

     

    Les belles attaques en surface c'est ici:

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Voilà......tout est dans le titre!!! Ce matin dès le lever du soleil on est en place sur le Salagou, il fait déjà chaud et l'eau est à 25°, le ciel est dégagé pas un brin de vent à l'horizon, ca va cogner aujourd'hui.

    Tout à l'ondulante

     

    On équipe les cannes et j'attaque avec un "trout line" mais je pense qu'en insistant avec ce leurre et vu la température de l'eau je vais passer à côté de la pêche. Pilou est avec un one up blanc 7" au bout de sa shogun, mais lui aussi change pour mettre de la ferraille au bout du fil.

     

    Je mets mon spinnerbait habituellement gagnant, mais là au bout de 10 minutes,pas une seule tape, je mets un petit LS 3" pour taquiner la perche, rien non plus...Aie ca pue! On va pas taper beaucoup de poissons ce matin. Allez je monte la bonne vieille cuillère ondulante n°3.....

    Tout à l'ondulante

     

    Premier lancer, PAN!!! c'est pendu! un petit combat sympathique et le brochet retourne dans son élément.

    Tout à l'ondulante

     

     

    Je continue toujours avec mon ondulante et après un premier passage ou je rate une belle tape, je relance sur la même zone et BOOM , cartouche dans le poignet!!! c'est un peu déçu que je remonte ce silure avec un ventre apparemment déjà bien rempli.

    Tout à l'ondulante

     

    Pas mal ca bouge enfin sous le bateau.... Pas encore pour Pilou mais ca va venir. Une demi heure plus tard c'est en fin de course, au bateau que je me fais happer la cuillère par un petit bec tout juste maillé!

    Tout à l'ondulante

     

    On traverse un long moment sans touche, d'ailleurs l'activité sur le lac a nettement baissé, mais Pilou, malgrè tout prend cette perche toujours avec une ondulante mais de couleur orange cette fois-ci.

    Tout à l'ondulante

     

    Contre toute attente Pilou en pêchant à avec un spinnerbait dans les herbiers pique ce brochet de 50cm environ.

    Tout à l'ondulante

    On en restera là pour aujourd'hui, il est 11h, il fait un cagnard de malade, on se rentre..... Les beaux directs c'est ici:

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Aujourd'hui, on s'est donné rendez-vous sur le Salagou, au lever du jour pour pêcher à la fraiche....Une session courte de 6h00 à 11h00 avec Pilou. Les sorties se suivent et dieu merci ne se ressemblent pas. La dernière n'avait pas été terrible alors que celle-ci nous a permis de taper une quinzaine de poissons.

    Session estivale sur le Salagou

     

    Un léger vent de nord nous offre une belle dérive pour peigner les bordures, et passer au dessus des herbiers. L'eau est à 23.5°, ca ne sert à rien de s'attarder sur les postes, donc on reste sur des pêches rapides à l'aide de spinnerbait, crankbait, et cuillère ondulante.

    Je pique cette perche sur un de mes derniers spinnerbait  acheté dans la semaine, le payo phantom archer couleur fire tiger

    Session estivale sur le Salagou

     

    Pilou quand à lui décroche un petit bec au bateau et moi j'enchaine avec ce petit brochet

    Session estivale sur le Salagou

     

    Je piquerai 5 petite perches de 20 à 25 cm avec des petits LS type amonite shad ou encore vibro fat en 3". Pilou pique cette perche avoisinant les 30cm avec un petit crank de chez Illex

    Session estivale sur le Salagou

     

    A mon tour je tape à l'aide d'un spinner Booyah cette belle perche de 35cm

    Session estivale sur le Salagou

     

    Pilou pique ce bec avec une ondulante taille 2 couleur orange

    Session estivale sur le Salagou

     

    Je finirai avec ce petit brochet pris sur une cuillère ondulante n°3

    Session estivale sur le Salagou

    Voilà pour cette session avec "enfin" du poisson, pas bien gros certe mais de quoi s'amuser un peu.

    Les prises en direct

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • C'est pas tous les jours Noel, cette sortie n'a pas été productive du tout mais c'est aussi ca la pêche....Ce ne sont que deux pauvres poissons qui seront sortis sur cette courte session sur l'Hérault.

    Arrivés très tôt ce dimanche matin, nous sommes opérationnels à 6h00 pour une session carnassier. Je crois que c'est la première fois que je vois une eau "courante" aussi chaude, le sondeur affiche 26.4°....ca va être difficile!

    TRop chaud sur l'Hérault

     

    On insiste longtemps au spinnerbait en espérant décider un bec ou une perche mais rien n'y fait, on a beau changer les vitesses de récupération, les grammages ou encore les animations, le spinner ce jour là à fait un flop!

    TRop chaud sur l'Hérault

    Je sortirai mon sauve bredouille, le Diving Chubby de chez Illex qui une fois de plus me donnera pleine satisfaction avec ces deux petits fish...

    D'abord un petit cabot, qui l'a tapé à la tombée du leurre

    TRop chaud sur l'Hérault

     

    Puis cette perche qui peine à atteindre les 25cm prise entre deux eaux

    TRop chaud sur l'Hérault

    Les postes sont pourtant bien marqués et le secteur très intéressant mais rien n'y fait, à 10h15 on est déjà à la maison.

    TRop chaud sur l'Hérault

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Me voilà de retour après une semaine passée en famille en Viadène sur le lac de Maury (ou la Selve)....Evidemment je n'ai pas pu m'empêcher de prendre mon matos de pêche..... On a profité de quelques beaux levers de soleil.

    Carnassiers en Viadène sur le lac de Maury

     

    Malgré une chaleur écrasante, 49° en plein soleil certe mais c'est dire le feu qu'il tombait, on a réussi avec mon pote à sortir quelques poissons...

    Carnassiers en Viadène sur le lac de Maury

    Avec une eau à presque 24° autant vous dire qu'il ne servait à rien de gratter le fond ou de sortir les gros leurres pour insister sur un poste marqué...On a donc logiquement opté pour une pêche rapide, le "power fishing" pour être tendance...

     

    Ici une perche qui a été séduite par un diving chubby coloris vairon de chez Illex prise à l'Ultra Léger.

    Carnassiers en Viadène sur le lac de Maury

     

    Celle-ci qui avoisine les 30cm a succombé à spinnerbait Booyah

    Carnassiers en Viadène sur le lac de Maury

     

    Renaud avec un spinner Delalande

     

    Carnassiers en Viadène sur le lac de Maury

     

    On a également pris quelques petits becs non maillés qui provoquent de belles attaques

    Carnassiers en Viadène sur le lac de Maury

     

    Ici encore une belle petite perche toujours au spinner Booyah

    Carnassiers en Viadène sur le lac de Maury

     

    Encore un petit brochet qui a succombé à un B-switcher 4.0 de chez zip bait

    Carnassiers en Viadène sur le lac de Maury

     

    Sur quatre matinées de pêche passées sur le lac, ce sera pas moins 60 poissons de tapés à deux...Vu la chaleur étouffante, c'est pas mal du tout. Un lac que j'ai découvert avec plaisir, qui présente une belle population de poissons. A refaire très vite en saison automnale.

     

    De très beaux directs avec des attaques sur spinnerbait en surface, à voir:

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Ce matin direction le lac du Salagou avec Pilou, le rendez vous est fixé à 6h30 et on assiste à beau lever de soleil.

    Bonne matinée sur le Salagou

     

    Le lac est calme, on commence sur des arbres immergés ou nous avons localisé le poisson et on gratte pendant plus de deux heures et demi en espérant décider un sandre mais en vain... On à beau alterner les leurres, les techniques, rien y fait que ce soit en linéaire, au jigging ou encore en verticale....

    Bonne matinée sur le Salagou

     

    Une légère brise venue de la mer nous amène des nuages et nous fait faire une bonne dérive, on décide d'aller faire les bordures en espérant avoir d'avantage de résultat.

    Je débute avec un Illex Dexter Shad durant un bon moment lorsque soudain je suis stoppé net...Mes jambes tremblent, le frein  siffle, j'attends les coups de tête mais rien....et oui je me suis tanqué dans une souche...Je suis dégouté, j'y croyais vraiment.

     

    Du coup je change de canne, je passe avec ma casting  7/28gr avec un petit spinner Booyah pour passer juste au dessus des herbiers...Bien m'en a pris j'enregistre une touche, le ferrage est appuyé et je monte ce bec au bateau.

    Bonne matinée sur le Salagou

     

    Du coup Pilou monte à son tour un spinner et ferre rapidement un petit brochet non maillé.

    Bonne matinée sur le Salagou

     

    Puis le vent tombe et ca devient le calme plat halieutiquement parlant. On en profite pour pêcher avec d'autres leurres, je monte même une cuillère Mepps N°2 avec le pompon rouge mais le résultat sera négatif.

     

    Le vent se lève, ce qui nous redonne une bonne dérive et je repasse donc sur un spinner et à nouveau le résultat ne se fait pas attendre, je prend une belle touche, je ferre et mon te ce bec de 45 cm environ

    Bonne matinée sur le Salagou

     

    C'est Pilou qui aura le mot de la fin avec ce brochet pris en pleine eau avec un one up slug blanc en 5 pouces.

    Bonne matinée sur le Salagou

     

    Voilà, finalement on aura tapé quelques poissons, c'est pas si mal pour une matinée qui s'annonçait mal barrée.

     

    Toutes les prises en direct, c'est plaisant à regarder:

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Ca y est, la saison du carnassier redémarre (très doucement d'ailleurs).....m'enfin, l'essentiel c'est bien de se retrouver au bord de l'eau. Avec mon ami Renaud, nous avons fait plusieurs sorties sur l'Hérault et le Salagou, le bilan n'est pas fameux mais on a quand même quelques photos de fish a vous présenter.....

    Ouverture du carnassier...c'est ici

     

    Du brochet pris avec un cranck de savage gear couleur bleu/jaune avec des rayures grises, excusez moi je ne connais pas le nom du leurre....Bref, pour sa deuxième sortie il est validé.

     

    Ouverture du carnassier...c'est ici

     

    Entre temps, sur une fausse de presque 7 mètres ou je sais que des moustachus  trainent je propose à Nono de gratter le fond...Bien nous en a pris car il se prend une violente cartouche dans le bras, le silure plie la canne en deux, et file directement sous les arbres...Impossible avec une canne 10/40gr de brider ses grosses moustaches...Il aura gain de cause et nous n'auront pas la chance d'en voir la couleur.

     

    On continue et Nono toujours avec son cranck bait pique un nouveau brochet quasi identique au premier sur ce poste à proximité des arbres immergés

     

    Ouverture du carnassier...c'est ici

     

    Le brochet, de 53 cm environ

    Ouverture du carnassier...c'est ici

     

    Le reste des prises et des décrochés sont à voir dans la vidéo car je n'ai pas fait des photos de tous les poissons.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Allez c'est la dernière session pour cette saison, en attendant la prochaine ouverture au mois de Mai......

    Toujours en compagnie de Pilou, et toujours sur l'Hérault. On attaque d'abord sur des zones marquées par des bois enchevêtrés dans 4 mètres d'eau environ à la recherche du sandre en linéaire.... Rapidement je prend une tape avec une jolie trace de dent mais il ne s'est pas piqué...Dommage mais ca fait parti de la pêche. On continue un long moment sur la zone, en vain.

    The last session

     

    Je change de pêche pour traquer le "gros" bec, je monte un Dexter shad coloris brochet....

    The last session

     

     

    Même topo que tout à l'heure, assez rapidement j'enregistre une tape, timide cette fois, je ferre, rien...

    The last session

    Juste ces petites traces de dents laissées par un brocheton...Des traces qui vous détruisent le leurre à la longue.

     

    Ca sera tout pour moi aujourd'hui. Pilou lui loupe une jolie tape sur un keitech fat swim impact....Puis plus rien jusqu'au moment ou nous allions aller casser la croûte.

    J'entends mon Pilou me dire: "poisson, c'est lourd...." En effet, c'est lourd, ca sonde, ca se prend dans les bois immergés...A l'aide des moteurs électriques, on arrive tant bien que mal à le sortir de là et à le monter à l'épuisette.

     

    Pilou et son silure version "vintage"

    The last session

     

    Allez!!! un bon 90 cm sur la toise, ce n'est pas un monstre mais ca vous sauve une journée qui était mal engagée

    The last session

     

    Un sacré combat

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Voilà la première sortie de l'année sur le lac du Salagou...Il est encore très trouble, et la pêche est encore difficile. C'est à se demander si les carnassiers ne sont pas déjà sur la fraie et qu'ils ont la gueule fermée...

    Un Salagou très capricieux

     

    J'ai bien localisé le poisson entre 10 et 14 mètres, j'ai ratissé en long, en large et en travers.... pour prendre deux "pauv" poissons.

     

    Un Salagou très capricieux

    J'ai testé le drop, la verticale, le linéaire ou j'ai quand même pris deux ou trois tapes mais la seule technique qui m'a permis de faire monter ce sandre et cette perche est le jigging.

    Un Salagou très capricieux

     

    Bien fade cette perche 

    Un Salagou très capricieux

     

    Les prises en live:

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Comme à mon habitude en ce moment, je pars pêcher un type de poisson et j'en attrape un autre... Bon je ne vais pas me plaindre puisque je ne suis pas bredouille...

    Aujourd'hui je me trouvais en compagnie de mes deux beaux-pères, Pilou et Christian... Le but de la journée était de faire prendre du poisson à Christian qui n'a pas l'habitude de pêcher... Bon là j'ai échoué, il a bien pris deux tapes mais ca s'arrête là.

    Pilou quand à lui démarre fort, puisque dès les premiers lancers il attèle un beau fish qui se décroche aussi rapidement que ce qu'il est venu.

    Quand à moi j'aurai la chance de prendre cette perche de 32 up par 5 mètres de fond.


     
    Agrandir cette imageRéduire cette imageCliquez ici pour la voir à sa taille originale.



     
    Agrandir cette imageRéduire cette imageCliquez ici pour la voir à sa taille originale.


    Puis je prend une énorme tape dans le poignet, le ferrage est instantané, la canne pliée en deux, ca sonde ca part à gauche puis à droite, ca met des coups de tête, ca sonde à nouveau, je chicane avec mon frein, et chose qui devait arriver ca casse.... Putain ca fait chier.

    Pas grave je ne me laisse pas abattre et je persévère, bien m'en a pris puisque je monte ce moustachu sur ma canne Médium light monté en 25/100 en bas de ligne.


     
    Agrandir cette imageRéduire cette imageCliquez ici pour la voir à sa taille originale.


    Verdict: 1 mètre tout rond


     
    Agrandir cette imageRéduire cette imageCliquez ici pour la voir à sa taille originale.


    Voici les décrochés et les combats...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Partis en quette de sandres et de perches dans les Raspes du Tarn sur le barrage de Pinet, c'est une petite journée qui nous attendra d'un point de vue halieutique.

    Nous commençons difficilement à mettre à l'eau nos embarcations à cause d'un épais limon qui s'est déposé sur la mise à l'eau.

    Fario de 50 dans les Raspes de Pinet

     

    Echange de bons procédés, je laisse un thermos de café aux copains contre des viennoiseries..... le thermos fini rapidement à l'eau, j'ai des boulets comme copains... enfin on a pu le récupérer.

    Fario de 50 dans les Raspes de Pinet

     

     

    L'eau n'est pas froide pour la saison, encore à 10,4°.....Donc on commence à peigner minutieusement en linéaire le long des falaises, dans les bois immergés.... mais rien n'y fait. On accroche très souvent, je peux dire merci à mon "décroche leurre" qui m'a bien été utile aujourd'hui.

     Puis on s'approche d'un secteur encombré qui m'avait valu la casse d'un brochet il y a quelques mois maintenant. On ratisse le secteur méticuleusement mais toujours rien.

     

    Je passe sur un coloris plus "flashis", avec ce fat swim impact couleur chartreuse.

    Fario de 50 dans les Raspes de Pinet

     

    Toujours sur ce même secteur, je prend une première tape dans le poignet que je loupe, coup de bol, ça revient à la charge et là le ferrage est appuyé, je m'attendais à tout sauf à ça.... Une magnifique Fario de 50 cm a qui j'écourte le combat de façon a ce qu'elle puisse repartir dans de bonnes conditions.

    Fario de 50 dans les Raspes de Pinet

    Fario de 50 dans les Raspes de Pinet

     

    Puis s'en suit un long moment de disette jusqu'au moment du repas

    ou je prendrai ces perches sur un easy shiner 5" par 15 mètres de fond.

    Fario de 50 dans les Raspes de Pinet

     

    Fario de 50 dans les Raspes de Pinet

     

    Voilà l'heure du casse dalle, on ne s'est pas privé, c'est notre repas de Noel donc on a tout prévu....Saumon, foie gras, magret séché, Petit Bergerac moelleux pour faire descendre le tout avec du pastis pour l'apéro biensur.

    Fario de 50 dans les Raspes de Pinet

     

     

    A la votre les gars!!!!

    Fario de 50 dans les Raspes de Pinet

    Fario de 50 dans les Raspes de Pinet

     

    La suite ressemblera a une longue traversée du désert pour nous.... Heureusement les "zigues" qui nous accompagnent prendrons ces perches 

    pour sauver la douille de l'après-midi.

    Fario de 50 dans les Raspes de Pinet

     

    Toujours avec un easy shiner blanc mais en 43 cette fois-ci!

     

    Fario de 50 dans les Raspes de Pinet

     

     

    Voilà, une session qui n'est pas extraordinaire mais qui me permet de faire un beau poisson avec cette truite de 50 qui a retrouvé son élément....

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Salut, aujourd'hui c'était la dernière journée de congés, direction donc le Salagou pour ne pas changer... Rendez-vous avec Pilou assez tôt pour attaquer la pêche vers 7h45.

    Fishing in the rain

     

    Le temps n'est pas terrible, il fait un peu de vent et tant mieux mais il pleut un peu trop.

    Pilou attaque fort, à peine deux ou trois lancers que j'entends "poisson"..... premier sandre de la journée pris en linéaire sur un shad au coloris naturel.

    Fishing in the rain

     

    il nous dégueulera un tout petit sandre en surface.

    Fishing in the rain

     

    Quand à moi, au débarcadère ce matin, j'ai remis une écrevisse à l'eau... elle se faisait la male sur la terre et j'ai crains qu'elle ne crève. Bref, tout ca pour dire que je me suis souvenu que le Salagou était riche en écrevisses et que les carnassiers s'en nourrissait souvent.

    Je me suis dit qu'il me fallait pêcher avec ce leurre pour voir si ca fonctionnait.

    Fishing in the rain

    Bien m'en a pris, à peine trois lancers plus tard, toujours en linéaire mais en alternant avec des pauses, je remonte ce sandre de 54 cm.

    Fishing in the rain

    Fishing in the rain

     

    Après que ce leurre ai fonctionné je décide malgré tout de changer pour un jigging rap... Je monte un sandre de 45 up environ, mais pilou plutôt que de me le saisir avec l'épuisette préfère me filmer. Evidemment le sandre n'a pas attendu 107 ans et s'est fait la male, merci Pilou.

    Puis ce fut une longue traversée du désert durant 5h30, je vous garantie que c'est long. Jusqu'à ce que je prenne une belle touche et que je remonte ce fish tout juste maillé.

    Fishing in the rain

    Fishing in the rain

    Pilou aura le mot de la fin avec cette perche de plus de 30 cm.

    Fishing in the rain

     

    petite vidéo cool

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Pourtant les conditions étaient bonnes, mais la pêche n'a pas été simple....On attaque en verticale, pas de tapes, on enchaine en verticale  toujours rien, en drop non plus....Heureusement qu'il reste le jigging rap pour nous éviter la douille....

    Je rentre ce premier sandre de 40 cm

    Pour se faire plaisir....

     

    Pour se faire plaisir....

    La matinée se poursuit, on prend quelques perches  ici et là ....

    Pour se faire plaisir....

    Une belle zébrée qui avoisine les 30 cm...

    Pour se faire plaisir....

     

    Vient enfin le tour à Bruno de prendre du poisson

    Pour se faire plaisir....

     

    Belle perche de 32up

    Pour se faire plaisir....

    Une dernière, puis vu le peu d'activité nous décidons de rentrer.

    Pour se faire plaisir....

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Retour sur notre journée d'hier au Salagou avec Pilou....Ca démarre mal, premier lancé premier décroché.... ca avait l'air joli mais je ne le saurais jamais....On continue pendant un long moment, c'est la traversée du désert. Rolling Eyes

    Heureusement on assiste à un magnifique levé du soleil Wink

    Pas Grave on insiste, au jigging rap pour moi, je re-décroche une perche je pense, et monte un petit sandre mais c'est pas folichon lol!


    Le vent tourne, il commence d'abord de Nord puis tourne enfin à l'est et là ce n'est plus la même cheers Changement de technique je prend ma canne à verticale, je monte un drop au dessus de mon leurre du fond pour optimiser mes chances....

     

     

    C'est pas mal, je prend quelques tapes, je loupe, je décroche et je prends quelques poissons, des sandres et des perches.

    On localise quelques beaux échos, on continue...

    j'enchaine sur mes leurres, en potence un swim impact 3" coloris caramel et en bas un fat swim couleur ayu Wink l'ensemble fait un malheur, j'enchaine les tapes et les poissons cheers


    Les vagues se font fortes , heureusement que j'ai plombé à 43 grammes sinon je ne tiendrais pas le fond pale

    Je me fais couper le leurre à 3 reprises par des brochets inferrables Sad


    Je prend une belle touche dans le poignet, le ferrage est appuyé et je monte un Sandre un peu plus gros que le reste, 49 centimètres Wink

     

    L'après midi je continuerai avec le même ensemble et finirai quand même à piquer un petit brochet Wink


    Bref une bonne journée pour moi avec un minimum de 25 tapes, des décrochés, 5 sandres, 7 perches et 1 brochet.... rien de bien gros mais ca fait plaisir Wink

    voici le direct avec une petite vidéo Wink

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique